Société

Dijon : les parents de l'école Joséphine-Baker se regroupent pour acheter leurs sapins de Noël

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Auxerre et France Bleu Bourgogne samedi 17 décembre 2016 à 0:10

De beaux sapins à moitié prix! L'opération des parents d'élèves de l'école Turgot est très rentable.
De beaux sapins à moitié prix! L'opération des parents d'élèves de l'école Turgot est très rentable. © Radio France - Thomas Nougaillon

Ils sont malins. Malins et bien organisés, depuis des années. Au moment de Noël des parents d'élèves se regroupent pour acheter leurs sapins de Noël. Avec de belles économies à la clé.

La belle histoire du jour nous vient de l'école Joséphine-Baker, rue Turgot à Dijon, où les parents d'élèves de la maternelle et de la primaire ont décidé d'unir leurs porte-monnaie pour faire des achats groupés de sapins de Noël. Des nordmanns et des épicéas commandés à un pépiniériste Ycaunais basé à Gien-sur-Cure dans le Morvan. En tout, chaque année, ce sont plus d'une centaine de sapins qui sont achetés par ces parents. Il faut dire que les prix défient toute concurrence : de 7 à 35 euros quant il n'est pas rare de trouver certains nordmanns à 60 euros dans le commerce.

Frédéric Morino-Ros l'un des parents d'élèves de l'école Turgot, tous les ans son sapin est livré directement à l'école! - Radio France
Frédéric Morino-Ros l'un des parents d'élèves de l'école Turgot, tous les ans son sapin est livré directement à l'école! © Radio France - Thomas Nougaillon

"Le bénéfice de la vente des sapins va à l'école pour acheter des vélos ou bien pour financer des sorties payantes, c'est très bien vu, les parents aiment bien ce système"

— Véronique, la maîtresse des petits

Véronique la maîtresse des petits - Radio France
Véronique la maîtresse des petits © Radio France - Thomas Nougaillon

Le témoignage d'Audrey, maman de Charlie 4 ans en maternelle et de Ryan 9 ans en primaire

Ces commandes sont effectuées via les associations de parents d'élèves. Cette année en maternelle, pour une raison qu'on n'explique pas, 25 sapins seulement ont été commandés, c'est deux fois moins que les années précédentes. Mais la vente va tout de même permettre de récolter 250 euros (contre 500 les autres années). Une somme qui a son importance car l'argent sert à financer des activités pour les petits.

Les parents d'élèves de l'école Joséphine-Baker n'ont pas aller bien loin pour achter leurs sapins! - Radio France
Les parents d'élèves de l'école Joséphine-Baker n'ont pas aller bien loin pour achter leurs sapins! © Radio France - Thomas Nougaillon

S'ils paient leurs sapins quasiment moitié moins cher grâce à ce système, les parents d'élèves sont tout de même obligés de mettre la main à la pâte. A ce prix là ce sont eux qui déchargent les résineux du camion.

"C'est à nous de les descendre du camion forcément"

— Frédéric Morino-Ros fait partie de l'association des parents d'élèves. Lily et Léo sont scolarisés à Joséphine-Baker

Reportage