Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dijon, ville étape d'un tour d'Europe à vélo, contre les maladies rares touchant les enfants

-
Par , France Bleu Bourgogne

Il s'appelle Jörg Richter, il est allemand, cet ancien pompier pédale depuis 5 ans pour promouvoir une fondation qui lutte contre les maladies rares touchant les enfants. Il y en aurait 8.000 peu connues, peu rentables pour les laboratoires et donc peu soignées. Jörg Richter est passé par Dijon.

Jörg Richter a fait escale à Dijon sous le soleil mardi soir, il a repris la route ce mercredi 22 mai 2019, direction Montbard puis Paris.
Jörg Richter a fait escale à Dijon sous le soleil mardi soir, il a repris la route ce mercredi 22 mai 2019, direction Montbard puis Paris. © Radio France - Thomas Nougaillon

Ambassadeur de la fondation "Care for rare", Jörg Richter, un Allemand de 59 ans, ancien pompier, traverse l'Europe à vélo. Son but : récolter des fonds pour sensibiliser au sort des enfants atteints de maladies rares. Parti de Cologne en Allemagne il y a trois semaines il est passé par Dijon puis Montbard ce mardi et ce mercredi. A chacune de ses étapes Jörg trouve le gîte et le couvert chez les pompiers.

Il est arrivé à Dijon recommandé par les pompiers de Besançon

Recommandé par ceux de Besançon, où il avait fait escale la veille, il a débarqué mardi soir à Dijon-Transvaal. Avec sa tenue bariolée de cycliste et son vélo chargé de gros sacs il n'est pas passé inaperçu dans la cour de cette caserne de pompiers. "C'est la première fois pour moi à Dijon -explique t-il en Français- je connais beaucoup de régions de France, notamment la région du Mont Ventoux, comme beaucoup de cyclistes, ou encore la Provence mais c'est la première fois que je viens en Bourgogne". 

Notre reporter a rencontré le cyclotouriste Allemand

Jörg brandit la mascotte de "Care for rare" dans la cour de la caserne du Transvaal à Dijon  - Radio France
Jörg brandit la mascotte de "Care for rare" dans la cour de la caserne du Transvaal à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

L'an passé il était aux États-Unis

Cela fait 5 ans que Jörg pédale pour cette fondation. L'an passé il a sillonné pendant 6 mois les routes des Etats-Unis récoltant l'équivalent de 3.000 euros. "Ce n'est pas beaucoup, peut-être, mais nous ne voulons pas de compétitions entre les fondations ou entre les nations, l'argent n'est pas la priorité" assure-t-il. 

Place Wilson, Jörg a croisé la route de Jacques et Marie-France, deux cyclotouristes Dijonnais - Radio France
Place Wilson, Jörg a croisé la route de Jacques et Marie-France, deux cyclotouristes Dijonnais © Radio France - Thomas Nougaillon

Faire connaître la fondation

Le plus important pour ce cyclotouriste au grand coeur est de faire connaître "Care for rare". Cette fondation explique t-il se bat pour que les enfants touchés par une maladie rare puissent être soignés dans les meilleurs hôpitaux du monde et où qu'ils se vivent sur la planète, financer les voyages en avion. "Ce sont de petites solutions mais si beaucoup de personnes veulent faire des choses comme celles là ça peut aider les enfants". Jörg Richter terminera son tour d'Europe fin septembre à Munich. Il aura alors parcouru 7 500 kilomètres et traversé 11 pays.

Le commandant Philippe Andreuccetti, chef de centre du Transvaal a accueilli le voyageur  - Radio France
Le commandant Philippe Andreuccetti, chef de centre du Transvaal a accueilli le voyageur © Radio France - Thomas Nougaillon

Le commandant Philippe Andreuccetti, chef de centre du Transvaal a reçu l'ancien pompier. Il devait téléphoner à d'autres collègues en Côte-d'Or pour faciliter le séjour de Jörg Richter en France. "On lui a offert le gîte et le couvert, on l'a pris en main, il a pu prendre une douche, échanger avec l'équipe de garde toute la soirée de mardi. J'ai pris contact avec mon homologue de Montbard qui doit l'accueillir à son tour". Ce n'est pas la première fois que les pompiers Dijonnais reçoivent un collègue Européen en voyage. "On a aussi eu un pompier Anglais. On l'a hébergé il y a deux-trois mois. Lui faisaient aussi un parcours en Europe mais au profit de l'environnement".

Le commandant Philippe Andreuccetti

Jörg a sillonné le monde, ici, on le voit dans une compagnie de pompiers aux Etats-Unis  - Aucun(e)
Jörg a sillonné le monde, ici, on le voit dans une compagnie de pompiers aux Etats-Unis - FaceBook
Parfois il rencontre des enfants comme ici aux USA - Aucun(e)
Parfois il rencontre des enfants comme ici aux USA - FaceBook

C'est à la suite d'une opération que Jörg a du arrêter sa carrière de pompier à l'âge de 30 ans. Paralysé des jambes durant un an il est ensuite devenu rééducateur auprès d'enfants atteints de maladies rares. Le premier de ses longs raids à vélo c'était en 2015 entre Seattle et Boston aux Etats-Unis, puis entre San Francisco et Las Vegas en 2016, Münich et Madrid en 2017. L'an passé il était de retour aux USA où il a parcouru 12.000 kilomètres en 6 mois. 

Son tour d'Europe va se poursuivre jusqu'à fin septembre 2019, il s'achèvera à Münich - Radio France
Son tour d'Europe va se poursuivre jusqu'à fin septembre 2019, il s'achèvera à Münich © Radio France - Thomas Nougaillon

Vous pouvez suivre le beau voyage de Jörg Richter en likant sa page FaceBook : https://www\.facebook\.com/people/J%C3%B6rg\-Richter/100009041818650?fref=nf