Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

RECAP - Coronavirus : 18e jour de confinement, les informations à retenir ce vendredi 3 avril en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le nombre de décès liés au Covid-19 s'élève à 1.178 dans le Grand Est. Les évacuations se poursuivent. Dix élus alertent Olivier Véran sur la "situation très critique" des hôpitaux en Moselle. Le résumé de ce vendredi 3 avril.

Six patients lorrains ont été évacués dans un hôpital toulousain par l'armée de l'air ce vendredi.
Six patients lorrains ont été évacués dans un hôpital toulousain par l'armée de l'air ce vendredi. - DR / CHR Metz-Thionville

En ce 18e jour de confinement, retrouvez toutes les informations essentielles en Moselle et dans le Pays Haut pour ce vendredi 3 avril.

L'essentiel

  • Le pic de l'épidémie de Covid 19 dans le Grand Est sera atteint au plus tard le 25 avril. C'est ce qu'a précisé Christophe Lannelongue, le directeur de l'ARS de la région, ce vendredi 3 avril lors d'un point presse.
  • Dix élus mosellans ont adressé une lettre à Olivier Véran pour l'alerte sur "la situation très critique des hôpitaux en Moselle". Ils dénoncent "la pénurie dramatique de médicaments indispensables aux traitements des malades du covid-19".
  • Dans le cadre des "vols Morphée", l'opération d'évacuation sanitaire de l'armée de l'air, six patients lorrains vont être transportés en avion depuis le Luxembourg.
  • Plus de 5.300 morts en France : 4.505 morts dans les hôpitaux et au moins 884 décès dans les Ehpad depuis le début de la crise, dont 570 dans le Grand Est.
  • L'attestation de déplacement dérogatoire sur smartphone sera disponible dès ce lundi 6 avril. En attendant, vous pouvez la télécharger en cliquant ici.

Le direct 

18h : Déjà quatre semaines sans foot dans le Grand Est ! Notre journaliste sportif Thomas Jeangeorge n'est pas au chômage technique pour autant. Dans cet article, il vous explique les actions de solidarité mises en place par les cinq clubs de Ligue 1 et Ligue 2 de la région.

17h : Le pic de l'épidémie de Covid 19 dans le Grand Est sera atteint au plus tard le 25 avril. C'est ce qu'a précisé Christophe Lannelongue, le directeur de l'ARS de la région, ce vendredi 3 avril lors d'un point presse. "Un effort sans précédent" a été réalisé en service de réanimation. On est passé de 465 lits à 1.170 en un mois, un chiffre qui se stabilise. "Nous voyons une lueur au fond du tunnel" martèle Christophe Lannelongue.

16h10 : Face à la saturation des services de réanimation des hôpitaux mosellans et notamment du CHR de Metz-Thionville, les évacuations de patients vers d'autres établissements de santé hors de la région se poursuivent. Pour la première fois ce vendredi, l'armée de l'air, dans le cadre des "vols Morphée", a mené une opération d'évacuation en Lorraine. Six patients ont été évacués vers Toulouse depuis l'aéroport de Luxembourg.

16h : Annulations. Plusieurs spectacles qui devaient se tenir à la Passerelle à Florange sont annulés "sans aucune possibilité de report". C'est le cas pour la représentation de la pièce de Feydeau, La dame de chez Maxim, prévue le 7 avril, le concert de jazz d'Elodie Frégé et Alain Manoukian, prévu le 28 avril, et le spectacle de l'humoriste Mathieu Madénian, prévu le 5 mai. Pour le remboursement des billets, il faut les retourner avec un RIB à la Passerelle.

15h45 : Le CHR Metz-Thionville publie sur son compte Facebook un guide à destination des femmes enceintes pour expliquer les mesures sanitaires mises en place en raison de l'épidémie de coronavirus.

15h30 : Les 40.000 abonnés au réseau de bus de l'agglomération messine (Le met') ne seront pas prélevés ce mois-ci. Ceux qui avaient payé d'avance verront leur abonnement prolongé. La compagnie va perdre un 1,2 million d'euros hors taxe de recettes sur ce mois d'avril. La fréquentation a chuté de 95%. Il est toujours possible de prendre le bus en validant son ticket d'abonné. Pour les personnels soignants, les trajets sont gratuits, sur présentation d'un justificatif employeur.

15h05 : Restez chez vous. Pour veiller à une bonne application des mesures de confinement, la préfecture de la Moselle indique que "l’ensemble des parcs, jardins publics, parcs récréatifs en plein air, gravières, forêts, berges, plans d’eau, aires de jeux, parcours de santé, terrains de sport urbains, est interdit dans l’ensemble des communes du département de la Moselle" samedi 4 et dimanche 5 avril.

15h : Le bilan de l'épidémie grimpe de nouveau dans le Grand Est. 1.178 personnes en sont mortes, dans les hôpitaux de la région, au 2 avril, selon les chiffres communiqués par Santé publique.

Santé publique France publie les chiffres des décès au 2 avril.
Santé publique France publie les chiffres des décès au 2 avril. © Radio France - Visactu

14h50 : Les pompiers et la police luxembourgeoise ont participé vendredi midi à l'évacuation de six patients lorrains par l'armée de l'air depuis l'aéroport de Luxembourg-Findel. Ces patients sont transportés à Toulouse vendredi après-midi.

14h40 : La préfecture rappelle aux Mosellans qu'une cellule d'information du public est toujours activée dans le département. Si vous avez des questions, vous pouvez composer le 0.800.730.760.

14h30 : Une nouvelle vidéo de soutien pour le personnel soignant. Des élèves de 3ème du collège Taison de Metz ont écrit, filmé et réalisé une vidéo pour rendre hommage à tous les membres du corps médical qui soignent les personnes atteintes du coronavirus. La vidéo a été publiée sur Youtube. 

12h45 : Des élus mosellans alertent le ministre de la Santé. Dix élus ont adressé une lettre à Olivier Véran pour l'alerte sur "la situation très critique des hôpitaux en Moselle". Ils dénoncent "la pénurie dramatique de médicaments indispensables aux traitements des malades du covid-19", notamment "le midazolam" ou encore "la morphine". Les signataires de ce courrier sont : Jean-Marc Todeschini (PS), sénateur ; Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle (UDI) ; François Grosdidier (LR), sénateur ; Richard Lioger (LREM), député ; Fabien Di Filippo (LR), député ; Jean-Marie Mizzon (UDI), sénateur et président des maires ruraux de Moselle ; Dominique Gros (PS), maire de Metz ; Jean-Luc Bohl (UDI), président de la Métropole de Metz ; Pierre Cuny (DVD), médecin endocrinologue, maire de Thionville DVD ; et Céleste Lett maire de Sarreguemines LR et président des Maires de Moselle. Cette lettre est pour le moment restée sans réponse.

12h15 : Les pompiers de Moselle ont participé jeudi à la distribution de masques au profit de l'Agence régionale de Santé. 

12h05 : Quels sont les marchés qui restent ouverts en Moselle ? Pour le moment, sur autorisation, seules les villes et communes suivantes sont autorisées à titre dérogatoire par la préfecture à ouvrir un marché alimentaire : Ars-sur-Moselle, Corny-sur-Moselle, Freyming, Fixem, Metz, le Ban-Saint-Martin, Laquenexy, Phalsbourg, Saint-Avold, Sarrebourg, Sarreguemines, Terville, et Verny.

11h50 : En Moselle, 1.030 personnes atteintes du coronavirus sont hospitalisées, dont 175 en réanimation. 362 patients sont sortis guéris d'hospitalisation, en revanche 242 personnes sont mortes.

11h40 : Dès lundi, la Poste va renforcer ses effectifs en France, et effectuer quatre distributions de courriers et colis, contre trois actuellement, en raison de l'épidémie de coronavirus. En Moselle, cinq bureaux facteur-guichetier vont rouvrir le 6 avril : Amanvillers, Montois-la-Montagne, Gandrange, Boulange et Augny, c'est ce qu'annonce le député LREM de la 3e circonscription de la Moselle, Richard Lioger sur son compte Twitter.

11h30 : La police nationale en Moselle fait de l'humour de confinement sur son compte Twitter, pour rappeler le mot d'ordre essentiel "sauvez des vies, restez chez vous".

11h20 : Les épreuves du bac et du brevet seront validées en contrôle continu. Il n'y aura "pas d'épreuves finales" du baccalauréat en 2020, "les élèves seront évalués via le contrôle continu", indique vendredi le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. "Seul l'oral de Français est maintenu pour les élèves de Première", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. Les élèves de BEP, CAP et BTS seront évalués également via le contrôle continu.

11h15 : Solidarité transfrontalière. 19 maires allemands de la Sarre ont publié une vidéo sur Youtube pour adresser leur soutien à leurs voisins français pendant l'épidémie. 

11h10 : A quoi ressemble la vie dans les établissements d’hébergement pour âgées dépendantes en cette période d’épidémie de coronavirus ? La directrice des opérations activités hébergement au sein du groupe Doctgestio (Amapa) nous raconte cette période difficile. Son témoignage à retrouver ici.

10h50 : L'armée de l'air poursuit son effort face à la saturation des services de réanimation en Moselle. Elle va acheminer ce vendredi six patients lorrains vers Toulouse. L'avion devait initialement décoller du Lorraine Airport, l'aéroport de Nancy-Metz basé à Goin en Moselle, mais finalement, ce vendredi matin, la décision a été prise de faire partir les malades de l'aéroport de Luxembourg. Le vol décollera entre 12h et 13h.

10h45 : Bonjour à tous, et bienvenue dans ce direct, suivez avec nous l'évolution de la situation en Moselle au 18e jour de confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu