Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus - 20e jour de confinement : les informations à retenir en Moselle

-
Par , , France Bleu Lorraine Nord

Le couvre-feu refusé une nouvelle fois à Florange, des transferts de patients qui continuent, nouvel arrivage de masques. Voici les informations à retenir de ce 20ème jour de confinement en Moselle.

Photo d'illustration
Photo d'illustration - DR / Sdis de la Moselle

En ce 20e jour de confinement, retrouvez toutes les informations essentielles en Moselle et dans le Pays Haut pour ce dimanche 5 avril.

L'essentiel

  • 12 transferts de patients ont été effectués ce week-end dans le Grand Est d'après l'agence régionale de santé. Parmi eux, un hélicoptère NH90 Caïman du 1er RHC de Phalsbourg a transporté deux patients venants de Mulhouse, dans le cadre de l'opération résilience. 
  • La Préfecture de la Moselle refuse une nouvelle fois le couvre-feu à Florange. Le maire Rémy Dick avait pris un premier arrêté municipal en ce sens le 26 mars dernier, mais invalidé par les autorités. Après une nouvelle demande par courrier, le Préfet Didier Martin a une réexpliqué vouloir s'en tenir aux contrôles de police
  • Les internes en médecine du Grand Est craignent le burn-out. L'ISNI, leur syndicat principal, a demandé ce dimanche à ce que ce soient des médecins retraités chevronnés qui soient appelés en priorité en renfort. Suivre les études et le coronavirus en parallèle devient trop difficile pour certains.
  • 1.402 personnes sont mortes du coronavirus dans les hôpitaux de la région Grand Est, selon le dernier bilan de Santé publique France, dont 312 en Moselle.
  • L'attestation de déplacement dérogatoire sur smartphone sera disponible dès ce lundi 6 avril. En attendant, vous pouvez la télécharger en cliquant ici.
  • Un numéro vert est activé 24h/24 pour répondre aux questions des Mosellans : le 0.800.730.760.

Le direct

18h55 : Masques. La livraison de 4 millions de masques arrivée ce dimanche matin à l'aéroport de Bâle-Mulhouse profitera exclusivement à des établissements et des professionnels du Grand Est. 

18h40 : Contrôles. La police a encore effectué de nombreux contrôles d'attestations de sortie ce dimanche en Moselle. Et avec le beau temps, de nombreux sportifs ont voulu chausser les baskets. C'est avec humour que la police du département souhaite les garder confinés chez eux.

18h05 : Opération résilience. Dans le détail des transferts de ce dimanche, un hélicoptère NH90 Caïman du 1er régiment d'hélicoptères de combat de Phalsbourg a pris en charge deux patients à Mulhouse qui doivent être transportés à Toulouse. C'est également là que s'est rendu un vol A400M de l'armée de l'air avec à son bord 4 malades en provenance de Colmar. 

17h00 : Bilan. Le dernier bilan de l'Agence régionale de Santé en date de ce samedi 4 avril confirme celui de Santé Publique France : 1 402 morts dans le Grand Est. L'ARS ajoute que 12 transferts de patients ont été effectués ce week-end dans la région, vers Toulouse et l'Allemagne. 

16h35 : Cri d'alarme. L'ISNI, le syndicat national des internes en médecine, s'est inquiété ce dimanche de la forte mobilisation de ces étudiants dans les hôpitaux. Dans un communiqué, il dénonce un fort sentiment de fatigue, principalement dans le Grand Est, pour des internes déjà largement investis dans leurs études. Le syndicat demande que ce soient des médecins professionnels, retraités ou en reconversion, qui soient appelés en renfort, avant eux, pour mieux combattre le virus.

15h25 : Hymne des confinés. Pas facile en ce dimanche ensoleillé de résister à l'envie de sortir. Alors pour vous occuper, prenez le temps d'écouter ce chant concocté par 3 jeunes Messins. Ecoutez leur conseil et n'oubliez pas de "manger des cornichons" ! 

14h50 : Soutien. Les Jeunes Agriculteurs de Moselle ont tenu ce dimanche à envoyer un message de soutien aux personnels soignants, toujours largement mobilisés contre le coronavirus. Ils ont également rappelé qu'ils "seront toujours là pour vous nourrir".

13h55 : Couvre-feu. Nouveau refus de la Préfecture de la Moselle pour l'instauration d'un couvre-feu à Florange. Après un premier rejet de son arrêté municipal, le maire Rémy Dick a effectué par courrier une nouvelle demande le samedi 28 mars dernier. La réponse du Préfet datée de ce vendredi a opposé une nouvelle fois un refus à l'élu. Une décision que regrette Rémy Dick.

12h40 : 23 620€. C'est la somme récoltée par l'association des médecins de Sarreguemines et Bitche (AMBU) en quelques jours suite à un appel aux dons lancé sur les réseaux sociaux. Une somme importante qui va permettre à l'AMBU d'investir dans un respirateur neuf pour les urgences. L'achat d'un échographe embarqué pour le Smur est également à l'ordre du jour. Les urgences de Sarreguemines tiennent à remercier les donateurs.

11h40 : Laurent Kleinhentz, le maire de Farébersviller en Moselle-est, annonce ce dimanche sur sa page Facebook, qu'il a contracté le covid-19. "Après un bref séjour à l'hôpital, je suis rentré. Cela va nettement mieux, je suis chanceux", précise l'élu. Il adresse également un message de soutien et d'admiration aux "aux médecins, aux pompiers, aux ambulanciers, pharmaciens, à tout le personnel hospitalier pour leur gentillesse, leur dévouement sans failles et leur abnégation."

10h15 : Hommage. La ville de Sarreguemines salue sur sa page Facebook, la mémoire de Didier Hemmert, mort du coronavirus. Ce dernier a été à la tête des archives municipales pendant 38 ans.

10h05 : Le Grand Est et la Bourgogne Franche-Comté se disputent des masques. Après les déclarations de la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, qui s'est étonnée de voir sa commande de deux millions de masques amputée au profit du Grand Est, le service communication de Jean Rottner rappelle que "l'ordre de priorité est établi par l'Etat." Les coulisses de ce micmac à lire ici.

9h55 : "En avril, ne te déconfine pas d'un fil". Une banderole accrochée sur une fenêtre dans le centre-ville de Metz, et repérée par la police nationale sur son compte Twitter ce dimanche.

9h50 : Restez chez vous. Pour veiller à une bonne application des mesures de confinement, la préfecture de la Moselle indique que "l’ensemble des parcs, jardins publics, parcs récréatifs en plein air, gravières, forêts, berges, plans d’eau, aires de jeux, parcours de santé, terrains de sport urbains, est interdit dans l’ensemble des communes du département de la Moselle" ce dimanche 5 avril.

9h45 : Clin d'oeil. Éloignons-nous un peu de la Moselle, direction le Calvados, pour découvrir les pâtisseries spéciales confinement d'un boulanger de Blainville-sur-Orne. Cet artisan réalise des gâteaux en forme de rouleaux de papier toilette, clin d'oeil aux rayons de supermarchés dévalisés au moment  de l'annonce du confinement.

Des gâteaux de confinement en forme de rouleaux de papier toilette, c'est à lire sur le site de nos confrères de France Bleu Normandie.
Des gâteaux de confinement en forme de rouleaux de papier toilette, c'est à lire sur le site de nos confrères de France Bleu Normandie. - DR

9h40 : Pendant trois quarts d'heure ce vendredi après-midi, la directrice du CHR Metz-Thionville Marie-Odile Saillard a pu tout dire sur la crise qui touche ses établissements. Après avoir lancé un appel à l'aide ce lundi 30 mars, c'est Emmanuel Macron en personne qui est venu aux nouvelles. Un dialogue au cours duquel le président de la République l'a invitée à évoquer toutes ses appréhensions et ses difficultés.

9h35 : En Moselle, 1.028 personnes sont hospitalisées en raison du coronavirus, dont 167 en réanimation. Santé publique France comptabilise également au 4 avril, 312 décès à l'hôpital. En revanche, 473 personnes ont pu rentrer à leur domicile. Dans le Grand Est, 4.702 sont hospitalisées, dont 960 en réanimation. 1.402 personnes sont mortes dans la région, soit 91 victimes de plus en 24 heures.

9h30 : Bonjour à tous, et bienvenue dans ce direct, suivez avec nous l'évolution de la situation en Moselle au 20e jour de confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess