Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Côte-d'Or : le "Dijon Cheerleaders" lance une cagnotte en ligne pour aller en Floride

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le "Dijon Cheerleaders" a eu la joie de voir l'une de ses équipes qualifiées pour les mondiaux en Floride. Ces championnats du monde auront lieu au printemps prochain. Le souci c'est que ce voyage va coûter cher. Pour l'aider à financer cette "expédition" le club lance une cagnotte en ligne.

L'équipe de danse du "Dijon Cheerleaders" (illustration)
L'équipe de danse du "Dijon Cheerleaders" (illustration) - FaceBook

Dijon - France

L'association "Dijon Cheerleaders" va participer aux prochains championnats du monde à Orlando en Floride en avril 2020. Les quatorze athlètes et la coach de ce club - le plus ancien de France, créé en 2001- ont validé leur billet le 8 juin dernier lors de l'Open de Lyon. Elles vont concourir en catégorie "Danse Freestyle Pom". Ces jeunes filles sont âgées de 14 à 25 ans, ces mondiaux sont une première pour elles. Nos championnes espèrent terminer parmi les dix premières. Le coût de ce voyage est estimé à 2000 euros par sportive. 

Catherine Gorcy - Radio France
Catherine Gorcy © Radio France - Thomas Nougaillon

Les familles mettent la main au portefeuille 

Les familles ont été mises à contribution à hauteur de 1.000 euros. Le club, à la recherche de sponsors, lance également une cagnotte en ligne pour payer l'autre partie du voyage. Catherine Gorcy, présidente du "Dijon Cheerleaders". "Le problème c'est qu'on est sélectionnées mais pas du tout prises en charge. Il y a les billets d'avions à payer, le logement sur place pour pouvoir passer quelques jours à Orlando et pouvoir participer à ces championnats." Il faut que cela "coûte le moins cher possible aux familles" explique Catherine Gorcy. "Mais bon c'est leur rêve, elles veulent y aller, et c'est pour ça qu'on appelle vraiment à l'aide pour pouvoir faire vivre ce rêve à nos athlètes".  

Catherine Gorcy

Christelle Jermann - Radio France
Christelle Jermann © Radio France - Thomas Nougaillon

D'authentiques sportives

Ces jeunes filles sont de véritables sportives, qui s'entraînent trois à neuf heures par semaine, des sportives à ne pas confondre avec des "pom-poms girls". Christelle Jermann, la trésorière du club. "C'est un vrai sport, il faut être souple, il faut être physique, il faut avoir du cardio parce que la chorégraphie dure 2'15'', les filles font des sauts et des pivots. Elles sont très endurantes"

Léna Jermann, explique que les Cheerleaders ne sont pas des pom-poms girls

"Pas envie qu'on ne puisse pas partir à cause de soucis financiers"

Léna Jermann, la fille de Christelle, est l'une des Dijonnaises sélectionnée. Elle est très motivée. "Cela me fait rêver parce que cela fait 9 ans que je fais du cheerleading, l'année dernière on m'aurait dit ça je n'y aurais pas cru". Le problème c'est que le coût du déplacement est très élevé pour certaines. "C'est le soucis mais on va tout donner pour trouver un maximum d'argent, je n'ai pas envie qu'on ne puisse pas partir à cause de soucis financiers" affirme la jeune fille. 

Notre reporter explique pourquoi cette campagne de financement participatif est lancée

Léna Jermann - Radio France
Léna Jermann © Radio France - Thomas Nougaillon

Où trouver la cagnotte ? 

Pour aider ces jeunes "Cheerleaders" Dijonnaises à participer à ces championnats du monde de "Danse Freestyle Pom" et séjourner dix jours à Orlando rendez-vous sur le site participatif "GoFundMe.com". Dimanche 11 novembre, la cagnotte s'élevait à 490 euros.

Au delà des difficultés financières, les filles sont motivées par le challenge sportif et la fierté de représenter Dijon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu