Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le nombre de personnes hospitalisées en baisse dans les Pyrénées-Orientales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon

Selon l'agence régionale de santé d'Occitanie, une personne est décédée ce mercredi dans les Pyrénées-Orientales des suites du coronavirus. La bonne nouvelle, c'est que le nombre de personnes hospitalisées a diminué. Toute l'actualité locale et régionale sur l'épidémie, à suivre ici.

Des ambulanciers à Perpignan
Des ambulanciers à Perpignan © Maxppp - Michel Clementz
  • LE POINT À 21h SUR L’ÉPIDÉMIE DANS LES PYRÉNÉES-ORIENTALES

Une personne est décédée ce mercredi dans les Pyrénées-Orientales des suites du virus, portant le nombre de morts à 15 dans le département. Mais il y a une bonne nouvelle. Selon les chiffres de l'agence régionale de santé (ARS), le nombre de personnes en réanimation à l'hôpital de Perpignan est resté stable (35 malades) et le nombre de patients hospitalisés a diminué (114 ce mercredi contre 129 mardi). 93 personnes au total ont pu rentrer chez elles depuis le début de l'épidémie. A l'échelle de la région Occitanie, le nombre de morts est passé de 88 à 106 en 24 heures.

Données : Agence régionale de santé Occitanie
Données : Agence régionale de santé Occitanie - ARS
  • EN CATALOGNE, UN POLICIER NATIONAL DÉCÉDÉ DU COVID-19

C'est le premier policier national  en Espagne (Policia nacional) à succomber au coronavirus. L'officier âgé de 60 ans était affecté à l'aéroport de Gérone-Costa Brava.

  • EN CATALOGNE LA POLICE INTENSIFIE SES PATROUILLES POUR FAIRE RESPECTER LE CONFINEMENT TOTAL

Depuis lundi en Catalogne et dans toute l'Espagne, les autorités ont décrété la fermeture de toutes les entreprises non essentielles. Les Mossos d'Esquadra (police catalane) annoncent un renforcement des patrouilles pour veiller au respect de ce confinement total et surveiller notamment les horaires d'ouverture et de fermeture des commerces essentiels, comme les pharmacies ou les épiceries. L'épidémie de coronavirus en Catalogne fait en moyenne depuis jeudi dernier 200 morts chaque jour.

Une patrouille des Mossos d'Esquadra
Une patrouille des Mossos d'Esquadra -
  • DES INFIRMIÈRES DE PERPIGNAN POSENT NUES POUR FAIRE ENTENDRE LEUR INQUIÉTUDE

Les infirmières à domicile manquent cruellement de matériel. À Perpignan, elles ont décidé de poser nues pour exprimer leur désarroi.

  • À PIA, LES POLICIERS MUNICIPAUX VERBALISENT

La mesure est passée au journal officiel : pendant la période de confinement, les policiers municipaux ont désormais la possibilité de dresser des procès-verbaux. A Pia, les 6 policiers municipaux que compte la commune sont donc mobilisés pour faire respecter le confinement. Ils patrouillent toute la journée à pied, en vélo et en voiture et verbalisent lorsque les mesures sanitaires ne sont pas respectées.

Un contrôle de la police municipale à Pia
Un contrôle de la police municipale à Pia - Mairie de Pia
  • À PERPIGNAN, LES INSCRIPTIONS EN CRÈCHE SONT MAINTENUES

A Perpignan, les relais d'assistantes maternelles sont fermées à cause du confinement, mais les inscriptions en crèche pour la rentrée de septembre sont maintenues. Les parents intéressés doivent remplir un formulaire  mis en ligne par la ville de Perpignan et l'adresser par mail à ram@mairie-perpignan.com

  • LA COLLECTE DES TEXTILES USAGES EST SUSPENDUE

Le SYDETOM (syndicat des ordures ménagères dans les Pyrénées-Orientales) fait savoir qu'en raison du confinement, la collecte des textiles usagés est momentanément suspendue. Le SYDETOM demande aux usagers de conserver ces textiles chez eux et de ne pas encombrer les ordures ménagères.

     SYDETOM 66
SYDETOM 66 -
  • AU BARCARÈS, COLLECTE DES ORDURES MÉNAGÈRES A DOMICILE POUR LES PERSONNES ÂGÉES

La mairie du Barcarès met en place un service personnalisé pour les personnes âgées qui n'ont pas la possibilité de sortir leurs ordures devant chez elles. Une collecte à domicile est organisée. Les personnes doivent s'inscrire en appelant la mairie.

  • DES SOIGNANTS D'OCCITANIE PARTENT AIDER LEURS COLLÈGUES EN ÎLE-DE-FRANCE

Une cinquantaine de soignants volontaires de la région Occitanie vont aller prêter main forte dans les hôpitaux d'Île-de-France, l'une des régions les plus touchées en ce moment par le coronavirus. Une premier renfort composé de 5 infirmières partira dés ce mercredi.

  • DES PATIENTS DE LA RÉGION GRAND-EST ACCUEILLIS EN OCCITANIE

Des patients de la région Grand-Est sont en cours de transfert vers des hôpitaux et des cliniques privées d'Occitanie. 6 malades sous assistance respiratoire doivent arriver ce mercredi par avion à l'aéroport de Blagnac. Ils seront notamment  envoyés dans les services de réanimation du CHU de Toulouse et du centre hospitalier de Montauban. 12 autres patients doivent arriver ensuite jeudi et vendredi dans notre région, toujours en provenance du Grand-Est, très touché par l'épidémie.

  • LE PERSONNEL MÉDICAL PLUS QUE JAMAIS SOLIDAIRE EN OCCITANIE

Le personnel médical d'Occitanie a massivement répondu à l'appel au renfort lancé par l'Agence régionale de la santé (ARS). 5.563 professionnels de santé se sont déjà inscrits sur la plateforme de l'ARS qui met en relation les établissements de santé ayant besoin d'aide et le personnel médical volontaire. Pour l'instant, ce sont les Ehpad qui sollicitent le plus les renforts. 19,33% des demandes de renfort formulées ont déjà reçues au moins une candidature à ce jour.

  • LA COLÈRE DES HÔTELIERS RESTAURATEURS CONTRE LES ASSUREURS

L'UMIH, l'union des métiers des industries de l'hôtellerie dans les Pyrénées-Orientales est en colère contre les assureurs, accusés de laisser tomber les entreprises en cette période de confinement. "Assureurs, lâcheurs" écrit l'UMIH 66 dans un communiqué, en précisant que les hôteliers et les restaurateurs se "heurtent à un mur" en ce moment lorsqu'ils sollicitent leur assurance sur la question des préjudices liés à l'épidémie. Dans un courrier adressé aux députés du département, l'UMIH demande au gouvernement la reconnaissance d'un "état de catastrophe sanitaire", afin de pouvoir indemniser les pertes d'exploitation pour les hôtels et les restaurants.

  • PÔLE EMPLOI VEUT RASSURER LES CHÔMEURS EN OCCITANIE

Invité ce matin de France Bleu Roussillon, le directeur régional de Pôle Emploi assure qu'il n'y aura aucun retard de paiement pour les demandeurs d'emploi et aucune radiation. Ceux qui arrivent en fin de droit seront indemnisés jusqu'à la fin du confinement, car évidemment il est presque impossible de retrouver su travail en ce moment.

  • EN CATALOGNE, 177 MORTS EN 24 HEURES

Le nombre de décès a diminué ce mardi en Catalogne, avec 177 morts contre 262 lundi qui avait été une journée record. Au total l'épidémie a fait  à ce jour en Catalogne 1.849 victimes décédées. Mardi, ce sont 1.218 personnes supplémentaires qui ont été infectées soit un total de 19.991 malades contaminés par le covid-19 dont 3.244 personnels de santé. La bonne nouvelle, c'est que  le nombre de malades sortis de l'hôpital continue de croître. Il atteint désormais les 5701 en Catalogne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu