Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deuxième action nocturne des policiers en colère à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Pour le deuxième jour de suite, les policiers de nuit ont manifesté ce jeudi soir leur mécontentement en centre-ville.

Les "nuiteux" rassemblés sur la place de la Victoire.
Les "nuiteux" rassemblés sur la place de la Victoire. - Alternative Police Bordeaux

Une cinquantaine de ceux qu'on appelle les "nuiteux", venus de Bordeaux et de la métropole, se sont rassemblés jeudi vers 22h30 place de la Victoire. Mais n'ont pas, contrairement à la veille, défilé toutes sirènes hurlantes dans la rue Sainte Catherine.

Confiance rompue avec le ministre de l'Intérieur

Ils sont restés une vingtaine de minutes devant leurs véhicules, gyrophares allumés, pour rappeler qu'ils ne faisaient plus confiance "au premier flic de France en la personne de M.Castaner", écrit le syndicat Alternative police Bordeaux.

Mercredi soir, les policiers avaient descendu la rue Sainte Catherine toutes sirènes hurlantes.
Mercredi soir, les policiers avaient descendu la rue Sainte Catherine toutes sirènes hurlantes. - Alternative police Bordeaux

"Que la loi soit appliquée. Que la parole et les écrits des policiers soient reconnus. Qu'on arrête de mettre en doute chaque action des collègues", demande le syndicat dans son communiqué.

Les policiers réclament également de meilleures conditions de travail (revalorisation de la compensation heure de nuit, revalorisation salariale) dans une situation qui, selon eux, s'est tendue depuis le déconfinement avec une recrudescence des rixes sur fond d'alcool.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess