Société

Dieulefit : les premiers logements d'Ecoravie sont quasiment prêts

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 25 septembre 2016 à 5:30

Le premier bâtiment construit par Ecoravie à Dieulefit
Le premier bâtiment construit par Ecoravie à Dieulefit © Radio France - Nathalie Rodrigues

Après neuf ans de dur labeur, les six premiers appartements bâtis par Ecoravie à Dieulefit (Drôme) seront habitables en décembre. Le collectif, composé d'une vingtaine de familles, s'est lancé dans la construction d'un habitat partagé, intergénérationnel, écologique.

L'utopie d'une vingtaine de familles devient peu à peu réalité à Dieulefit. Le collectif Ecoravie a inauguré ce samedi le premier bâtiment de son vaste projet. Six appartements sont répartis sur trois étages. Deux familles avec enfants et quatre célibataires vont pouvoir emménager au mois de décembre.

Un bâtiment écologique, un habitat solidaire

Le bâtiment a été conçu avec un maximum de matériaux naturels et de manière à limiter la consommation d'énergie. Pas besoin de chauffage ni de climatisation par exemple. Quant à l'électricité, elle sera fournie par les panneaux solaires installés sur le toit.

Les futurs habitants ont entre 9 mois et plus de 80 ans. Ils résident pour beaucoup à Dieulefit et déjà un système d'entraide s'est installé dans le groupe: les plus jeunes aident les plus anciens avec l'informatique, les plus anciens gardent à l'improviste l'enfant malade d'un jeune couple par exemple. La solidarité s'inscrit aussi dans le mode de financement du projet: chacun fait un apport en fonction de ses capacités financières. Les uns ont mis 5 000 euros, un autre 200 000 euros. Chacun paiera ensuite un loyer pour équilibrer les comptes et puis pour rembourser aussi les personnes extérieures qui donnent un coup de pouce. Une quinzaine de donateurs aident à financer le projet.

Un processus long

Le projet Ecoravie à Dieulefit a été lancé il y a 9 ans déjà. Il y a eu des couacs avec l'architecte des Bâtiments de France, des problèmes d'accès au terrain, et puis chaque décision prend du temps parce qu'elle est prise en concertation entre tous les futurs habitants.  Aujourd'hui, il reste encore deux autres bâtiments et la maison commune à construire. Et il manque 1 million d'euros environ. A noter que la maison commune, où se tiendront fêtes et activités, sera ouverte à tous, pas seulement aux habitants d'Ecoravie.

Ecoravie inaugure son premier bâtiment, 9 ans après le début du projet

Partager sur :