Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Dijon, plus de 600 personnes défilent pour la troisième marche des fiertés

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ce samedi après-midi, la troisième édition de la marche des fiertés - aussi connue sous le nom de "gay pride" - a rassemblé près de 600 manifestants à Dijon. Deux ans après la légalisation du mariage pour tous, la communauté LGBT estime qu'il reste encore du chemin à faire pour atteindre l'égalité des droits.

A Dijon, la troisième édition de la marche des fiertés a rassemblé près de 600 personnes.
A Dijon, la troisième édition de la marche des fiertés a rassemblé près de 600 personnes. © Radio France - Marion Bastit

Les drapeaux arc-en-ciel étaient de sortie samedi après-midi à Dijon . Près de 600 personnes , venues de toute la Bourgogne et de la Franche-Comté, ont défilé pour la troisième édition de la marche des fiertés .

Une marche pour réclamer l'égalité des droits entre tous les Français, quelque soit leur orientation sexuelle. Deux ans après la légalisation du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels, la communauté LGBT estime qu'il reste encore du chemin à faire.

"Ce qui nous importe, ce sont les liens de coeur" Jean-Michel, un manifestant

"Je crois qu'il faut repenser fondamentalement tout ce qui concerne la famille, estime Jean-Michel, un Dijonnais. Ce qui nous importe à tous, c'est d'avoir des liens de coeur, et non des formes genrées, pour tout ce qui concerne le mariage, et surtout la filiation."

Les manifestants réclament l'égalité des droits entre tous les citoyens, peu importe leur orientation sexuelle.
Les manifestants réclament l'égalité des droits entre tous les citoyens, peu importe leur orientation sexuelle. © Radio France - Marion Bastit

Des droits pour tous**

Hugo met en avant "la question de la PMA. Il y a un véritable débat là dessus au sein même de la communauté, qu'il faut faire évoluer" . Il cite également "l'acceptation de différentes formes de sexualités qui sont mal connues, tout ce qu'on appelle transgenre".

"Il faut faire évoluer le débat sur la PMA" Hugo, un manifestant

Une Dijonnaise, venue marcher avec sa compagne, voit plus grand. "On peut aussi parler des droits des femmes, et des droits de tous ceux qui en ont encore besoin. Pour certains c'est le droit à l'état-civil de son choix, pour d'autres le droit à la procréation médicalement assistée."

La communauté LGBT milite pour que les personnes transgenres puissent choisir leur état-civil.
La communauté LGBT milite pour que les personnes transgenres puissent choisir leur état-civil. © Radio France - Marion Bastit

Occuper la rue**

Pour elle, au-delà des revendications, c'est aussi un évènement festif. "Il y a beaucoup de gens qui sont ici pour faire la fête, pour s'affirmer, pour être ensemble, et pour dire que nous aussi on occupe la rue et qu'on est visibles."

"On est là pour montrer que nous aussi on occupe la rue, qu'on est visibles" Une manifestante

Vendredi, les Irlandais ont voté en faveur du mariage pour tous. C'est le quatorzième pays européen à légaliser le mariage homosexuel, et le premier à le faire à travers un référendum.

  • Dijon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess