Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dijon : chez APRR, l'égalité salariale entre femmes et hommes demande du temps

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis l'obligation pour les entreprises de publier leur index égalité femmes-hommes, APRR, dont le siège est à Dijon, a obtenu la note de 89/100. L'entreprise, très investie sur cette question, manque encore de femmes parmi ses cadres et ses directeur.ice.s.

APRR dont le siège est à Dijon obtient la note de 89/100
APRR dont le siège est à Dijon obtient la note de 89/100 © Radio France - Olivia Cohen

Dijon, France

Le 23 octobre, une femme a obtenu 161.000 euros de dommages et intérêts pour avoir été moins payée que ses collègues masculins. Les femmes sont-elles toujours moins payées que les hommes ou ça s'améliore ? Le gouvernement a fait un point d’étape le 21 octobre dernier sur l’égalité salariale entre hommes et femmes.

"Ce qui fait plonger la note d'APRR, c'est le manque de femmes parmi les dix plus gros salaires de l'entreprise !"

"Historiquement nous sommes une entreprise à présence masculine au niveau de la direction !"

En effet, depuis janvier dernier, il est obligatoire pour les entreprises de publier leur index égalité femmes-hommes : un document qui permet de se rendre compte si les écarts de salaire sont flagrants ou pas. Une note est ensuite attribuée à l'entreprise. Le gestionnaire d'autoroute APRR, 3.500 salariés dont 400 au siège à Dijon, a obtenu 89/100, ce qui représente plutôt une bonne note. 

Christine Huaulmé est responsable diversité égalité des chances chez APRR : "Ce qui fait plonger la note d'APRR, c'est le manque de femmes parmi les dix plus gros salaires de l'entreprise. On y travaille mais ça demande du temps et de la préparation ! Historiquement, nous sommes une entreprise à présence masculine au niveau de la direction !" 

La question du salaire est moins taboue chez les jeunes, ont constaté certaines cadres chez APRR, notamment Marie Darson. Elle est directrice de la radio développée par le gestionnaire autoroutier : "À mes débuts, on n'y pensait pas ! C'est très bien d'apprendre à nos filles à ne pas se brader !"

"Il m'a balancé que j'avais été prise parce que j'étais une fille !"

"C'est pas parce que je suis une fille, que je fais 1 mètre 55 et que je suis blonde qu'ils m'ont prise, à un moment donné, faut regarder les compétences !"

Hélène Lorélie est ingénieure du BTP tout juste diplômée et tout juste embauchée chez APRR. La concurrence entre femmes et hommes, elle l'a vécue pendant ses études, notamment lorsqu'elle a été prise en alternance à la SNCF au détriment d'un camarade de classe masculin : "Il m'a balancé que j'avais été prise parce que j'étais une fille ! C'est pas parce que je suis une fille, que je fais 1 mètre 55 et que je suis blonde qu'ils m'ont prise, à un moment donné, faut regarder les compétences !"

Hélène a été embauchée en même temps qu'un autre camarade garçon, sur un poste quasi-similaire au sein du groupe APRR : "Parce que je ne suis pas du tout pudique sur ces questions-là, je lui ai demandé combien il touchait, il m'a répondu et on gagne la même chose !" En tout, les femmes représentent 33% des cadres chez APRR et parmi les directeurs.ice.s, figurent seulement 3 femmes.

APRR a obtenu 89/100, c'est plutôt une bonne note... Mais il y a encore des progrès à faire - Reportage : Olivia Cohen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu