Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Dijon-Sud : un grand recensement des systèmes d'infiltration des eaux de pluie

-
Par , France Bleu Bourgogne

Vous avez chez vous un "puits perdu" ou un "puisard" qui capte les eaux de pluie et leur permettent de filer directement dans la nappe phréatique ? Eh bien au mois de septembre Dijon Métropole va envoyer des techniciens chez vous pour vous poser des questions. C'est une démarche environnementale.

Sources de la Cent Fonds, résurgence de la nappe Dijon-Sud
Sources de la Cent Fonds, résurgence de la nappe Dijon-Sud - Interclé

Nombre d'habitants de Dijon jusqu'à Gevrey-Chambertin devraient recevoir de la visite début septembre. Dans le cadre d'une étude pour la préservation de la ressource en eau potable de la nappe de Dijon Sud "l'InterCLÉ Vouge et Ouche", structure en charge de la gestion de l'eau dans le secteur, veut recenser ce qu'elle appelle les "puits perdus" ou "puisards" chez les particuliers

Construits dans les années 60-70

Ces installations permettent l'infiltration des eaux de pluies dans la nappe phréatique et ont été construits généralement dans les années 60-70. Il y a un an "l'InterCLÉ" avait lancé un recensement des puits privés, ces puits dont on se sert généralement pour arroser son potager par exemple.

Frédéric Faverjon, président de "l'interCLÉ Vouge et Ouche"
Frédéric Faverjon, président de "l'interCLÉ Vouge et Ouche" © Radio France - Thomas Nougaillon

Une démarche en faveur de l'environnement 

C'est une démarche avant tout "environnementale" explique Frédéric Faverjon, président de "l'interCLÉ Vouge et Ouche". "On cherche à recenser ces puits d'infiltration pour vérifier que l'on injecte bien dans la nappe phréatique de l'eau de qualité". C'est pourquoi Frédéric Faverjon et ses équipes sont à la recherche de tous ces équipements chez les particuliers. 

Frédéric Faverjon

"Se prémunir contre l'infiltration de polluants"

"Nous voulons identifier les différents puisards pour voir si les sols ont pu être pollués préalablement par des installations industrielles qui ont pu exister dans le passé. Le but c'est de se prémunir contre d'éventuels polluants qui pourraient migrer dans la nappe. Mais l'objectif est également de conserver ces installations qui permettent de renvoyer les eaux pluviales dans le sol et de remplir la nappe."

Plain du Paquier
Plain du Paquier - Interclé

Une enquête en porte à porte

Ce recensement va se faire courant septembre. C'est un bureau d'études, le bureau Tauw France qui va s'en charger. Pour se faire deux techniciens vont réaliser une enquête en porte à porte pour recueillir des informations sur ces fameux puits perdus. Facilement reconnaissables, ils auront en leur possession le même courrier que vous avez peut-être reçu dans vos boîtes aux lettres. Ils seront par ailleurs porteurs d'une carte aux couleurs de Dijon Métropole et de leur société Tauw. Cette enquête ne prendra qu'une dizaine de minutes, vous n'aurez rien à signer, et pas d'argent à verser.

Comment va se dérouler ce recensement ? Les explications de notre reporter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une nappe très importante 

La nappe souterraine de Dijon Sud contient 15 millions de mètres cubes d'eau. Elle alimente en eau potable 45.000 habitants soit environ un habitant sur neuf en Côte-d'Or. Les données collectées permettront d'établir une cartographie plus précise de cette nappe de Dijon-Sud. 

►On parle de ce recensement pas comme les autres ce jeudi dans la matinale de France Bleu Bourgogne (98.3 ou 103.7). Pour plus d'informations vous pouvez joindre le 03 80 30 76 79

Choix de la station

À venir dansDanssecondess