Société

Dijon : un service téléphonique pour rompre la solitude des personnes âgées isolées

Par Faouzi Tritah, France Bleu Bourgogne jeudi 12 mars 2015 à 20:51

Bernadette bénévole à la maison des séniors appelle une fois par semaine les personnes âgées isolées à Dijon
Bernadette bénévole à la maison des séniors appelle une fois par semaine les personnes âgées isolées à Dijon © Radio France

Le CCAS de Dijon, en Côte-d'Or, vient de mettre en place une ligne d'appels "seniors en contact" via la "Maison des séniors". Des bénévoles appellent des personnes âgées isolées pour discuter. C'est toujours un bénévole qui appelle. Le but est d'inciter les personnes âgées isolées à renouer le contact avec l’extérieur e,t à terme, de se réapproprier leur environnement

Le Centre Communal d'Actions Sociales (CCAS) de Dijon via la maison des séniors vient de mettre en place une ligne d'appels "seniors en contact". Le CCAS repère les seniors isolés à Dijon, ceux qui ne sortent plus qui ne voient plus personne et qui n'ont pas eu une discussion depuis plusieurs mois. Le CCAS dresse un listing, puis des bénévoles auprès du CCAS les appelle une fois par semaine, le jeudi, pour échanger.

C'est toujours un bénévole qui appelle, ce n'est pas la personne isolée. Dans une petite pièce, au calme, Bernadette, l’une des bénévoles, appelle les personnes âgées isolées de son listing,"on sent qu'ils ont envie de parler. Le téléphone ne sonne pas longtemps avant qu'on ait le allo!"

senior WEB

Pas question de se lancer dans des conversations trop compliquées, les échanges doivent rester simples et surtout accessibles c’est pour cela qu’en amont Adeline Ourgaud, la responsable de la maison des séniors de Dijon définit les thèmes de la conversation : "ce sont des sujets sur la ville, les manifestations etc... On espère que ça va les motiver pour sortir de chez eux et rencontrer du monde".

07h/Senior bob

Mais attention "ces coups de fils ce n’est pas 'Sos amitié' ou 'Écoute 21' " , précise  Nathalie Kelle, directrice à la direction des retraités et des personnes âgées de la ville de Dijon, insiste "les bénévoles ne sont pas des psychologues. Cette conversation doit rester quelque chose de sympathique entre séniors" . Les coups de fils sont limités à 20 minutes.

► Pour aller plus loin : Le site de la maison des seniors à Dijon

 

"C'est pas écoute 21!" le reportage France Bleu Bourgogne de Faouzi Tritah

Partager sur :