Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Contournement de Beynac

Déviation de Beynac : "la décision de l'Etat sur un éventuel appel sera connue dans la journée" dit le préfet

-
Par , France Bleu Périgord

Le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat était l'invité de France Bleu Périgord ce vendredi matin. Il a précisé que faire appel du jugement concernant la déviation de Beynac n'était pas dans ses compétences. Mais que le ministère donnera sa réponse dans la journée

Le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat était l'invité de France Bleu Périgord
Le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat était l'invité de France Bleu Périgord © Radio France - Julien Pelé

Beynac-et-Cazenac, France

Lors de la session extraordinaire de ce lundi au conseil départemental, le président Germinal Peiro a appelé solennellement le préfet Frédéric Périssat à faire appel de la décision du tribunal administratif de Bordeaux. Cette décision annule en effet l'arrêté préfectoral autorisant les travaux du contournement de Beynac.

Mais il oblige aussi le département à détruire ce qui a déjà été fait. Ce que Germinal Peiro, refuse catégoriquement, parlant de scandale. 

Et évoquant un chiffre de 45 millions d'euros TTC perdus par les Périgourdins. Il demande donc au préfet de faire appel.

Ce vendredi matin, le préfet Frédéric Périssat lui a donc répondu en direct sur France Bleu Périgord :

"Ce n'est pas le préfet qui fait appel, ce n'est pas dans mes compétences. Germinal Peiro a été reçu au cabinet du premier ministre Edouard Philippe avant hier soir (NDLR / mercredi soir). Ils en ont discuté, nous aurons la réponse dans la journée" dit Frédéric Périssat