Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

23e jour de confinement en Isère, les infos dans notre département en ce 8 avril

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Isère

Le dernier bilan du coronavirus en France, communiqué ce mercredi est de 10.689 morts. En Isère, en milieu hospitalier, on compte 5 décès de plus en 24 heures, soit un total de 35 depuis le début de l'épidémie.

Drôle d'ambiance sur le marché d'Autrans ce mercredi
Drôle d'ambiance sur le marché d'Autrans ce mercredi - Marie-Sylvie Dhenin

À retenir

Le fil de la journée du 8 avril

21h05. C'est la fin de ce direct. Merci de l'avoir suivi, belle soirée et à demain matin.

21h. Ce soir, pour Isère, l'Agence régionale de santé parle de 35 décès en milieu hospitalier (+5 en 24 heures). 228 personnes atteintes du Covid-19 sont actuellement hospitalisées dans notre département (-20 par rapport à hier). L'ARS précise que ce bilan ne prend pas en compte les données des maisons de retraite et que Santé public France communiquera à compter de vendredi un point hebdomadaire avec l'ensemble des données.

20h15. Le dernier bilan du CHU de Grenoble : 118 patients contaminés par le coronavirus hospitalisés, 42 en réanimation, un nombre de patients accueillis stable qui garde les capacités d'accueil de l'hôpital. Le nombre d'admission diminue et les retours à domicile sont de plus en plus nombreux. 

Le centre hospitalier Pierre-Oudot à Bourgoin-Jallieu comptabilise pour sa part 7 décès depuis le début de l'épidémie et évoque ce soir "une hausse significative des hospitalisations" depuis hier.

20h00. Le CHU de Grenoble lance un appel urgent aux entreprises textiles locales pour des sur-blouses réutilisables. Les soignants ont besoin de sur-blouses pour prendre en charge les patients atteints de coronavirus. Pour remplacer ses sur-blouses à usage unique, le centre hospitalier universitaire de Grenoble lance un appel aux entreprises locales qui pourraient fabriquer 10000 sur-blouses en tissu, réutilisables et lavables. Les professionnels qui pourraient répondre à cet appel pressant recevront un cahier des charges en écrivant à cette adresse mail  : aide-covid19@chu-grenoble.fr

19h45. Frédérique Puissat, sénatrice LR de l'Isère , demande dans un courrier adressé au ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, que le gouvernement verse une prime exceptionnelle aux fonctionnaires soignants notamment, mais également aux personnels des EHPAD, des secteurs du handicap ou de l'aide à domicile, du quotidien, comme les auxiliaires de vie. "Permettre à ces professionnels d’accéder à une prime annoncée pour les salariés du privé sera de nature à assurer l’unité du pays mais également son équité de traitement", écrit-elle. Le gouvernement a invité les entreprises privées à verser une prime exceptionnelle à leurs salariés mobilisés. Des groupes comme Carrefour ou Auchan ont fait savoir qu'ils allaient le faire.

19h. Touché par les messages de soutien, l'unique libraire de La Tour-du-Pin ne compte pas pour autant proposer de commandes en ligne. Il le fait savoir sur sa la page Facebook de son commerce, une librairie ouverte en 2015 alors très attendue.

18h45. Sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, les chèvres ont remplacé les étudiants. 

18h30. Beaucoup de marchés sont revenus en Isère, mais ce n'est plus vraiment l'ambiance animée que l'on connaît habituellement , comme en témoigne cette auditrice  : "Petit tour au marché d'Autrans : tristoune, des consignes strictes, la queue à distance, pas beaucoup d'étals, l'agent de police municipale qui régule le tout... Drôle d'ambiance !"

18h00. Encore un homme placé en garde à vue au commissariat de Grenoble pour avoir enfreint plus de 3 fois les règles du confinement. Ce jeune homme âgé de 22 ans a été interpellé vers 13H45 avenue de Kimberley à Echirolles. 

17h45. Vu sur Twitter, la Croix de Chamrousse, comme vous ne l'avez vue , grâce à l'extraordinaire belle lune d'hier soir. 

17h30. Plus de 580.000 foyers d’Auvergne-Rhône-Alpes recevront  un chèque pour les aider à payer leurs factures d’énergie. Un chèque de 150 euros en moyenne (et jusqu'à 277 euros selon les revenus et la composition du foyer) qui va parvenir automatiquement aux ménages éligibles d'ici le mois de mois de mai 2020, les délais d'acheminement normalement de 2 à 4 jours peuvent être rallongés.  Ce chèque est à présenter aux fournisseurs d'énergie en ligne, par courrier ou en mains propres jusqu’au 31 mars 2021.

16h40. Lors de son procès vendredi, le jeune homme avait expliqué ne pas supporter les verbalisations pour non-respect des mesures de confinement. C'est vers l'entourage de ce garçon que l'enquête ouverte après les tags sur le mur d'enceinte de la gendarmerie de La Tour-du-Pin s'est dirigée. Ce mercredi matin, trois jours après la découverte de ces inscriptions insultantes et de croix gammées, six personnes ont été interpellées à l'aube, fait savoir le parquet de Bourgoin-Jallieu.

16h. En Nord-Isère, l'association « A Bras Cadabra », qui en temps normal confectionne des vêtements et accessoires pour les prématurés de différents établissements cherche dans les secteurs de Vienne, Heyrieux, Saint-Maurice-l'Exil et Lyon des couturières ou couturiers pour fabriquer des masques, des blouses et des charlottes en tissus destinés aux intervenants à domicile (infirmières, aides à domicile…). L'association est joignable via cette adresse mail sos.soignants.38.69@gmail.com

15h30. Parmi les nombreuses initiatives qui se développent en cette période, il y a la préparation et la livraison de repas pour les soignants. Ainsi, à Bourgoin-Jallieu, Fabrice Gilles, le chef du restaurant Esprit XV, et son équipe leur préparent 120 repas deux fois par semaine. Les personnels du CH Pierre-Oudot, de la clinique Saint-Vincent-de-Paul, des maisons de retraite, notamment, en bénéficieront à tour de rôle. Mais il faut acheter les aliments d'où cette cagnotte en ligne lancée par Bachir Saci, militant de la CGT de Bourgoin-Jallieu.

Autre exemple que l'on peut citer, la pizzeria grenobloise la Chandelle a livré hier soir une trentaine de pizzas aux soignants de la clinique Belledonne.

15h15. Gare aux arnaques ! La police nationale 38 vous invite à être très vigilant alors qu'existe depuis lundi l'attestation dérogatoire en version numérique. La seule qui est valable est celle des sites officiels. Rappelons qu'il s'agit d'un document gratuit.

15h. Christophe Pras, 36 ans, joueur ouis entraîneur de rugby, vient d'être emporté par le coronavirus. C'est ce que font savoir le club de Vienne, où il a démarré, ainsi que celui de Bourgoin-Jallieu "où il a longtemps joué, avant de rejoindre les clubs voisins : Chambéry, Voiron ou encore la Bièvre" précisent les Ciel et Grenat du CSBJ.

14h15. Les bénévoles de l'association "Jusqu'à la mort, accompagner la vie" interviennent d'habitude au sein des hôpitaux et des maisons de retraite de Grenoble et du Voironnais. En cette période de confinement, ils continuent leur travail d'écoute, mais  forcément différemment, via des appels téléphoniques. Les malades atteints par le grand âge ou la maladie grave ainsi que leurs proches peuvent prendre rendez-vous en laissant un message sur le répondeur au 04 76 51 08 51. L'association promet de les recontacter dans les 24h. Une équipe de bénévoles formés spécifiquement à l'accompagnement des endeuillés est joignable, elle, au 04 76 03 13 11. 

12h30. Coup de cœur ce midi avec ces profs nord-isérois. Les sorties entre copains, les cours au collège, pour l'instant, tout ça est mis entre parenthèses et ce n'est sans doute pas toujours simple à vivre pour nos ados. Au collège des Dauphins de Saint-Jean-de-Soudain, les profs et le personnel, eux, font preuve de beaucoup d'humour pour que "leurs jeunes" et leur entourage respectent ce message hautement important : "restez chez vous". Avec en prime un peu de chaleur avec "Quedate en casa" (en espagnol "reste à la maison"), écrite et interprétée par Ariel de Cuba, chanteur originaire d'Amérique latine, aujourd'hui installé près de Madrid.

12h25. Les exemples de solidarité qui voient le jour, c'est du baume au cœur en cette période délicate. Alors que leurs entreprises sont à l'arrêt, en Isère, des professionnels du spectacle et de l'événementiel proposent leur aide aux associations et établissements médicaux mobilisés face à l'épidémie de coronavirus. On vous explique tout dans cet article.

12h00. Avec le confinement, l'offre de transports est très réduite. Le SMMAG communique sur les mesures compensatoires en pays voironnais et dans l'agglo grenobloise. Pour le Pays voironnais, pour tout renseignement, un mail (transport@paysvoironnais.com); un numéro de téléphone (04 76 05 03 47) joignable du lundi au vendredi de 8h30 à 12h, et de 14h à 17h; ou encore le site internet du Pays Voironnais.

11h35. Comme de nombreux autres rendez-vous culturels, la 19e édition du Magic Bus Festival à Grenoble est annulée. Elle devait avoir lieu du 14 au 16 mai prochain, sur l'Esplanade. "Les agendas de nos artistes internationaux, les contraintes techniques et financières de ce type d’événement, l’équilibre fragile de notre écosystème ne nous ont pas permis de trouver une solution satisfaisante et pérenne pour maintenir ou reporter le festival. La déception est immense. (...) Une fois cette tempête passée nous travaillerons à l'édition 2021 qui sera un moment important pour les 20 ans du festival", expliquent les organisateurs dans un communiqué.

11h10. Les messes de Pâques ne peuvent plus avoir lieu dans les églises. Le diocèse de Grenoble-Vienne s'adapte avec des messes en direct à suivre via Facebook ou sur la chaîne Youtube

11h. Pas toujours simple de vivre le confinement, devoir rester chez soi. Plusieurs organismes proposent des écoutes par des psychologues. C'est le cas du Pays voironnais avec une cellule psychologique parents-ado. Il s'agit d'un service gratuit. Des psychologues bénévoles mènent des entretiens par téléphone du lundi au vendredi. Il faut prendre rendez-vous par mail : parolecoutejeunes@paysvoironnais.com. Par ailleurs, pour les personnels soignants, très sollicités et qui font face à des situations complexes, le programme PsyForMed a vu le jour et en Auvergne-Rhône-Alpes, près de 130 psychologues bénévoles se sont manifestées pour des temps d'écoute. Les soignants sont invités à réserver un créneau sur le site internet www.psyformed.com

10h43. Alors que les violences conjugales ont bondi de 30% au plan national avec le confinement, hier soir, une femme de 45 ans a été retrouvée morte à Saint-Quentin, dans l'Aisne, des traces de strangulations sur le corps. Son compagnon, qui s'était confié à un ami sur son geste, a été interpellé. Voici quelques numéros utiles en Isère. Au plan national, le numéro est le 3919. L'association "Couples et familles de l'Isère" propose aussi des entretiens gratuits pour les personnes victimes via le 07 83 62 82 81. L'association a aussi un site internet. Les enfants peuvent aussi subir des violences, vous pouvez signaler tout fait au 119.

10h30. Les assistantes maternelles agréées, plus de 9000 en Isère, se posent beaucoup de questions avec le confinement. Quelles mesures de protection et quel accompagnement des PMI quand elles s'occupent d'enfants de parents dont les parents travaillent ? Et pour celles qui n'ont plus d'enfants à garder, comment ça se passe ? : maintien de salaires par les parents-employeurs ou chômage partiel, dont elles peuvent désormais bénéficier. Certaines de ces professionnelles estiment être oubliées par les autorités. Reportage icisigné Lionel Cariou.

