Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Diocèse de Belfort-Montbéliard : un patrimoine riche mais qui doit s'adapter à la société

mardi 28 novembre 2017 à 5:34 Par Soisic Pellet, France Bleu Belfort-Montbéliard

130 lieux de culte sont gérés entièrement par le diocèse de Belfort-Montbéliard. Un patrimoine immobilier très important, qu'il faut entretenir. Cela demande donc des efforts financiers. Surtout que tous ces lieux ne sont plus forcément utiles et adaptés à la société actuelle.

Pour les lieux de culte construits après la loi de 1905, la gestion revient entièrement au diocèse. Sinon, ce sont les communes qui s'en occupent.
Pour les lieux de culte construits après la loi de 1905, la gestion revient entièrement au diocèse. Sinon, ce sont les communes qui s'en occupent. © Maxppp - -

Territoire de Belfort, France

Dix-huit églises, 21 chapelles ou encore 26 presbytères : dans le Nord Franche-Comté, le patrimoine du diocèse est plutôt conséquent. La raison est économique : des vagues de population sont arrivées à partir des années 50 pour travailler dans l'industrie. Elles sont en majorité catholiques : des lieux de culte vont donc être construits pour elles.

Sauf que la société évolue...

Le temps où l'église du village était très fréquentée est désormais révolu. "On a un vieillissement de la population, l'arrivée de nouvelles générations, de nouvelles habitudes" constate Daniel Jacquot, prêtre au sein du diocèse de Belfort-Montbéliard. Il faut donc s'adapter selon lui : "C'est toute une réflexion autour des besoins, et par rapport à ces besoins, ce qu'on va mettre en face".

Nous, notre souhait c'est de conserver les lieux de culte, de conserver l'histoire mais d'adapter aux besoins actuels. Mgr Dominique Blanchet, évêque du diocèse

Des lieux de culte transformés, d'autres vendus

Première possibilité pour les lieux de culte peu utilisés : transformer leur usage. C'est le cas par exemple du presbytère de la cathédrale St-Christophe à Belfort, devenu un lieu d'accueil pour les pèlerins et pour de l'aide alimentaire.

Mais pour les bâtiments qui demandent trop de rénovations, le diocèse peut opter pour une solution plus radicale : la vente. Exemple à Bethoncourt (25). L'église Ste-Thérèse va être désacralisée et transformée en logements sociaux. Les travaux de rénovation étaient trop chers et une autre église existe dans la commune. Mais tout le produit de la vente sera redistribué pour restaurer d'autres lieux de culte.