Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

RECAP - Coronavirus : Les infos à retenir de ce lundi 30 mars en Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un médecin hospitalier mosellan est mort du coronavirus, a indiqué cet après-midi le CHR de Metz-Thionville. Revivez la situation en Moselle dans notre direct de ce lundi.

L'hôpital Bel-Air de Thionville.
L'hôpital Bel-Air de Thionville. © Maxppp - Julio PELAEZ

Ce lundi 30 mars marque le quatorzième jour de confinement en France. Conséquences sur les entreprises ou la vie quotidienne des Mosellans, ou encore prise en charge des malades et suivi de l'épidémie, vous retrouverez toutes nos informations en temps réel dans cet article, tout au long de la journée de lundi.

L'essentiel

  • Nouveau décès d'un médecin mosellan, le deuxième dans le département depuis le début de l'épidémie
  • 24 000 salariés en chômage partiel en Moselle
  • Aucune fermeture de classe en 2020 sans l'accord du maire dans les communes rurales 
  • Le président de la région Grand Est appelle à multiplier les évacuations sanitaires
  • Un jeune Thionvillois de 17 ans s'en est sorti après huit jours en réanimation

Cliquez ici pour actualiser la page

Suivez notre direct

18h48 : La direction d'ArcelorMittal Florange affirme avoir mis en place "toutes les mesures sanitaires" permettant le retour progressif de la production et dément "fermement toute volonté de se décharger de ses responsabilités vis-à-vis de la santé et de la sécurité de ses salariés". Le groupe dit avoir deux cas de coronavirus confirmés par l'ARS, cinq autres personnes présentant des symptômes et placées en arrêt maladie. Concernant la reprise d'activité, effectif depuis la semaine dernière malgré l'inquiétude des syndicats, la direction se justifie affirmant que le site de Florange est un "fournisseur critique" pour d'autres industries, comme l'emballage alimentaire (boîtes de conserve) et l'acier automobile.

18h18 : Un médecin hospitalier mosellan est décédé du coronavirus, a indiqué cet après-midi la direction du CHR de Metz-Thionville. Il s'agit du sixième décès d'un praticien hospitalier en France depuis le début de l'épidémie, le deuxième en Moselle après celui d'un médecin généraliste sur la commune de L'Hôpital.

18h00 : L'état de santé d'un jeune Thionvillois de 17 ans s'est nettement amélioré après huit jours de réanimation à l'hôpital Bel-Air, contredisant ainsi certaines fausses infos qui ont circulé à son sujet.

17h44 : Quatre jeunes originaires du thionvillois, âgés de 17 à 25 ans, interpellés à proximité de la prison de Metz-Queuleu. Ils avaient sur eux une attestation de déplacement avec comme motif invoqué l'achat de produits de première nécessité... Sauf que les policiers, qui les avaient repérés, les ont vus jeter un colis à terre, un bonnet de laine contenant du cannabis et de l'herbe. Ils ont affirmé être venus de Thionville pour "faire des courses urgentes".

17h30 : La région Grand Est, la Banque des territoires, les conseils départementaux et les intercommunalités créent un fonds de 44 millions d'euros, afin de venir en aide aux entreprises et aux associations. Des "avances de trésorerie" permettant d'octroyer des aides de 5 000 à 10 000 euros aux TPE, jusqu'à 30 000 euros pour les associations et les secteurs non-marchand. Des avances "remboursables dans un délai d'un an voire plus en cas de difficulté".

17h04 : Le préfet de Moselle invalide les arrêtés de couvre-feu pris par les communes de Guénange et Florange. Cela s'explique par le passage à l'état d'urgence sanitaire. Les maires ne peuvent plus décider seuls. 

15h25 : En Allemagne, le gouvernement de la Sarre décide de prolonger les mesures de confinement jusqu'au 20 avril inclus.

15h09 : Les magasins Brico Dépôt et Castorama ont répondu à l'appel aux dons du groupe SOS Séniors, qui gère 45 Ehpad dans le Grand Est dont 29 en Moselle. Ces enseignes de bricolage annoncent le don de plusieurs milliers de gants et de masques chirurgicaux. 

14h06 : Les équipes du SAMU de Lorraine, parties accompagner les patients évacués en Nouvelle-Aquitaine, sont revenus à bord d'un Falcon présidentiel, afin d'être opérationnelles au plus vite et de ramener les respirateurs artificiels. L'avion s'est posé à Lorraine Airport.

12h23 : Le recteur de l'académie de Metz-Nancy assure qu'il y "aura un baccalauréat" cette année, "reste à savoir sous quelle forme". Invité de France Bleu Lorraine Nord, Jean-Marc Huart affirme qu'une réponse sera donnée "en fin de semaine".

11h56 : 1 300 demandes de chômage partiel ont été présentées en Moselle, selon la Direccte Grand Est. Cela représente 24 000 salariés. D'autre part, 568 entreprises ont demandé des délais de paiement pour le paiement des impôts, l'équivalent de 10 millions d'euros selon les Finances  publiques.

11h46 : Un infirmier de Thionville, sans logement, a posté sur les réseaux sociaux un appel partagé plus de 10 000 fois. Comme lui, certains aide-soignants ont des difficultés pour se loger. Dans le Grand Est, on se mobilise pour leur trouver des solutions.

11h00 : Le président de la région Grand Est, Jean Rottner, lance un appel pour multiplier les évacuations de patients comme celles réalisées ce weekend. "La tension existe toujours, elle s'est même étendue avec la Marne qui commence à être concernée" explique l'élu, invité de France Bleu Lorraine ce matin. Il a également tenu à saluer nos voisins allemands, "qui ont fait un effort particulier en accueillant une cinquantaine de patients, c'est quelque chose d'énorme".  

10h51 : Le ministère de l’Éducation annonce qu'il n'y aura aucune fermeture de classe pour la rentrée 2020 sans l'accord du maire dans les communes de moins de 5 000 habitants. Par ailleurs, le ministère précise que des analyses seront effectuées dans les autres communes, elle pourraient "aboutir à la neutralisation de certaines fermetures".

10h40 : En cette période de confinement, l'Établissement français du sang a besoin de dons. Plusieurs collectes sont organisées cette semaine en Moselle, à Yutz, Femeck, Longwy, Dieuze, Folschviller, Joeuf, Lelling, Sarreguemines et Metzervisse. Vous trouverez ici les dates et les lieux de collectes en tapant le nom de votre commune.

10h24 : Si vous appréhendez les semaines de confinement à venir, l'entrepreneur mosellan Jean-Pierre Marongiu, incarcéré à tort pendant près de cinq ans au Qatar, a quelques conseils pour vous. Il recommande de limiter l'usage des réseaux sociaux, d'avoir des moments pour soi, de répartir les tâches ménagères ou encore de faire un minimum d'activité physique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu