Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dieudonné à Grenoble : le gérant de la salle ne peut pas le refuser, mais il ne "recommande pas" ce spectacle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu
Grenoble, France

Claus Habfast, président de la Société publique locale Alpexpo qui gère le Summum à Grenoble ne peut que prendre acte de la venue de l'humoriste Dieudonné ce samedi. Ne pas l'accueillir serait un "refus de vente" illégal, rappelle-t-il. Mais il ne recommande à personne le spectacle.

Dieudonné, humoriste et polémiste
Dieudonné, humoriste et polémiste © Maxppp -

"On nous demande des dates  où la salle et disponible. Avec ses 3000 places, c'est la seule de cette taille dans l'agglomération.  Si le spectacle est autorisé , nous ne pouvons pas refuser de l'accueillir." précise Claus Habfast, président de la Société Publique Locale Alpexpo qui gère le Summum pour la Métropole de Grenoble. 

"Une salle de spectacle ne peut pas refuser la location à un entrepreneur de spectacles." - Claus Habfast

"Ce serait un refus de vente, c'est interdit. Il pourrait même demander d'importants dommages et intérêts. Il serait d'un côté autorisé par le tribunal à se produire  et en plus Alpexpo serait condamné à payer des dommages et intérêts. Nous n'avons pas à rentrer dans cette polémique". 

Le maire de Grenoble a déjà tenté d'empêcher la venue de Dieudonné

Dieudonné est déjà venu au Summum le 28 octobre dernier. Le maire écologiste de Grenoble, Éric Piolle, a voulu interdire le spectacle en prenant un arrêté municipal qui s'appuyait sur les risques de troubles à l'ordre public. L'humoriste polémiste avait attaqué l'arrêté et obtenu gain de cause devant le tribunal administratif. La Ville de Grenoble avait dû lui verser 800 euros d'indemnités  ainsi qu'à son producteur.

Le spectacle s'était bien tenu devant un Summum complet, sans incident, mais il y avait un gros dispositif policier pour assurer la sécurité. 

"Je ne recommande le spectacle à personne" - Claus Habfast

A titre personnel, Claus Habfast ne cache pas qu'il n'apprécie pas du tout Dieudonné : "Je n'assisterai pas au spectacle et je ne recommande à personne d'y aller".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess