Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

RECAP - Coronavirus : 47e jour de confinement, les informations à retenir en Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

2.915 décès dans le Grand Est, dont 669 en Moselle. A Hayange, les écoles seront fermées jusqu'au 3 juillet, annonce le maire. La Moselle en rouge sur la carte du déconfinement. Retrouvez ici les informations à retenir ce samedi 2 mai.

A Amnéville et Hayange, les écoles ne rouvriront pas le 11 mai (photo d'illustration).
A Amnéville et Hayange, les écoles ne rouvriront pas le 11 mai (photo d'illustration). © Maxppp - Jean-Luc Flémal

47e jour de confinement en France à cause de l'épidémie de coronavirus. Retrouvez ici les informations à retenir en Moselle et dans le Pays-Haut.

L'essentiel

Le direct

19h10 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Bonne soirée et à demain.

19h05 : Une manifestation, intitulée "Fraternité et confiance" a été organisée samedi à Niedaltdorf en Sarre, à la frontière avec la Moselle, pour annoncer "l'ouverture prochaine de l'ensemble des points de passage entre la France et la Sarre" indique samedi sur Twitter Myriam Bouchon, consul honoraire, de l'agence consulaire de France à Saarlouis. Jeudi déjà, la Sarre a rouvert trois points de passage avec la Moselle, avant l'ouverture des frontières, le 11 mai, c'est à lire ici.

18h45 : Samedi, les forces de l'ordre ont repéré un début d'incendie dans une habitation de Florange, grâce au drone utilisé pour effectuer les contrôles des mesures de confinement. Les habitants, deux retraités sont "choqués mais saufs".

18h : Solidarité. Les policiers de Metz ont reçu des chocolats de Pâques, offert par l'hypermarché Leclerc de Maizières-lès-Metz.

17h55 : Un homme de 40 est mis en examen, à Metz, pour menaces de mort réitérées. Jeudi, à Montigny-lès-Mets, il a menacé une voisine de son immeuble. Cette dernière avait appelé la police en raison du bruit qui régnait dans son appartement. Cet homme, alcoolisé, avait invité plusieurs personnes chez lui, et une bagarre avait éclaté. Connu des services de police pour d'autres faits, il sera jugé dans les prochains jours en comparution immédiate.

17h10 : Déconfinement. Si les restaurateurs et cafetiers doivent être fixés à la fin du mois de mai concernant la réouverture de leurs établissements, les exploitants de salles de cinéma de Meurthe-et-Moselle, comme ailleurs, sont plongés dans l'incertitude. En attendant des réponses, ils se préparent comme ils peuvent. C'est à lire ici.

15h30 : Restez chez vous. En ce samedi, la police de Moselle rappelle qu'il est important de respecter le confinement.

14h30 : L'état d'urgence sanitaire est prolongé jusqu'au 24 juillet, annonce le ministre de la Santé Olivier Véran ce samedi midi à l'issu du Conseil des ministres. Entré en vigueur le 24 mars, l'état d'urgence sanitaire est prorogé car sa levée le 23 mai "serait prématurée", "les risques de reprise épidémique" étant "avérés en cas d'interruption soudaine des mesures en cours", indique le projet de loi qui va être examiné à partir de lundi par le Parlement.

13h10 : La saison de handball est terminée, mais le Metz Handball vous propose de revivre des matches disputés par les Dragonnes, reproduits grâce à des figurines Lego.

12h50 : Déconfinement. Après Hayange, Amnéville annonce que les écoles maternelles et primaires resteront fermées après le 11 mai. Cela concerne aussi les écoles de Malancourt. Le maire, Eric Munier explique qu'il "subsiste des doutes sur l’influence du virus sur la santé des enfants, avec par exemple la suspicion d’un lien avec le syndrome de Kawasaki." Les familles qui rencontreraient des difficultés pour faire garder leurs enfants après le 11 mai, peuvent se rapprocher du service enfance de la mairie qui "s'efforcera de trouver une solution avec eux".

10h40 : Un Conseil des ministres se tiendra samedi à 11h30. Au menu, un projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 24 juillet. Ce projet de loi, qui sera débattu dès lundi au Sénat, aborde des questions sensibles, comme la mise à l’isolement des personnes testées positives ou la création d’un fichier médical.

10h30 : Déconfinement. Les treize écoles d'Hayange resteront fermées le 11 mai et jusqu'au 3 juillet. Décision du maire d'Hayange, Fabien Engelmann (RN), qui a a pris un arrêté dans ce sens.

10h10 : Le centre covid de Thionville sera mis en veille à partir de lundi 4 mai, en raison d'une forte diminution du nombre de consultations. Ce dispositif, installé dans la salle Jean Burger, avait été mis en place comme complément pour soulager les professionnels de santé. 

"Ce centre peut être réactivé à tout moment  en cas de nouvelle vague virale ou venir en support aux laboratoires du territoire si des tests sérologiques devaient être réalisés en grand nombre", explique la ville dans un communiqué.

10h05 : La police répond à vos questions sur son fonctionnement pendant le confinement. Pendant cette période de crise sanitaire, un tchat a été mis en place.

10h : Solidarité. Ce samedi est journée spéciale avec Les Restos du Cœur et les Enfoirés sur France Bleu. Plus que jamais, les Restos sont en première ligne auprès des personnes les plus démunies. C'est à lire ici

9h50 : Deux points d'accueil pour les femmes victimes de violences conjugales entrent en service ce lundi en Moselle. L'un est situé au sein du Carrefour Géric de Thionville, l'autre au sein du centre commercial Muse de Metz. Il s'agit d'une initiative du secrétariat d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes

9h40 : Après l’officialisation par la LFP de la fin des championnats de Ligue 1 et Ligue 2 de football, le président du FC Metz parle d’une "décision raisonnable". Satisfait du maintien dans l’élite, Bernard Serin souhaite reprendre en septembre quand les stades auront le droit d’accueillir du public. Son interview est à retrouver ici.

9h30 : Une nouvelle carte évolutive a été présentée vendredi soir par Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Cette carte correspondant à la circulation du coronavirus et aux tensions sur les capacités en réanimation. La Moselle et le Grand Est sont toujours en rouge, ce qui signifie que le coronavirus y circule activement.

9h25 : Bilan. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, publiés vendredi soir, en Moselle, 729 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19, soit 33 hospitalisations en moins en 24 heures, dont 89 en réanimation (-15). 1.666 personnes sont rentrées chez elle (+37), en revanche 669 personnes sont décédées à l'hôpital, soit dix de plus en 24 heures.

Dans le Grand Est, on enregistre 2.915 décès, soit 30 de plus en 24 heures. 3.824 personnes sont toujours hospitalisées dans la région (-78), dont 517 en réanimation (-24). En tout, 8.184 patients on pu rentrer chez eux, guéris (+137).

9h20 : Bonjour à tous, bon samedi et soyez les bienvenus dans ce direct pour suivre avec nous l'actualité liée au coronavirus et au confinement en Moselle et dans le Pays-Haut.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess