Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux experts sont attendus aujourd'hui dans le Sud Touraine après un possible incident sur un compteur Linky

jeudi 28 décembre 2017 à 5:36 Par François Desplans, France Bleu Touraine

Le 14 novembre dernier, une famille de Cussay à failli perdre sa maison. La faute à un incident électrique qui aurait pu mettre le feu au domicile. Et c'est le compteur Linky qui est pointé du doigt par la famille. Pour le savoir, deux experts sont attendus sur place ce jeudi après-midi.

Le nouveau compteur Linky relève votre consommation au quotidien
Le nouveau compteur Linky relève votre consommation au quotidien © Radio France - Olivier Estran

Cussay, France

Dans le Sud du département, mi-novembre, un compteur Linky est soupçonné d’être à l'origine d'un début d'incendie chez une famille de Cussay. Cette journée-là, ce compteur électrique installé au sous-sol de l'habitation s'est totalement consumé. Sans aucune explication. 

Pas de flammes, mais des fumées qui se sont ensuite propagées dans toute la maison devenue inhabitable. La famille a dû être relogée chez des amis pendant 15 jours le temps de tout nettoyer. 

Enedis rappelle qu'un compteur électrique, qu'il soit Linky ou pas, ne brûle pas

Les compteurs Linky ce sont ces nouveaux compteurs électriques dits intelligents qui sont installés partout en France par Enedis ou par des entreprises sous-traitantes. Des compteurs pas toujours acceptés par la population. Aujourd'hui, on en compte 180 000 en Touraine. Des nouveaux compteurs pas plus dangereux que les anciens selon Enedis. L'ex-ERDF rappelle par contre que des incidents d'origine électrique, il s'en produit en France 50 000 par an. 

Ce sont des incidents liés la plupart du temps aux propres installations intérieures des clients,  au réseau ou à des problèmes de connexions... Mais le compteur en lui même ne peut pas prendre feu" Jean-François Thiel, directeur territorial d'Enedis en Indre-et-Loire

Olivier Lafontaine accuse les techniciens venus poser son compteur

Pour le propriétaire, c'est bien la pose du compteur qu'il pointe du doigt. Une pose qu'il juge bâclée par des techniciens sous-traitants

Pour moi, c'est un problème de pose. Un mauvais serrage. A cause des cadences, le gars a fait ça trop vite. Ils ont été formés pour poser des compteurs, mais pour moi, cela reste des charcutiers-boulangers. Ils connaissent rien au courant"

Des accusations rejetées par Enedis. Oui, la société fait appel à des entreprises sous-traitantes pour installer ces compteurs. Après appel d'offre, elles sont trois à le faire en Indre-et-Loire. Des entreprises triées sur le volet promet Enedis

Elles suivent des formations spécifiques, on a des audits sur le terrain en accompagnement de ces sous-traitants. Mais bien sûr, on ne peut pas être derrière chaque poseur. " Enedis

Pour connaitre l'origine exacte de cet incident, deux experts sont attendus sur place ce jeudi après-midi. Si c'est bien le compteur Linky qui en est le responsable, ce serait une première en Touraine. En revanche, Enedis reconnait qu'ailleurs en France, des problèmes de pose de compteur ont déjà été recensés. Selon le fournisseur d'électricité, c'est le premier incident de ce type en Indre-et-Loire. Pourtant, en mars 2011, le SIEL, le Syndicat Intercommunal d'Energie d'Indre-et-Loire avait effectué un rapport d'enquête sur l'expérimentation du compteur Linky dans le département. Il avait interrogé 1500 ménages ayant participé à l'expérimentation, ainsi que les maires de 150 communes concernées. Dans ce document, il est clairement précisé (page 17 du rapport d'enquête de satisfaction en Indre-et-Loire)  que le compteur a pris feu et fondu dans 2 habitations (2 occurrences).