Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux jeunes réfugiés en service civique à Nancy, une première en France

lundi 16 juillet 2018 à 19:33 Par Clément Lacaton, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Deux réfugiés syriens viennent de signer, à Nancy, un contrat de service civique. C'est une première en France. Le délégué interministériel chargé de l'accueil des réfugiés y voit une étape de plus vers l'intégration des demandeurs d'asile.

Deux réfugiés syriens signent un contrat de service civique, en préfecture de Meurthe-et-Moselle, le 16 juillet 2018.
Deux réfugiés syriens signent un contrat de service civique, en préfecture de Meurthe-et-Moselle, le 16 juillet 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Nancy, France

C'est une première en France : deux réfugiés syriens viennent de signer, à Nancy, un contrat de service civique. Un système qui fonctionne déjà pour des milliers de jeunes, mais jusqu'à maintenant aucun réfugié n'en avait bénéficié. Une étape importante pour le gouvernement, qui promet à travers cette action davantage d'intégration. Le délégué interministériel chargé de l'accueil des réfugiés Alain Régnier, chargé du dossier par le gouvernement, avait fait le déplacement pour l'occasion.

REPORTAGE FRANCE BLEU SUD LORRAINE / CLEMENT LACATON

Tout bénéfice pour la société française et pour eux-mêmes."

"Ces jeunes ont traversé des épreuves multiples, insiste-t-il. Et à travers le service civique, c'est un engagement, ça leur permet d'être insérés dans un tissu de proximité dans lequel ils vont mieux apprendre le français. C'est aussi un tremplin vers l'emploi, donc c'est tout bénéfice pour la société française et pour eux-mêmes. Mon idée c'est d'arriver à 500 jeunes réfugiés en service civique."

"Je suis heureux"

Il y a un an, ces deux jeunes d'une vingtaine d'années étaient encore en Syrie, en pleine guerre, loin, très loin du calme feutré de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, où ils ont signé leur contrat. Osman tient le stylo avec un grand sourire : "Oh oui, je suis heureux... Ca va m'aider à rencontrer des gens et à apprendre le français." 

Construire un projet à partir de ce qu'ils ont vécu, de ce qu'ils ont envie de faire."

Tous deux rejoignent cet été la MJC Lillebonne de Nancy. Yves Colombain, son directeur, est fier d'être au tout début d'une nouvelle expérience : "L'idée c'est une _immersion complétée par des cours de français_. Ils sont dans une maison des jeunes et de la culture, il y a du sport, de la culture, des loisirs des expositions et l'idée c'est de voir à partir de ce qu'ils ont vécu, de ce qu'ils ont envie de faire, quel projet on pourrait construire."

La première mission de ces deux jeunes syriens : participer à l'organisation du championnat de France de montgolfières à Lunéville dans quelques semaines (du 27 juillet au 5 août).