Société

Deux Héraultais au secours des migrants en Méditerranée

Par Pascale Viktory et Romain Berchet, France Bleu Hérault lundi 17 octobre 2016 à 6:00

SOS Méditerranée
SOS Méditerranée © Maxppp -

Deux marins héraultais, Erwan Follezou et Bertrand Thiebault, participent aux opérations de sauvetage des migrants en Méditerranée aux côtés de l' association SOS Méditerranée. L'un à terre, l'autre en mer, unis par la même devise : "Porter secours en mer est un devoir".

Le capitaine sétois Erwan Follezou a rejoint l'association SOS Méditerranée, quasiment à sa création. On est venu le chercher pour ses compétences maritimes : capitaine au long cours, pilote au port de Sète, il fait partie du pôle français de l'association, créée il y a un an par Klaus Vogel, un capitaine de marine marchande allemand, et l'humanitaire française Sophie Beau.

L'association a réussi en quelques mois à affréter un navire, " l'Aquarius", qui en sept mois a porté secours à plus de 7.000 migrants en Méditerranée, au large des côtes libyennes.

Une contribution à la fois essentielle et symbolique

Erwan Follezou n'est encore jamais parti en mer sur l'Aquarius. "Ça viendra, dit-il. Mais il tient un rôle important dans la recherche des fonds nécessaires pour assurer les missions de sauvetage de l'Aquarius. "Une journée en mer coûte 11.000 euros", explique Erwan Follezou. Il participe aussi au recrutement des marins volontaires qui partent en mission sur l'Aquarius et à leur préparation :

" Ils doivent être conscients du danger, c'est dur physiquement et moralement. Il faut être prêt à être confronté à la détresse de ces migrants, à la mort aussi" - Erwan Follezou

Des migrants arrivent au port de Messine en Sicile à bord de l'Aquarius - Maxppp
Des migrants arrivent au port de Messine en Sicile à bord de l'Aquarius © Maxppp - Carmelo Imbesi

Pour Erwan Follezou, la présence "citoyenne" est essentielle en Méditerranée, pour témoigner aussi : "Les migrants sont des victimes"

Et pour lui, ignorer ce qui se passe, c'est avoir la mémoire un peu courte, car les Européens sont "un peuple de migrants" : la première société maritime de sauvetage créée en Allemagne l'a été pour secourir les migrants qui tentaient de partir pour les États-Unis.

Erwan Follezou, SOS mediterranée

Erwan Follezou, SOS mediterranée - Radio France
Erwan Follezou, SOS mediterranée © Radio France - Pascale Viktory

Bertrand Thiebault est marin professionnel. Quand il n'est pas en mer, il vit dans l' Hérault près du Pic Saint-Loup. Il a passé deux mois sur l'Aquarius cet été et a participé au sauvetage de 2.800 migrants.

100% des femmes secourues ont été violées

Bertrand Thiebault, marin volontaire sur l ' Aquarius - Radio France
Bertrand Thiebault, marin volontaire sur l ' Aquarius © Radio France - Pascale Viktory

Bertrand Thiebault avécu deux mois très riches mais éprouvants. Le regard vers la mer, il ne parle pas de lui. Aujourd'hui, il veut prêter sa voix à ceux qui ne peuvent pas raconter leur histoire.

Il raconte ses trois ou quatre jours de retour vers la Sicile aux cotés des migrants secourus, leurs histoires personnelles mais qui se ressemblent. Des histoires d'hommes, de femmes, d'enfants dépouillés, torturés, parce qu'ils sont plus faibles."100% des femmes secourues ont été violées" par des "passeurs", des marchands d'esclaves d'un temps qu'on croyait révolu, confie-t-il.

Il raconte aussi l'histoire de ce jeune de 17ans qui était en Libye depuis quatre ans au moins. De quel pays vient-il ? Il ne sait pas. Il l'a quitté enfant avec sa mère, elle est morte sur le chemin de l'exil. Son fil est orphelin et apatride.

Bertrand Thiebault

Bertrand Thiebault repartira peut être sur l'Aquarius de SOS Méditerranée, mais pour l'heure il veut témoigner.

"Ma vision du monde a changé concernant les raisons pour lesquelles ces gens embarquent sur ces bateaux de fortune. Ils sont le plus souvent expulsés de Libye après avoir passé des mois en esclavage, volés, violés et torturés.

Rien que la semaine dernière, l'Aquarius a secouru et sauvé de la noyade 722 migrants.

Partager sur :