Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les informations en Vaucluse ce mardi 31 mars

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Les dernières évolutions de la crise sanitaire sont sur France Bleu Vaucluse. Toutes les infos à connaitre ce mardi 31 mars dans le Vaucluse.

Gants, autorisation de déplacement et gel hydroalcoolique, crise du coronavirus
Gants, autorisation de déplacement et gel hydroalcoolique, crise du coronavirus © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

17h : l'Union des Entreprises de Proximité (U2P) salue les nouvelles annonces du gouvernement concernant les aides financières accordées aux petites entreprises. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a accepté d'indemniser les entreprises en activité à hauteur de 1 500 euros par mois, si leur chiffre d'affaires en mars et avril diminue de 50% (et non plus 70%) par rapport à l'année précédente. Cette mesure s'applique aussi aux entreprises qui ont moins de 11 salariés, un chiffre d'affaires annuel inférieur à un million d'euros et qui sont contraintes à une fermeture administrative. 

16h30 : la conseillère départementale Sylvie Fare a adressé au préfet et aux maires vauclusiens une lettre leur demandant de revoir leurs arrêtés concernant la fermeture des marchés alimentaires. Sylvie Fare propose que la réouverture des marchés se fasse avec la mise en place de dispositifs stricts. Comme l’agrandissement des zones pour espacer les stands, l’augmentation des heures d'ouverture pour "fluidifier la clientèle" et la mise en place d'un comptage des clients.

16h10 : la municipalité de Villeneuve lez Avignon prolonge son couvre-feu jusqu'au 15 avril via un arrêté municipal. Les habitants devront rejoindre leur domicile avant 20h - début du couvre-feu - et devront y rester jusqu'à 5h du matin. Des dérogations sont cependant possibles concernant la livraison de repas au domicile des personnes âgées isolées. Dans ce cas, le couvre-feu prend effet à 22h. 

15h30 : pour centraliser les informations et les aides aux habitants de Pertuis, un site internet a été mis en ligne par la municipalité. On retrouve sur la page d'accueil tous les services proposés par la ville. Via ce portail, vous pouvez soit faire appel à un service, soit proposer le vôtre (aide aux courses, aux devoirs, à la restauration...). Une page Facebook est également disponible, elle regroupe toutes les informations importantes sur la vie de la commune et les annonces du gouvernement. Elle y épingle aussi le montant de l'amende en cas de violation des mesures de confinement.

15h15 : l'après-confinement ne se fera pas sans bruit pour le syndicat UD Force Ouvrière de Vaucluse. Dans un communiqué, le secrétaire général affirme qu'il se battra pour la sécurité des droits des salariés et réitère la nécessité de renoncer à la réforme des retraites. Il met en cause les gouvernements successifs qui ont "supprimé 100 000 lits d'hôpital en 20 ans". Le syndicat dénonce aussi le manque de moyens alloués à l'hôpital public pour faire face à cette crise sanitaire (manque de gants, de masques, de tests, de respirateurs...).

15h10 : quatre respirateurs d’anesthésie de la clinique Fontvert de Sorgues ont été transférés au centre hospitalier d'Avignon pour faire face à la crise sanitaire. Le public et le privé : même mission !

L'un des quatres respirateurs de la clinique de Fonvert de Sorgues pour aider le centre hospitalier d'Avignon dans la crise du coronavirus
L'un des quatres respirateurs de la clinique de Fonvert de Sorgues pour aider le centre hospitalier d'Avignon dans la crise du coronavirus © Radio France - Jean-Pierre Burlet

13h10 : l'Association de Médiation Pénale et d'Aide aux Victimes (AMAV) reste mobilisée pendant la crise du coronavirus. Si les équipes ne sont plus présentes physiquement sur le terrain, leurs missions principales sont toujours assurées. Notamment concernant les évaluations personnalisées des victimes de violences conjugales. Les lignes d'écoute des victimes restent ouvertes (04.90.86.15.30) de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. L'AMAV met également en place, en lien avec le SAMU, une ligne d'écoute et de soutien psychologique pour les familles ayant perdu un proche (du covid-19) et pour le personnel soignant au 04.90.03.95.74. 

12h50 : les habitants du centre-ville d'Avignon pourront dès demain, mardi 1er avril, faire leurs courses chez les commerçants des Halles. Pas besoin de se déplacer, le Grand Avignon met à disposition ses navettes CityZen pour livrer les paniers. Les livraisons seront effectuées par le réseau de transport Orizo le lendemain de la commande, qui se fait par téléphone auprès des commerçants. Ce service de livraison des Halles d'Avignon est ouvert du mardi au samedi. - retrouvez la liste des commerçants sur le site des Halles .

10h45 : la maison de la santé de Saint Saturnin-lès-Avignon s'organise pour assurer la continuité des soins pour les Vauclusiens. Des salles d'attentes spécifiques sont mises en place pour accueillir les potentiels malades du Covid-19. La maison de la santé précise que des visites à domicile sont assurées pour les personnes ne pouvant se déplacer. Pour rappel, la maison de la santé vous accueille tous les jours de 8h à 20h, sur rendez-vous (04.32.40.44.50). Sinon, il faut solliciter SOS Médecin au Pontet (04.90.82.65.00) ou encore la maison médicale de garde en face du Centre Hospitalier d'Avignon (04.90.87.75.00). Le SAMU ne doit être appelé qu'en cas d'urgence absolue. 

10h30 : les agents de La Poste de Vaucluse réclament des moyens supplémentaires pour se protéger face à la menace du Covid-19. Sans masques, gants ou encore de gel hydroalcoolique, les agents et le syndicat CGT-FAPT de Vaucluse menacent de faire valoir le droit de retrait dans plusieurs bureaux, notamment celui de Pertuis. A Avignon, le bureau du centre-ville est fermé - jusqu'au 4 avril - à cause de contacts avec plusieurs agents contaminés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu