Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux mamans partent faire le tour de France à vélo pour remercier tous ceux qui ont soutenu leur petit Maël

La maladie n'a laissé aucune chance à leur petit garçon. Maël est mort à 18 mois d'une leucémie foudroyante. Pour se reconstruire et faire un deuil pourtant impossible, les deux mamans partent faire le tour de France à vélo. Pour remercier tous ceux qui les ont soutenues et raconter qui était Maël.

"En selle avec Maël", c’est ainsi qu’Aude et Solveig ont appelé leur tour de France à vélo pour aller remercier tous ceux qui ont soutenu leur petit garçon quand il est tombé malade.
"En selle avec Maël", c’est ainsi qu’Aude et Solveig ont appelé leur tour de France à vélo pour aller remercier tous ceux qui ont soutenu leur petit garçon quand il est tombé malade. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Deux Calvadosiennes se lancent dans un défi. Ce mercredi, elles s'élancent à vélo de Mondeville où elles vivent dans le Calvados pour un tour de France qui va les conduire de la Normandie aux Alpes, en passant par la côte Atlantique, Paris et le Nord de la France. Plus de 5.000 kms, près de 80 étapes dans le but d'aller rencontrer toutes les personnes qui ont contribué à une cagnotte lancée quand leur petit garçon est tombé malade. Maël n'a malheureusement pas survécu à une leucémie foudroyante. Il avait 18 mois. Les deux mamans de l'enfant font ce tour de France pour se reconstruire et faire vivre le souvenir de Maël.

"Pas de vélo électrique, notre moteur c'est Maël, notre petit capitaine"

Le projet est né en octobre dernier, quand Aude et Solveig ont appris que leur petit garçon Maël était atteint d'une leucémie. La maladie ne lui a laissé aucune chance. Ses mamans ont décidé de faire ce tour de France pour lui. "C'est ce qui nous tient debout, explique Solveig, c'est un peu notre bouée de sauvetage, parce que depuis le décès de Maël, nous sommes dans un gouffre..."

"Donner du sens à la cagnotte en allant rencontrer tous les donateurs"

Un gouffre au fond duquel elles ont reçu un soutien incroyable, et réconfortant. Une cagnotte a été lancée sans qu'elles le sachent. Près de 200 personnes ont participé : de la famille, des amis, mais aussi des amis d'amis. Au total, la somme récoltée avoisine les 10.000 euros.  "On ne se voyait pas récupérer l'argent sans y donner une suite, poursuit Aude, ça nous tenait à cœur d'aller à la rencontre de toutes ces personnes, de partager des moments qui vont nous servir à nous reconstruire aussi". Et à chaque étape raconter le souvenir de leur petit bonhomme. "C'est pour lui qu'on part, pour le raconter aux gens, à tous ceux qui ne le connaissent pas".

"Notre moteur, c'est Maël, notre petit capitaine"

Elles ont planté 78 punaises sur leur carte de France. Les étapes ont été calculées en fonction du dénivelé, car certaines se déroulent en montagne. Aude et Solveig sont sportives et se sont préparées, mais elles s'attendent quand même à une véritable épreuve physique car leur périple doit durer trois mois. Pour autant, pas question de vélo électrique, leur moteur c'est Maël. "Notre petit capitaine va nous donner des forces pour les moments difficiles". Maël qui adorait quand ses mamans l'amenaient chez sa nourrice à vélo. Et qui avait commencé à faire de la draisienne, petit vélo sans pédale pour l'apprentissage des enfants. 

Pour les suivre dans leur périple, une page Facebook a été créée : En selle avec Maël. Le retour prévu à Mondeville est le 22 mai 2021, avec des tas de photos et de souvenirs qui pourraient faire naître un livre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess