Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Dijon, des ateliers pour apprendre à guider les personnes mal ou non voyantes

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

"Les yeux en promenade" et le "CDC Art Danse" organisent ensemble des ateliers d'initiation pour guider les personnes non et mal-voyantes. C'est à Dijon, à l'escale d'Alembert près du quartier des Grésilles. L'occasion de se faire rencontrer deux mondes qui ont souvent peur l'un de l'autre.

L'association "Les yeux en promenade" animent des ateliers gratuits.
L'association "Les yeux en promenade" animent des ateliers gratuits. © Radio France - Marion Bargiacchi

Quand on arrive quelque part dans une soirée où on est attendue mais pas connue, qu'est-ce qu'on regarde en premier, la canne ou la femme ?

En une seule phrase, Dominique Bertucat, la présidente de l'association, dit tout.  Elle propose à ceux qui voient d'apprendre comment guider les personnes qui ne voient pas ou plus. Lunettes déformantes sur le nez, les yeux bandés ou une canne à la main, elle vous met dans la peau d'une personne aveugle. Pour ne plus avoir peur des différences et mieux se comprendre..

La peur de l'autre...

Les paroles sont parfois très dures. "Mon médecin de famille qui me connaissait voyante, m'a dit quand j'ai perdu la vue Mais Dominique ça s'attrape ce que tu as, on a peur de te serrer la main..." raconte Dominique. Des histoires il y en a d'autres, comme celle d'un membre de son association : de retour chez sa mère après avoir perdu la vue, il était obligé de se cacher quand les voisins rendaient visite.

...mais les choses changent

Grâce aux ateliers de Dominique, voyants et non/mal-voyants, peuvent apprendre à mieux communiquer. Techniques pour guider sans heurter, choisir les bons mots, les bonnes postures... Une initiative qui participe à gommer les appréhensions dans les deux camps. "Ça évolue tout doucement parce qu'il y a eu des films, des aveugles qui commencent à être connus, des émissions à la télévision" précise-t-elle.

La technologie vient aussi en aide aux personnes qui ont perdu la vue. Dominique fait une démonstration :

Les nouvelles technologies au service de ceux qui ne voient pas.

Pour faire tomber les barrières, Dominique en est persuadée, il ne faut rien s'interdire, handicap ou non :

J'ai sauté en parachute, le monsieur avec qui j'ai fait ça n'avait jamais sauté avec une personne non-voyante et il m'a dit : Pourquoi tu as sauté ? J'ai répondu : Pour voir.

  • Dominique Betucat

Plus de renseignements sur le site de l'association : Les yeux en promenade.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess