Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Deux rassemblements distincts à Toulouse devant la maison squattée de Roland, 88 ans

Par

Deux rassemblements distincts et même opposés se déroulent ce mardi matin devant la maison de Roland, un octogénaire dont la maison est occupée par des squatteurs depuis des mois. Le maire de quartier était aussi présent.

La maison de Roland, 88 ans, en arrière plan avenue de Fronton à Toulouse. La maison de Roland, 88 ans, en arrière plan avenue de Fronton à Toulouse.
La maison de Roland, 88 ans, en arrière plan avenue de Fronton à Toulouse. © Radio France - Louis Fontaine

L'histoire de Roland, un Toulousain de 88 ans, continue de faire des vagues. L'octogénaire ne peut en effet plus rentrer chez lui depuis que des squatteurs ont pris possession de sa maison il y a quelques mois et ont changé les serrures de la propriété. 

Publicité
Logo France Bleu

Deux rassemblements distincts

Une dizaine de personnes, de voisins de Roland se sont donc rassemblés ce mardi matin devant sa maison avenue de Fronton pour lui apporter son soutien. Une fois sur place, ils ont dû se retrouver face-à-face avec une vingtaine de personnes qui soutiennent de leur côté les squatteurs installés illégalement dans la maison. 

Face-à-face tendu donc entre les deux groupes. Les soutiens des squatteurs ont même apposé une pancarte sur le grillage : "Solidarité avec les squatteurs-euses". 

Une affiche apposée sur la maison de Roland avenue de Fronton. © Radio France - Louis Fontaine

La mairie de Toulouse affiche un soutien sans faille

Maxime Boyer, le maire de quartier et adjoint à la municipalité s'est également rendu sur place ce mardi matin en soutien à l'octogénaire : "La mairie de Toulouse, Jean-Luc Moudenc et moi-même apportons un soutien total à Monsieur Roland Leutard. La municipalité est derrière-lui pour le soutenir tant moralement que dans ses démarches. Nous sommes à l'écoute de Monsieur Roland et son avocate".

La mairie de Toulouse et le ministère du Logement ont pris le dossier en charge. 

loading

Les squatteurs sont inexpulsables jusqu'à la fin de la trêve hivernale

Le ministère du Logement apporte évidemment son aide à l'octogénaire mais une décision de justice empêche les acteurs locaux et le ministère d'agir. Les squatteurs sont inexpulsables d'après la loi. Le 26 octobre 2020, le tribunal d'instance s'est prononcé. Pas d'expulsion avant la fin de la trêve hivernale, le 1er juin 2021. Ce qui bloque fortement le dossier.

Le propriétaire, Roland, attend maintenant de retrouver sa maison pour la revendre et rejoindre sa compagne qui vit dans un Ehpad du Tarn.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu