Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux jeunes immigrés accueillis dans une maison de retraite à Saint-Pierre-en-Auge

mercredi 31 octobre 2018 à 9:16 Par Marcellin Robine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Deux jeunes réfugiés en maison de retraite, la situation pourrait paraître étrange mais c'est le cas à l'EHPAD La Mesnie à Saint-Pierre-en-Auge. Adama et Mamadou ont 15 et 16 ans, ils viennent de la Côte d'Ivoire et du Mali. En attendant d'entrer à l'école, ils sont en stage dans l'établissement.

Adama et Mamadou sont accueillis par la maison de retraite dirigée par Olivier Anfry
Adama et Mamadou sont accueillis par la maison de retraite dirigée par Olivier Anfry © Radio France - Marcellin Robine

Saint-Pierre-sur-Dives, France

Adama et Mamadou arrivent d'un centre à Missy dans le Calvados où ils étaient 75 mineurs. Ici, ils occupent un logement avec deux chambres, une salle de bain, un salon et une cuisine, c'est la pièce qu'apprécie le plus Adama parce qu'il cuisine lui même ses repas. "On aime préparer du riz à la sauce tomate et de la purée aussi. On ne pouvait pas se faire à manger au centre", explique Adama.

Le jeune homme vient est parti de la Côte d'Ivoire pour jouer au football au Maroc mais il s'est retrouvé seul. Le contact qu'il devait rencontrer n'est jamais venu. Alors il a poursuivi sa route vers l'Espagne puis la France. "Quand je suis arrivé à Paris, je ne savais pas quoi faire. J'ai pris un train pour Caen, je me suis retrouvé dans un centre et puis on m'a trouvé un stage à la maison de retraite. Ici, c'est vraiment bien."

Mamadou est un peu plus timide. Les deux adolescents se connaissent depuis le centre et partagent la même chambre. "On pourrait dormir séparément mais on aime bien parler ensemble avant de dormir", raconte Adama. Les deux jeunes parlent entre eux en bambara, une langue commune à la Côte d'Ivoire et au Mali.

Adama et Mamadou participent à la vie de la maison de retraite, "j'ai fait deux jours de cuisine et deux jours de peinture", détaille Mamadou. Il veut d'ailleurs devenir cuisinier. Le stage pourrait lui donner un avant goût de sa formation. Adama s'occupe des espaces verts.

Mamadou et Adama dans leur cuisine - Radio France
Mamadou et Adama dans leur cuisine © Radio France - Marcellin Robine

Un accueil temporaire

L'accueil à la maison de retraite est temporaire mais nécessaire pour le directeur de l'établissement Olivier Anfry. "Ce sont des stages à durée variable avant qu'ils partent à l'école. On est là pour que l'expérience soit positive pour eux et qu'on puisse en retirer aussi beaucoup de choses. Ça apprend la tolérance, je me refuse d'avoir une France qui a peur, ces jeunes arrivent parce qu'ils ont envie de vivre ici, ils sont dynamiques, ils ont de la volonté, il ne faut pas avoir peur."

Les deux jeunes vont encore rester quelques jours à Saint-Pierre-en-Auge avant de partir à l'école. Le temps de s'intégrer un peu plus à la vie de la maison de retraite et de participer aux entraînements de l'équipe de football locale.