Société

Dijon : à quoi ressemblera le snack de demain ?

Par Faouzi Tritah, France Bleu Bourgogne mercredi 15 avril 2015 à 8:48

4 Français sur 10 mangent sur le pouce le midi selon Ipsos
4 Français sur 10 mangent sur le pouce le midi selon Ipsos © Faouzi Tritah - Radio France

Un Forum s'est tenu mardi au palais des Congrès de Dijon organisé Vitagora le pôle de compétitivité autour du bien manger. Une étude d'IPSOS qui révèle que 4 français sur 10 déjeunent sur le pouce au moins une fois la semaine. mais 92% aimeraient manger à table! Snack à composer soi-même, livraison du restaurateur, distributeur de plats équilibrés des solutions sont à créer

Le Forum Vitagora 2015 s'est tenu mardi au palais des Congrès de Dijon. Vitagora, c'est un pôle de compétitivité autour du bien-être par la dégustation, le bien-manger en somme. Il regroupe 190 entreprises, PME, et laboratoires. Vitagora a commandé une étude auprès d'Ipsos. Elle révèle que 4 Français sur 10 déjeunent sur le pouce au moins une fois la semaine. Ils sont encore 4 sur 10 à affirmer qu'ils manquent de temps pour déjeuner mais 92% veulent manger "à la Française"

En centre-ville, le midi c'est la course

Tout le monde court dans le quartier de la gare, surtout François, qui est conducteur de tramway. Pas le temps de se poser un petit sandwich : "fromage, salade, jambon" .* Il faudrait "diversifier en qualité, on voit des 'points chauds' qui ouvrent aussi vite qu'ils ne ferment".** * Par miracle, Boris a trouvé un poulet et des pommes de terre rissolées. D’habitude, il mange "des kebabs et des Mcdo comme tout le monde c'est ce que tu trouves partout" . Il ne désespère pas de rééquilibrer son alimentation : "il y a des choses qui poussent avec des produits sains, mais ce n’est pas assez".

La France réinvente-t-elle le snacking ? - Aucun(e)
La France réinvente-t-elle le snacking ?

 

"Il y a des solutions" (Lise Brunet, institut Ipsos)

Les trois pistes qui sont le plus plébiscités par les Français sont le snack à composer soi-même "ça veut dire aussi personnaliser la taille des portions" assure Lise Brunet de l'institut Ipsos. Les Français aimeraient aussi que le restaurateur livre "une vraie demande de qualité" poursuit-elle. L’étude montre également que nous sommes nombreux à vouloir des distributeurs de plats chauds mais bons pour la santé. 

 

EN SAVOIR PLUS  |  VITAGORA

À quoi ressemblera le snack de demain ? (Faouzi Tritah)