Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Coronavirus : ce qu'il faut retenir de la journée du 21 mars dans la Marne et les Ardennes

La France est confinée depuis le 17 mars. Retrouvez l'information sur l'épidémie de coronavirus dans la Marne et les Ardennes ce samedi 21 mars.

Boris Ravignon a instauré un couvre-feu pour Charleville-Mézières entre 22h et 6h
Boris Ravignon a instauré un couvre-feu pour Charleville-Mézières entre 22h et 6h © Maxppp - Aurélien Laudy / L'Union

Dans la Marne et les Ardennes, comme dans toute la France, la population est appelée à limiter au maximum ses déplacements pour endiguer l'épidémie de coronavirus. Retrouvez, en temps réel, les initiatives solidaires, les conseils, les infos pratiques pour ce samedi 21 mars.

L'essentiel 

  • Dans le Grand Est, 1169 personnes sont hospitalisées dans le Grand Est, dont 300 en réanimation,  selon le dernier bilan de l'Agence régionale de santé (vendredi soir). 105 personnes porteuses du coronavirus sont décédées depuis le début de l'épidémie dans la région. Dans les Ardennes, on compte désormais 12 cas.
  • Un couvre-feu est instauré dès ce samedi à Charleville-Mézières, de 22h à 6h.
  • #RestezChezVous ! Les contrôles sont renforcés

Suivez notre direct

19h30 - Ce live est terminé. N'oubliez pas, à 20h, d'applaudir par la fenêtre, les personnels des hôpitaux, dévoués pour soigner et entourer les malades. Participez aussi à l'initiative France Bleu Tous Solidaires pour enregistrer votre message au 01 56 40 24 24.

19h - L'ARS et la préfecture des Ardennes font le point sur la progression de l'épidémie dans le département. Douze cas sont recensés. Parmi les nouveaux cas, trois sont des soignants d'un centre de réadaptation fonctionnel situé à Charleville-Mézières. Depuis, des mesures strictes ont été prises vis-à-vis de cet établissement comme la mise en place d’un suivi de tous les cas contacts de ces soignants, la mise en arrêt-maladie de tous les professionnels présentant des symptômes compatibles avec le Covid-19, la sortie de 96 patients pris en charge en soins, et/ou confinés à leur domicile.

17h - La ville de Châlons-en-Champagne diffusera dès lundi un message audio et un message écrit à destination de tous ses habitants, par sms. Il contient un numéro de téléphone, le 03.26.69.38.16, avec celui-ci, les châlonnais pourront demander à bénéficier de services administratifs et d'accompagnement durant toute la durée du confinement.

16h50 - Le président de la région Grand Est, Jean Rottner, veut commander cinq millions de masques à destination des personnels soignants libéraux, de celles et ceux qui s'occupent des personnes âgées, des policiers et des pompiers.

15h30 - Un couvre-feu est instauré dès ce samedi soir à Charleville-Mézières. C'est le maire, Boris Ravignon qui l'annonce cet après-midi sur Twitter. Le couvre-feu sera effectif de 22h à 6h du matin.

14h - Le maire de Saint-Laurent (Ardennes) informe que deux cas de Covid-19 ont été déclarés sur sa commune. "Une première personne est hospitalisée à domicile, l'autre est en réanimation", précise le maire Laurent Forget. Celui-ci indique que le deuxième cas est celui d'une personne candidate aux élections municipales, sur sa liste, elle devait être assesseur dans un bureau de vote lors du premier tour "mais elle n'est pas venue car elle se sentait fiévreuse. Personne n'a été en contact avec elle si ce n'est moi et deux autres adjointes, nous sommes en quatorzaine et tout va bien", assure le maire.

13h10 - Le préfet de la Marne interdit l'accès aux parcs, jardins publics, forêts, berges, gravières, plans d'eau, aires de jeux et terrains de sport, jusqu'au 15 avril.

Les mesures de confinement en vigueur ne peuvent, à elles seules, suffire à endiguer la propagation du virus - Pierre N'Gahane, préfet de la Marne

12h50 - La Chambre de Commerce et d'Industrie de la Marne lance une application spéciale pour smartphone à destination des entreprises du département. Le but : aider les entreprises marnaises "à faire face à cette crise inédite" en étant informées en temps réel des dernières actualités liées au COVID-19, des aides auxquelles elles peuvent prétendre grâce et en contactant directement la cellule de crise CCI.

11h10 - Conférence téléphonique avec le préfet et l'ARS des Ardennes. Le bilan du Covid-19 dans le département est désormais de 10 cas (1 guéri, 1 en réanimation, 2 hospitalisés, 6 confinés à domicile). Des masques chirurgicaux seront livrés ce week-end pour les médecins et dentistes, ils seront mis à disposition dès lundi en préfecture et sous-préfecture. Le bilan des contraventions pour non-respect du confinement (jusqu'à vendredi soir) est de 250 PV.

L'épidémie arrive, restez chez vous ! - Jean-Sébastien Lamontagne, préfet des Ardennes

10h20 - L'athlète marnais Yohann Diniz demande le report des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo : "Le CIO doit prendre en compte la situation sanitaire. Je ne vois pas comment les sportifs peuvent se préparer, comment un joueur de tir à l'arc, un lanceur de javelot ou un handballeur peuvent s'entraîner"

  • La ville de Bogny-sur-Meuse informe les habitants : accueil de la mairie fermée, numéro d'urgence 06 08 94 76 55

8h02 - La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, annonce plusieurs mesures pour faire baisser la tension dans les prisons : crédits téléphoniques et télévision gratuits, doublement des sommes versés aux détenus pour cantiner, libération anticipée de détenus malades ou en fin de peine. Christine Dhalluin, secrétaire de la CGT Santé et action sociale des Ardennes , aimerait que le secteur médico-social fasse l'objet de la même attention.  

Le gouvernement envoie le signal que si vous voulez obtenir quelque chose, il faut foutre le feu à la chambre - Christine Dhalluin, secrétaire de l'Union CGT Santé et action sociale des Ardennes  

7h45 - Les poids-lourds pourront circuler ce dimanche. Les syndicats de routiers restent vigilants sur les conditions de travail

5h - Des distributions d'aide alimentaire sont suspendues, faute de bénévoles. La Banque alimentaire des Ardennes appelle les bénéficiaires à se tourner vers les CCAS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu