Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux heures de silence par semaine dans l'hyper U de Châteaugiron, près de Rennes

Tous les mardis, pendant deux heures, 1.600 magasins U en France coupent la musique et baissent la luminosité dans leurs magasins. Un dispositif destiné à l'origine pour les personnes autistes, mais la clientèle et le personnel apprécient aussi, comme dans l'hyper U de Châteaugiron, près de Rennes.

Clients et personnels apprécient ces "deux heures de calme" dans les allées de l'Hyper U de Chateaugiron (35)
Clients et personnels apprécient ces "deux heures de calme" dans les allées de l'Hyper U de Chateaugiron (35) © Maxppp - Céline Guétaz

Châteaugiron, France

Dans les allées de l'hyper U de Châteaugiron, il règne un calme assez étrange ce mardi 14 janvier après midi. Depuis un mois, comme dans de nombreuses autres enseignes U en France, il n'y a pas de musique dans le magasin, et les lumières sont fortement diminuées. Le dispositif a été mis en place pour les personnes souffrant de troubles du spectre autistique, des personnes hypersensibles à la lumière et aux sons. "Au final, ces heures de calme bénéficient à tout le monde", explique le directeur commercial du magasin, Jean-Maurice Jégu.

"On coupe la radio, les bips des caisses sont plus faibles et on éteint un néon sur deux"- le directeur commercial de l'Hyper U de Châteaugiron 

Le volume des bips des caisses est plus faible - Radio France
Le volume des bips des caisses est plus faible © Radio France - Céline Guétaz

"Nous avons coupé la musique et les messages publicitaires, on a aussi baissé le volume les bips des produits qui passent en caisse, il n'y a pas d'appel micro dans le magasin, et finalement, on baisse naturellement notre propre volume sonore" constate le directeur commercial. 

En poste en caisse, Annie apprécie ce calme "c'est reposant". Même constat pour sa collègue, Murielle, employée depuis 18 ans : "On n'est plus dans le brouhaha, et finalement on est plus à l'écoute les uns des autres". Lorsqu'on pose la question aux clients, la plupart n'a pas remarqué cette absence de musique "mais maintenant que vous me le dites, je me rend compte que l'ambiance est plus apaisée, c'est agréable", témoigne l'un d'eux.

Reportage dans les allées de l'hyper U de Chateaugiron (35)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu