Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dijon : vous avez entre 18 et 70 ans, les piqûres ne vous font pas peur et vous avez envie de sauver des vies ?

mercredi 13 juin 2018 à 19:37 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

N'hésitez plus: donnez votre sang! Ce jeudi de 11 heures à 19 heures place de la République à Dijon médecins, infirmières et bénévoles de l'Établissement Français du Sang vous attendent sous un immense chapiteau à l'occasion de la journée mondiale du don de sang.

Donner son sang prend à peine 10 minutes!
Donner son sang prend à peine 10 minutes! © Radio France - Thomas Nougaillon

21000 Dijon, France

Vous avez peut-être vu cet immense chapiteau blanc -550 mètres carrés ça ne peut pas passer inaperçu- planté depuis ce mercredi 13 juin 2018 place de la République à Dijon. Jusqu'à ce jeudi soir, l'Établissement Français du Sang (EFS) de Bourgogne-Franche-Comté attend 700 personnes pour une "collecte événementielle" à l'occasion de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang. 

Avant le prélèvement les participants comme Sabrina, étudiante à Dijon, doivent répondre à un questionnaire, ils rencontrent aussi un médecin - Radio France
Avant le prélèvement les participants comme Sabrina, étudiante à Dijon, doivent répondre à un questionnaire, ils rencontrent aussi un médecin © Radio France - Thomas Nougaillon

Le but, alors que les réserves ne sont pas tout à fait à l'équilibre, c'est d'inciter les gens à donner même durant l'été. Pour donner, il faut être âgé de 18 à 70 ans, être muni d'une pièce d'identité, peser au moins 50 kilos, ne pas venir à jeûn. Le prélèvement dure moins de dix minutes et permet de prélever 480 ml de sang.   

Marina Ledoux travaille à la communication de l'EFS, sur le document qu'elle présente figurent quelques astuces pour donner son sang même en dehors de cette opération - Radio France
Marina Ledoux travaille à la communication de l'EFS, sur le document qu'elle présente figurent quelques astuces pour donner son sang même en dehors de cette opération © Radio France - Thomas Nougaillon

Parmi les donneurs, Gérard, bientôt 60 ans, de Marsannay-le-Bois est un véritable "militant". "J'ai commencé à donner quand j'étais à l'école des Eaux et Forêts, j'avais à peine 18 ans et depuis je fais des dons tous les ans, minimum quatre à cinq fois par an". Dans la famille "tout le monde donne son sang, pour moi c'est normal, c'est un devoir". Et le quinquagénaire de pousser un coup de gueule. "J'en ai assez de voir dans les entreprises des dons à 20-30 personnes alors qu'il y a 600 personnes qui y travaillent". 

Gérard, donneur exemplaire, depuis plus de 40 ans!

Gérard de Marsannay-le-Bois est un donneur plus que régulier, c'est un militant! - Radio France
Gérard de Marsannay-le-Bois est un donneur plus que régulier, c'est un militant! © Radio France - Thomas Nougaillon

Ces deux journées sont très importantes pour l'EFS. Car elles doivent permettre de recruter de nouveaux donneurs tout en faisant revenir des donneurs qui n'ont plus réalisé ce geste depuis quelques années. Le but sur deux jours est donc de recevoir 700 personnes. Avec l'ambition de séduire 200 nouveaux donneurs pour remplacer les donneurs atteints par la limite d'âge. 

Le chapiteau, installé place de la République à Dijon - Radio France
Le chapiteau, installé place de la République à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Miss Côte-d'Or lance un appel aux dons sur son FaceBook!

Manon Sauvageot, miss Côte-d'Or 2018, est venue en personne donner son sang ce mercredi 13 juin 2018 - Radio France
Manon Sauvageot, miss Côte-d'Or 2018, est venue en personne donner son sang ce mercredi 13 juin 2018 © Radio France - Thomas Nougaillon

Axelle et Laure sont étudiantes à l'IUT de biologie, elles s'apprêtent à faire leur premier don de sang... avec quelques craintes!

Axelle et Laure, deux copines d'un IUT de Biologie de Dijon sont venues. Elles ont donné leur sang pour la toute première fois! - Radio France
Axelle et Laure, deux copines d'un IUT de Biologie de Dijon sont venues. Elles ont donné leur sang pour la toute première fois! © Radio France - Thomas Nougaillon

Début juin, devançant cette journée internationale, la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail de BFC a ouvert les portes de son nouveau siège de Dijon-Valmy aux équipes de l'EFS. Il faut dire qu'entre l'Établissement Français du Sang et la CARSAT un partenariat a été signé il y a 4 ans. Traditionnellement l'EFS affrète des bus pour venir chercher les salariés. Cette année on a donc innové. "Recevoir à domicile" était une première. Elle sera vraisemblablement reconduite l'an prochain. 

La CARSAT, exemple d'une entreprise mobilisée avec Myriam Manillier

Des salles de réunion transformées en local de prélèvement 

Myriam Manillier, responsable qualité de vie au travail à la CARSAT. "Nous avons transformé des salles de réunion en local de prélèvement, il y avait un médecin, une infirmière et une secrétaire de l'EFS et dans une salle équipée de dix lits on a accueilli les donneurs" explique Myriam Manillier. "Ce don se fait sur le temps de travail, l'idée c'est de mettre tout en œuvre pour encourager les gens à donner leur sang". 

Les dons en progression en Côte-d'Or

En Côte d’or en 2017, 4% des personnes en âge de donner ont réalisé un don, ce qui représente 14 172 donneurs sur les 353 945 habitants en âge de donner. Un chiffre en légère progression par rapport à 2016 (3,8%). 

  • A 7h12 et 8h42 sur France Bleu Bourgogne (98.3 ou 103.7) vous entendrez ce jeudi 14 juin 2018 le docteur Isabelle de Monléon, médecin de prélèvement à l'EFS de Dijon. Elle répondra à nos "Trois idées reçues". Interview à réécouter ci dessous.

Le docteur Isabelle de Monléon