Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : Une journée tendue sur les Champs-Elysées

samedi 24 novembre 2018 à 10:31 Par Emmanuel Collardey et Pauline Renoir, France Bleu Paris

Des gilets jaunes de toute la France ont convergé vers Paris ce samedi pour manifester contre la hausse du coût de la vie. Des barricades ont été érigées sur les Champs-Elysées où des affrontements avec la police ont eu lieu toute la journée. 19 personnes ont été blessées.

Le cortège se disperse sur les Champs-Elysées
Le cortège se disperse sur les Champs-Elysées © Radio France - Nina Valette

Paris, France

L'essentiel

  • 42 interpellations ont eu lieu dans le quartier des Champs-Elysées.
  • Des barricades ont été érigées, des feux allumés et des pavés descellés sur la plus belle avenue du monde. 
  • 19 personnes ont été blessés dans le VIIe arrondissement de Paris, parmi eux quatre policiers. 

Le résumé

19h35 : Emmanuel Macron sur Twitter : " Honte à ceux qui ont violenté d'autres citoyens et des journalistes. Il n'y a pas de place pour les violences dans la République "

19h10 : 42 interpellations ont eu lieu dans le quartier des Champs-Elysées selon la préfecture de police.  

18h38 : La députée Anne-Christine Lang veut rassurer les manifestants : " Personne ne méprise le mouvement des gilets jaunes, tout le monde entend leurs revendications. Il faut arrêter de dire que les députés sont déconnectés. Les députés LREM viennent pour la plupart de la société civile et ils vivent au milieu de leurs concitoyens ". 

18h36 : Anne-Christine Lang, députée de Paris, lance un appel au calme sur l'antenne de France Bleu Paris : " On est inquiets, atterrés, consternés par la violence et ces images diffusées dans le monde entier.  Il faut revenir à une situation apaisée pour se mettre autour d'une table et trouver des solutions ".  

18h30 : 19 personnes ont été blessées dans le VIIIe arrondissement de Paris, dont 4 policiers. 30 interpellations de "gilets jaunes" ont eu lieu. 

18h00 : Il ne reste plus que 300 à 400 manifestants sur les Champs-Elysées.

17h20 : 26 manifestants ont été interpellés dans la capitale. 

17h05 : Selon une source policière, il n'y aurait plus que 2 000 manifestants sur l'avenue des Champs-Elysées.

16h00 : Plusieurs barricades sont toujours en feu sur l'avenue des Champs-Elysées. Très peu de manifestants sont présents sur le Champ-de-Mars, lieu de rassemblement souhaité par les autorités. 

15h40 : Ce sont désormais 18 manifestants qui ont été arrêtés par les forces de police dans le quartier des Champs-Elysées.

15h10 : Treize manifestants ont été arrêtés à Paris, dont au moins six pour jets de projectiles.

14h45 : Deux barricades sont en feu dans le secteur des Champs-Elysées.

13h45 : Trois nouvelles interpellations ont eu lieu dans le cortège parisien des Champs-Elysées. 

13h35 : Une remorque est en feu après avoir explosé sur l'avenue des Champs-Elysées, au niveau de la rue Lincoln. Cette explosion n'a pas fait de blessés.

13h30 : " Un groupe de manifestants qui se présentait devant le Sénat a été évincé " selon la Préfecture de police de Paris.

12h55 : Aucun blessé n'est à déplorer du côté des forces de l'ordre.

12h40 : Six interpellations ont déjà eu lieu à Paris, essentiellement pour des jets de projectiles.

12h20 : Selon le ministre de l'intérieur Christophe Castaner, 8 000 manifestants sont mobilisés à Paris, dont 5 000 sur les Champs-Elysées.

12h05 : De nombreux projectiles sont lancés sur les forces de l'ordre. Plusieurs interpellations sont en cours sur l'avenue des Champs-Elysées.

11h40 : Des barricades sont montées au niveau du rond-point des Champs-Elysées, à l'aide de mobilier urbain. Certains manifestants descellent des pavés. Il s'agirait de membres de groupes d'ultra-droite selon une source policière.

11h15 : La tension monte sur les Champs-Elysées. Les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes et des canons à eau face à certains manifestants.

10h45 : Des groupes de gilets jaunes empruntent la rue de Rivoli pour rejoindre la Concorde. D'autres tentent de parvenir à l'Elysée. Le but pour eux : investir les lieux symboliques du pouvoir. 

10h30 : Des petites groupes de manifestants en gilets jaunes convergent de la Bastille vers l'Elysée. 

Seul un rassemblement au Champ-de-Mars est autorisé par le ministère de l'Intérieur. Toute manifestation est interdite par arrêté dans un périmètre incluant la Concorde, l'Élysée, Matignon et l'Assemblée nationale, qui est bouclé par les forces de l'ordre.

10h15 :  Plusieurs groupes de gilets jaunes remontrent l'avenue des Champs-Elysées et tentent de bloquer le rond point de l'Etoile.

7h : La RATP ferme plusieurs stations de métro sur demande de la préfecture de police. Franklin Roosevelt, Champs-Elysées-Clémenceau, Tuileries et Concorde sont interdites d'accès.