Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux-Sèvres : une fois par semaine, les collégiens mangent végétarien

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

L'expérimentation est en place depuis le 1er novembre 2019. Une fois par semaine, un repas végétarien est servi dans les collèges des Deux-Sèvres. Une mesure de la loi Egalim pour une alimentation saine et durable.

Chaque semaine, un repas végétarien est proposé aux élèves du collège François-Albert à Celles-sur-Belle
Chaque semaine, un repas végétarien est proposé aux élèves du collège François-Albert à Celles-sur-Belle © Radio France - Noémie Guillotin

Au menu du jour : couscous aux légumes ou pâtes à la bolognaise... de lentilles. Le collège François-Albert à Celles-sur-Belle, comme les autres collèges des Deux-Sèvres, propose chaque semaine un repas végétarien. Une mesure de la loi Egalim pour une alimentation saine et durable, expérimentée dans le département depuis le 1er novembre 2019.

Alice, élève de 6e est ravie. "Je trouve ça bon, je suis végétarienne ! J'aime pas qu'on tue des animaux juste pour les manger". Sa camarade Gwendoline fait un peu plus la moue. "Tout ce qui est viande j'adore. Et quand je ne mange pas de viande, j'ai l'impression de ne pas grandir".  

Les chefs de cuisine formés

"La viande apporte des protéines mais les protéines on les trouve ailleurs comme dans les œufs, le fromage, les laitages. Ce qui fait grandir, c'est d'avoir une alimentation équilibrée", explique Elise Raymond, diététicienne nutritionniste au département. Ce changement a nécessité de former les chefs de cuisine des collèges. Ils ont à leur disposition une cinquantaine de recettes. Cela va des lasagnes potiron camembert au chili sin carne avec l'objectif de "faire découvrir des aliments qui ne sont pas toujours utilisés à la maison", poursuit la diététicienne.

Les éleveurs locaux n'ont pas à être inquiets rassure Rose-Marie Niéto, vice-présidente du conseil départemental chargée des collèges. "On est aussi obligés pour chaque série de 20 menus de faire quatre menus à base de viande de bœuf ou de veau. Les repas végétariens remplacent des menus avec des produits industriels, des œufs ou de la volaille mais comme la volaille est présente sur d'autres menus, ça ne change rien pour nos producteurs".

Si le résultat du test est concluant, les menus végétariens seront définitivement maintenus à partir de 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu