Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dijon : une chaîne humaine pour soutenir les enfants atteints d'un cancer

vendredi 1 septembre 2017 à 11:43 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Une grande chaîne humaine est organisée samedi 2 septembre 2017 dans les rues du centre-ville de Dijon. Une action de solidarité en faveur des enfants atteints d'un cancer. Trois questions à Caroline Jurek, commerçante rue de la Chouette, qui participe à cette action de solidarité.

Une chaîne humaine est organisée ce samedi 02 septembre 2017 dans les rues de Dijon, pour soutenir les enfants atteints d'un cancer
Une chaîne humaine est organisée ce samedi 02 septembre 2017 dans les rues de Dijon, pour soutenir les enfants atteints d'un cancer - .

Dijon, France

Le rendez-vous est fixé à 15 heures place François Rude à Dijon. Pour aider les enfants malades du cancer, des commerçants du centre-ville associés à la Ville, le Lion's club, la Croix-Rouge et le CHU Dijon-Bourgogne, organisent une grande chaîne humaine.

Une chaîne pour financer des mallettes pédagogiques

Cette action est destinée à financer des mallettes d'accompagnement pour les enfants atteints d'un cancer et hospitalisés dans le service d'oncologie pédiatrique au CHU de Dijon.

"Dans ces mallettes, il y a des flyers qui expliquent la maladie, la prise en charge et la mort. Tout est écrit de façon pédagogique pour s'adresser à des enfants" - Caroline Jurek, commerçante dijonnaise

Ces mallettes coûtent 50 euros chacune. Avec cette action, une cinquantaine de mallettes pourront être financées pendant les trois ou quatre prochaines années espère Caroline Jurek.

Une action de pure solidarité

Les fonds ont déjà été collectés auprès des commerçants, rappelle Caroline Jurek, qui précise "l'organisation de cette chaîne humaine c'est vraiment une action de pure solidarité, car ces enfants et ces familles sont particulièrement isolées. On voit souvent des chaines pour des causes spectaculaires et là ça n'est pas le cas . C'est justement pour ça qu'on le fait, pour montrer à ces enfants et à leurs familles que les gens sont solidaires et qu'ils pensent à eux."

La commerçante espère réunir 5000 personnes. "C'est possible quand on voit le monde qu'il y a en centre-ville lme samedi à Dijon. Il suffit de prendre une minute pour venir se donner la main."

L'interview de Caroline Jurek