Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux projets de mosquées dans la Loire suscitent une vive opposition

mercredi 6 décembre 2017 à 20:08 Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Deux projets de mosquées suscitent une vive opposition dans la Loire. Les permis de construire font l'objet de recours en mairie de Saint-Chamond et d'Andrézieux-Bouthéon, des riverains contestent les autorisations de travaux.

Le projet de mosquée le long de la voie ferrée Saint-Étienne - Roanne, entre la ZI sud et le quartier de la Chapelle à Andrézieux-Bouthéon.
Le projet de mosquée le long de la voie ferrée Saint-Étienne - Roanne, entre la ZI sud et le quartier de la Chapelle à Andrézieux-Bouthéon. - Architect'JT

Andrézieux-Bouthéon, France

Deux projets de mosquées suscitent une vive opposition dans la Loire. Les permis de construire font l'objet de recours en mairie. À Saint-Chamond comme à Andrézieux-Bouthéon, des riverains contestent les autorisations de travaux. Dans les deux cas, il s'agit d'édifier un nouveau bâtiment pour remplacer une structure trop petite et proposer plus d'activités aux fidèles.

À Andrézieux-Bouthéon, depuis 2007, une association musulmane loue l'ancienne gare SNCF, celle qui est sur la ligne Saint-Étienne - Roanne. Elle veut agrandir ce bâtiment pour y faire notamment une salle de prières plus spacieuse, une bibliothèque et des salles de classes. "C'est vraiment petit aujourd'hui, surtout les jours de grands événements, des gens sont obligés de prier dehors", témoigne ce jeune homme de la Chapelle qui fréquente la salle actuelle.

Le bâtiment initial a déjà un étage. Le futur équipement s'allongerait le long de la voie ferrée pour offrir environ 500m2 de locaux. C'est beaucoup trop pour les voisins, des familles qui habitent le long de la rue menant au site. "Nous sommes une vingtaine de riverains à contester le permis de construire. Le projet est complètement démesuré," explique l'un deux.

Le bâtiment loué à la mairie d'Andrézieux par l'association cultuelle depuis 2007. - Radio France
Le bâtiment loué à la mairie d'Andrézieux par l'association cultuelle depuis 2007. © Radio France - ER

Ce restaurateur soulève des problèmes de stationnement et de circulation car au bout de cette avenue, un bâtiment communal abrite déjà cinq associations dont les Restos du Cœur. La mairie rétorque que beaucoup de fidèles viendront à pied, que 110 places de parking existent déjà de part et d'autre du passage à niveau et qu'à terme, 360 véhicules pourront se garer.

Le Front national demande un gel des projets de mosquée dans la Loire

Ces riverains disent ne vouloir aucun lien avec le Front national dans leurs démarches, qui demande un moratoire sur les projets de mosquée dans la Loire, en se basant principalement sur les constructions envisagées à Saint-Chamond et Andrézieux-Bouthéon. Un conseiller municipal andrézien étiqueté Rassemblement Bleu Marine monte au créneau. "Rien n'a été prévu", estime Marcel Jacob. "On passerait d'une capacité d'une centaine de fidèles à plus de 500. Ce sera très compliqué pour le voisinage. [Les riverains] ont peur que leur quartier devienne invivable".

Le maire estime que le nombre de personnes accueillies serait plutôt de l'ordre de 300. Jean-Claude Schalk est d'autant plus à l'aise avec le projet que c'est lui qui l'a suggéré à l'association pour répondre à ses besoins."Je suis persuadé que c'est le meilleur site pour créer ou agrandir un lieu de culte. Nous ne sommes pas au cœur du quartier donc la crainte qu'autour ça se sclérose n'existe pas", affirme-t-il. Et Jean-Claude Schalk de rappeler qu'il connait l'association Idéal et Culture promotrice du projet. "Je les vois régulièrement, nous avons un bon rapport avec eux, assure-t-il. Je connais cette association de chibanis, les ouvriers venus travailler à Andrézieux depuis que je suis maire".

Reste la question du financement : 35.000 euros réunis en une vingtaine de jours pour un achat et un chantier estimé à 400.000 euros, sachant que la mairie d'Andrézieux-Bouthéon a prévu de vendre l'ancienne gare et environ 300m2 de terrain à l'association.

La salle de prières devenue inadaptée à Saint-Chamond, route de Saint-Étienne, qui serait remplacée par un centre culturel de 1 500 m2, route de Langonand. - Radio France
La salle de prières devenue inadaptée à Saint-Chamond, route de Saint-Étienne, qui serait remplacée par un centre culturel de 1 500 m2, route de Langonand. © Radio France - ER