9h10. A Moirans, la plateforme courriers et colis de La Poste rouvre ce matin. Elle était fermée depuis le 23 mars en raison du coronavirus entre agents -malades ou non- confinés et d'autres confrontés à des soucis de garde d'enfants. La phase préparatoire pour cette réouverture avait démarré la semaine passée d'après le service communication de la Poste. Cette fermeture a concerné 6 communes qui ont du faire sans distribution : Saint-Aupre, Saint-Étienne-de-Crossey, La Sure-en-Chartreuse, Pommiers La Placette, Moirans, Saint-Jean-de-Moirans et Voreppe.

-
- © Maxppp - -

8h40. On fait un petit récapitulatif "chiffres" avec le dernier bilan de l'Agence régionale de santé sur le coronavirus dans la région, sachant que l'ARS ne communique plus pour l'instant les données des maisons de retraite. Hier soir, on déplorait 600 décès (soit 45 de plus en 24 heures) dans les hôpitaux. 2959 personnes sont hospitalisées (-71) et 2125 sont retournées chez elles depuis le début de l'épidémie (+259). En Isère, en 24 heures, le nombre de décès est passé de 27 à 30 en milieu hospitalier.

8h15. Des dessins pour dire merci aux soignants, aux éboueurs, aux caissières, etc; pour nous inviter à rester chez nous aussi. Dans de nombreuses communes, les enfants font des dessins. Ils sont accrochés au portail, scotchés aux fenêtres, déposés en maison de retraite ou à l'hôpital. Ou encore diffusés sur les réseaux sociaux. C'est le cas à Vienne où la mairie et le conseil municipal des enfants publient chaque jour un dessin.

Dessin d'Eloi, élève de 6e, publié hier sur la page Facebook de la Ville de Vienne.
Dessin d'Eloi, élève de 6e, publié hier sur la page Facebook de la Ville de Vienne.

8h00. Le confinement chamboule les habitudes de consommation et cela à un impact sur le marché du lait, marché sensible depuis de nombreux années. Le responsable de la section iséroise de la FNSEA en appelle donc aux industriels et coopératives. Pour lui, il ne faut surtout pas diminuer les volumes, mais réorienter la matière première vers les modes de transformation les plus demandées par les consommateurs - autrement dit le lait demi-écrémé ou les yaourts. 

Au Gaec le Mas d'Illins, à Luzinay, un troupeau de 90 vaches laitières pour une production bio. © Radio France - Céline Loizeau
Au Gaec le Mas d'Illins, à Luzinay, un troupeau de 90 vaches laitières pour une production bio. © Radio France - Céline Loizeau

7h50. Comme nous le faisons sur France Bleu Isère, le Dauphiné Libéré est là tous les jours pour vous informer. Confinement oblige, beaucoup de télétravail. Guy Abonnenc, le rédacteur en chef du Dauphiné Libéré, qui chapeaute les équipes des 27 éditions du journal sur les 8 départements de la zone de couverture, du Vaucluse à la Haute-Savoie, en passant bien sûr par l'Isère, revient notamment sur cette réorganisation avec Nicolas Crozel.

7h20. Quel impact a la crise sanitaire du coronavirus sur la santé de votre entreprise ? Cette question,la CCI du nord-Isèrel'a posé à ses adhérents via une première étude. Elle a eu quelque 600 réponses. 96% des entreprises affirment avoir ressenti un impact liée à la pandémie, avec plus de 75% des entreprises qui disent avoir vu leur chiffre d'affaire chuter de plus de 20%. Une deuxième étude a été lancé hier pour évaluer l'évolution des conséquences. La CCI qui a aussi mis en place une cellule d'écoute le 04 74 95 24 00.

7h00. Bonjour et bienvenue dans ce nouveau direct de la rédaction de France Bleu Isère. On vous accompagne toute la journée pour l'essentiel des infos dans notre département. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess