Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Deuxième semaine de confinement en Isère, suivez les dernières infos

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère

L'Isère, comme toute la France, attend des nouvelles du conseil scientifique qui doit formuler mardi soir de nouvelles recommandations. En attendant, la vie suit son cours bizarre et les enfants retournent à l'école "à la maison" ce lundi matin. Bon courage à toutes et à tous !

Les chronovélos de Grenoble, sans trop de vélo...
Les chronovélos de Grenoble, sans trop de vélo... © Radio France - Albert Sousbie

L'essentiel - infos pratiques :

21h. Merci d'avoir suivi ce direct et à demain.

17h35. Dans un communiqué, ce lundi, la commune de l'Isle-d'Abeau fait savoir qu'elle ne mettra pas en place, pour l'instant, de mesure de couvre-feu :"les dispositions prises et les dispositifs développés permettent aujourd'hui de maintenir les mesures de confinement (...) et ne nécessitent, pour l'heure, pas de mesures exceptionnelles supplémentaires." 20 PV ont été dressés sur la commune pour non-respect des règles de déplacement. La cellule d'écoute pour les plus de 68 ans ou les personnes handicapées contacte quotidiennement plus de 300 personnes. Par ailleurs, la commune remercie l'entreprise de transports Berthelet qui a fait don au CCAS (centre communal d'action sociale) de 800 masques FFP2. Ces masques seront distribués aux cabinets médicaux et paramédicaux.

17h00. 12000 masques collectés sur l'agglomération grenobloise. Il s'agit d'une initiative de plusieurs industriels, notamment Soitec et la Samse. Ces masques sont notamment issus des stocks constitués à l'époque de la grippe H1N1. Ils seront distribués en accord avec l'ARS.

16h35. Jean Jacques Goldman sort de sa retraite ! Il aura fallu le drame du coronavirus pour que le chanteur, personnalité préférée des français se remette à chanter. L'acolyte de Michaël Jones installé entre Isère et Rhône, publie sur les réseaux sociaux une nouvelle version de sa chanson "Ils changeaient la vie". Les paroles ont été réécrites pour saluer celles et ceux qui travaillent en ces jours de confinement. Le titre parle de lui même "ils sauvent des vies"

16h30. le syndicat qui organise la collecte des déchets dans 69 communes du Nord Isère met à jour son planning. Les habitants des communes concernées ( de Bourgoin Jallieu à Heyrieux) sont invités à cliquer sur le site du SMND pour connaître les jours de passage devant leur domicile. Rappel : la collecte ne concerne que les ordures ménagères, les poubelles jaunes (emballage cartons, plastiques, papiers) ne sont plus ramassées. Les déchetteries du secteur sont fermées jusqu'à nouvel ordre.

16h20. Malgré l'appel national à donner son sang, en Isère, il n'y a pas péril en la demeure.  La directrice adjointe à la communication de l'Établissement français du sang en Auvergne Rhône-Alpes, Cécile Ardilouze a rassuré les Isérois ce matin, sur notre antenne "depuis 15 jours, sur l'ensemble de l'Isère, il y a eu 10% de plus de donneurs et à la maison du don de Grenoble [...] 30% de plus". Inutile donc de se précipiter pour donner son sang,"nous avons 12 jours d'avance dans notre région, ce qui est confortable" a-t-elle ajouté. L'EFS en Auvergne-Rhône-Alpes demande simplement aux donneurs de maintenir leur effort habituel pour faire face aux besoins courants.

15h40. Attrapé au vol sur le mur Facebook de Loïc Lagadec du diocèse de Grenoble-Vienne, voici une prière spéciale confinement. Utile pour les croyants, surtout que les célébrations de Pâques risquent de ne pas avoir lieu en public.

15h00. L'antenne grenobloise Union Syndicale Précaires et Solidaires écrit son inquiétude à propos de la situation de ceux qui enchaînent les petits contrats. "Nous continuons de demander l’abandon total de la réforme de l’assurance chômage qui, alors que nous allons vers un contexte économique de plus en plus instable, nous mettra encore plus en danger. Concrètement et dès à présent, il faut trouver des solutions pour toutes les catégories de salarié-es précaires qui seront exclu-es du chômage partiels parce que leur contrat prend fin et qui n’ont pas pu ouvrir de droits aux indemnités chômage".

14h00. Un nouveau service est mis en place par la Croix-Rouge française pour aider les plus isolés pendant le confinement : Croix-Rouge chez vous. Il est lancé ce lundi en Isère. Ce dispositif propose du soutien psychologique et une écoute aux personnes isolées ainsi qu'un système de livraison de premières nécessitées pour les personnes ne pouvant se déplacer. La Croix-Rouge française à Grenoble et en Isère est très fortement mobilisée dans la gestion de cette crise en renfort au SAMU38 en salle d'écoute mais aussi avec des équipes en ambulances. La proposition d'aide alimentaire elle aussi perdure lors du confinement.

13h00. Un nouveau message sur les réseaux sociaux, cette fois la pose des pompiers de Grenoble : 

11h25. A La Poste, après un week-end de pause pour que les agents soufflent, les tournées et les bureaux reprennent du service ce lundi matin, en Isère, comme ailleurs en France. Notez cependant que le centre de tri de Moirans est fermé à compter de ce matin car il n’y a plus assez d’agents, notamment avec dix agents en quatorzaine après la contamination de l'un de leurs collègues. Une réorganisation a été possible et six communes seulement sur les quelque 130 affiliées à ce centre ne verront pas de distribution de courriers. Par ailleurs, le bureau central de Vienne et celui de La Tour-du-Pin sont toujours interdits d'accès pour toute la semaine, au moins, en raison de cas de Covid-19.

Les autres bureaux de poste sont ouverts mais font avec des horaires adaptés. Bourgoin-Roussillon-Rives, de 9h30 à 12h et de 14h-16h; Crolles-Domène-Echirolles principal-St Martin d'Hères principal-Vizille-Meylan-Pontcharra-Le Pont de Claix de 9h à 12h et de 14h à 17h; Voiron- Grenoble Chavant, Berriat, Jean Perrot, Terray, République, Foch, de 9h à 13h.

10h30. Une habitante de Saint-Martin-d'Hères a déposé un recours contre l'arrêté préfectoral du 20 mars 2020  qui interdit "la pratique d’activités de plein air et des sports de montagne, y compris la randonnée, et fermé l’ensemble des parcs et jardins" parce qu'elle ne le trouve pas assez restrictif. Le recours déposé en "référé liberté" doit être examiné dans les 48 heures, c'est-à-dire ce lundi 23 mars ou mardi 24 mars par le tribunal administratif de Grenoble. 

8h00. La clinique du Grésivaudan libère 25 lits pour soulager le CHU de Grenoble. Didier Brossard, le directeur de la clinique du Grésivaudan explique :"Avec les médecins, nous avons choisi quel patient pouvait rentrer chez lui pour y passer le confinement. Les personnes sont suivies par l'équipe à distance, par téléphone, notamment. S'il y a besoin, des moments de rencontre avec les soignants pourront être aménagés."

7h50. Éric Vaillant, procureur de la république de Grenoble était notre invité ce matin sur France Bleu Isère. Le fonctionnement de la Justice est lui aussi perturbé. "Nous travaillons plutôt au ralenti, mais nous tenons les services d'urgence, comme les comparutions immédiates. Nous allons juger l'individu qui a forcé ce week-end un barrage de gendarmes à Seyssinet-Pariset. Les avocats viennent avec nous à ces audiences, ils assurent les renvois d'autres audiences, ils envoient un avocat pour tous leurs autres confrères. 200 personnes travaillent au tribunal environ d'habitude. aujourd'hui nous ne sommes que 30 !"

7h20. L'une des porte-parole de l'Établissement Français du Sang (EFS), Cécile Ardilouze nous expliquait en direct qu'il faut continuer à donner son sang. Les précautions sont prises, et même si de nombreuses opérations ont été décalées et reportées, le don de sang reste toujours nécessaire, par exemple pour les personnes qui souffrent de cancers et qui ont besoin de plaquettes. "Le niveau de réserve n'est pas alarmant, 12 jours de stock dans notre région. Les plaquettes ont seulement une durée de vie de 7 jours. Mais il faut continuer à donner au même rythme que d'habitude. Depuis 15 jours, c'est 10% de plus de dons par rapport à d'habitude".

7h00. Bonjour et bienvenue dans ce nouveau direct de France Bleu Isère. Toutes les infos dont nous disposons et les meilleurs moments de l'antenne sont à retrouver ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu