Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : 84.000 manifestants dans toute la France lors de l'acte 10 selon l'Intérieur

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Le ministère de l'Intérieur a annoncé samedi soir que 84.000 manifestants ont été comptabilisés en France lors de l'acte 10 des "gilets jaunes", un chiffre identique à celui de l'acte 9. La mobilisation a atteint un record à Toulouse (10.000 participants), devant Paris (7.000) et Bordeaux (4.000).

Le cortège dans les rues de Caen ce samedi matin.
Le cortège dans les rues de Caen ce samedi matin. © Maxppp - PhotoPQR, Ouest-France

C'est leur dixième semaine de mobilisation. Alors que le président Emmanuel Macron a lancé le Grand débat national cette semaine, les "gilets jaunes ont continué à manifester dans la rue, sur les ronds-points ou les péages... et parfois même au McDonald's comme à Limoges ce samedi matin. 

L'essentiel à 20h

  • Le ministère de l'Intérieur annonce 84.000 manifestants partout en France. C'est le même chiffre que samedi dernier. 
  • Un record de mobilisation à noter à Toulouse : la préfecture annonce 10.000 manifestants.
  • À Paris, la police a compté 7.000 manifestants, contre 8.000 la semaine dernière. Vers 17h, l'ambiance commençait à se tendre près de l'esplanade des Invalides. 20 personnes ont été interpellées.
  • Il a été fait état de tensions, à Toulouse, Bordeaux, Caen, au Mans, à Nancy, Rennes, Bourges ou encore Marseille. Des dizaines d'autres manifestations se sont déroulées dans le calme.
  • À Rennes, deux policiers ont été légèrement blessés. Une manifestante a fait un malaise après une charge des CRS, elle a été emmenée à l'hôpital.

.

Revivez la journée de mobilisation un peu partout en France

18h : Ce "live" est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi et passez une bonne soirée !

17h55 : La manifestation de Belfort est presque entièrement dispersée. 3000 gilets jaunes s'étaient réunis, venus d’Alsace, des Vosges, de Montbéliard, de Haute Saône, de Dôle et de Besançon (et du Territoire de Belfort évidemment)

17h51 : À Rennes, où deux policiers ont été légèrement blessés, des affrontements ont lieu autour de l'esplanade Charles de Gaulle, après de grosse tensions rue d'Orléans (des personnes cassaient des blocs de béton pour les jeter sur des CRS).

17h45 : À Nantes, deux manifestations (celle des gilets jaunes couplée à une manifestation anti-raciste) ont rassemblé un millier de personnes.

17h40 : On annonce une mobilisation record à Toulouse avec 10.000 manifestants. 

17h30 : À Nancy, les forces de l'ordre ont dispersé les gilets jaunes à coups de gaz lacrymogène à proximité de la place Stanislas et de la rue St-Jean. Plusieurs personnes ont été arrêtées selon France Bleu Sud-Lorraine. Il y a eu des feux de poubelle.

17h15 : Une jolie histoire filmée par un journaliste de France Bleu Alsace, au milieu de la mobilisation à Belfort <3 !

17h : à Toulouse, les premières tensions sont observées.

16h58 : À St-Jean-de-Luz, France Bleu Pays Basque évoque 800 manifestants.

16h55 : 20 personnes ont été interpellées ce samedi à Paris en marge de la mobilisation des "gilets jaunes" a appris franceinfo de source policière. La plupart d'entre elles ont été interpellées pour "port d'arme prohibé".

16h45 : À Bergerac, le défilé des gilets jaunes du département de la Dordogne se termine. France Bleu Périgord parle de près de 1.500 manifestants.

16h35 : À Orléans, la police a compté 200 manifestants. La circulation automobile est perturbée.

16h25 : France Bleu Isère a dénombré une quinzaine de rassemblements dans le département, le plus gros se trouvant à Grenoble, avec entre 2.000 et 2.500 personnes. C'est plus que la semaine dernière, où environ 1.5000 personnes étaient dénombrées.

16h10 : À Toulouse, les manifestants essayent de repeindre l'entrée du Capitole... en noir.

16h05 : Dans certaines villes, la situation est déjà tendue : à Caen les manifestants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes. À Marseille, les CRS empêchent les gilets jaunes d'atteindre la préfecture. À l'inverse, à Limoges, le cortège s'est dispersé après que les manifestant ont bu un chocolat chaud devant la préfecture.

16h : France Bleu Gironde a compté entre 5.000 et 6.000 personnes à Bordeaux. La préfecture en annonce 4.000.

15h58 : À Grenoble (comme à Belfort précédemment), avant de commencer le défilé, les manifestants chantent la Marseillaise.

15h50 : Les manifestants du Mans ont été repoussés de la préfecture vers la place de la République par les forces de l'ordre en milieu d'après-midi à l'aide de gaz lacrymogène. Des tirs ont également eu lieu.

15h43 : Ils sont environs 200 de l'agglomération de Concarneau à s'être donné rendez-vous à Rosporden pour manifester, selon France Bleu Breizh Izel.

15h40 : Une manifestante fait un malaise après une charge des forces de l'ordre à Rennes, selon France Bleu Armorique.

15h35 : Défilé dans le calme à Nîmes. "Même si Macron ne veut pas, nous on est là !", chantent les manifestants.

15h30 : Il y a environ 2000 manifestants à Valence (Drôme), près de 600 à Vitry-le-François (Marne) dans une "ville-morte", barricadée .

15h20 : À Nice, la mobilisation est en baisse par rapport à la semaine dernière selon France Bleu Azur : les gilets jaunes annonçaient alors 1.200 manifestants, la police 800.

15h10 : Une centaine de personnes est rassemblé à Chateauroux. Ils sont plus de 1.000 à Belfort.

15h : À Tours, entre 500 et 800 personnes défilent dans les rues, direction Anatole France.

14h47 : À Nancy, plus d'un millier de gilets jaunes défilent dans le centre-ville selon France Bleu Sud-Lorraine.

14h45 : À Limoges, une marche pacifique se profile pour dénoncer les violences policières. Un goûter doit être organisé à la préfecture.

14h40 : Selon France Bleu Gironde, y a au moins 3000 personnes à Bordeaux, venus de Gironde, des Landes, de Dordogne et du Pays basque.

14h38 : Les policiers chargent dans le cortège de Caen.

14h32 : Un millier de gilets jaunes entonnent la Marseillaise à Belfort.

14h30 : En Dordogne, début de manifestation. Pour la première fois, tous les gilets jaunes périgourdins se sont tous donné rendez-vous à Bergerac. 

14h25 : Premiers gaz lacrymogènes à Caen. 

14h20 : France Bleu St-Etienne Loire parle d'au moins 600 personnes à St-Etienne. Le cortège de Marseille part du vieux port.

14h10 : Le cortège de Bordeaux s'élance de la place de la Bourse direction la place des Quinconces. Rassemblements également à St-Jean-de-Luz au Pays basque, à St-Etienne, Toulouse, Vitry-le-François, Rennes... et Belfort, où la manifestation interrégionale interdite rassemble déjà des centaines de personnes.

14h05 : Ils sont déjà plusieurs centaines à se rassembler à Toulouse. Parmi les manifestants, un des leaders du mouvement : Maxime Nicolle. 

14h : À Belfort, la manifestation interrégionale est interdite par la préfecture, mais cela n'empêche pas des dizaines de personnes de se rassembler sur le parking de l'Arsenal.

13h30 : À Rennes, un cortège massif, ouvert par un tracteur, se dirige vers le centre-ville et la mairie. À Bordeaux, les manifestants continuent de se regrouper place de la Bourse.

13h20 : à Vitry-le-François, en Champagne-Ardennes, le cortège d'envergure régionale (il réunit l'Aube, la Haute-Marne, la Marne et les Ardennes) part de la place Maucourt.

13h : Le défilé parisien passe devant la Tour Montparnasse dans le calme. Selon France Bleu Paris, le RIC (référendum d'initiative citoyenne) revient particulièrement dans les revendications des personnes sur place. Le tracé de cette manifestation, déclarée et autorisée, est fléché avec du jaune. 5.000 policiers et gendarmes et 8 blindés sont mobilisés ce samedi à Paris. Un autre rassemblement, statique, est prévu place de la République à 14h.

12h45 : Pour l'instant, les manifestants se rassemblent à Bordeaux, place de la Bourse. Selon la préfecture, le même dispositif que la semaine dernière est mis en place : neuf unités mobiles, contre six lors des manifestations précédentes. Le 12 janvier, un manifestant avait été grièvement blessé, touché à la tête par les forces de l'ordre.

12h25 : À Strasbourg, un peu plus d'une centaine de personnes défilent. Une manifestation interrégionale est prévue à Belfort dans l'après-midi. Mais la préfecture, qui craint des débordements, l'a interdite ce vendredi.

12h15 : A Limoges, les manifestants ont choisi de bloquer le McDonald's. A Pau et au Havre, il s'agit de manifestations plus classiques. Dans la ville béarnaise, France Bleu Béarn a compté un peu moins de 500 personnes. Au Havre, la manifestation encadrée par la CGT rassemble 600 personnes selon France Bleu Normandie.

12h : Le cortège parisien est parti dans le calme de l'esplanade des Invalides. À Paris, deux manifestations ont été déclarées en préfecture. L'une pour un rassemblement statique place de la République à 14h, comme tous les samedis depuis deux mois. L'autre sur l'esplanade des Invalides, à partir de 11h. Elle se revendique comme la principale manifestation de cet acte 10 à l'initiative d'Eric Drouet et son groupe "La France enervée". Le cortège doit s'élancer à midi pour une boucle sur la rive gauche, via la place d'Italie ou encore la place Coluche où un hommage sera rendu à l'humoriste.

11h55 : À Rennes, une opération escargot est en cours sur la rocade entre la porte de St-Brieuc et le centre commercial Alma. Une centaine de gilets jaunes sont regroupés à St-Grégoire, en banlieue. Le premier rassemblement en vue de la manifestation régionale est prévu à 13h30 aux abords du stade, pour rejoindre la place de la mairie vers 14h-14h30.

11h50 : Il y a près de 3000 gilets jaunes dans les rues de Caen, selon France Bleu Normandie. La manifestation a débuté à 10h comme d’habitude de la place du théâtre. C’est très calme, mais par précaution, le château a fermé ses portes pour la journée, le musée et le théâtre aussi.

11h40 : À La Tour-du-Pin, en Isère, la tête de cortège est pour le moins inhabituelle : il s'agit d'un cheval blanc ! À noter : la manifestation est déclarée.

11h32 : Au Mans, après deux week-end d'affrontements avec les forces de l'ordre, les gilets jaunes appellent ce samedi à une marche "ultra-pacifique". Ils sont déjà plus d'une cinquantaine devant la gare du Mans. Certains prévoient de se rendre au palais de justice pour coller des affiches avec du faux sang pour dénoncer les violences envers les manifestants. Un autre rassemblement est prévu à 13h place de la République. En attendant, les transports sont perturbés ce samedi.

11h27 : À Rouen, France Bleu Normandie parle d'au moins 2.500 manifestants.

11h10 : Ce samedi, pas de manifestation prévue à Besançon, il y a un rassemblement interrégional à Belfort. Mais les gilets jaunes belfortains ont pris un peu d'avance ce vendredi, forçant le passage du Kursaal où était organisé le premier des "grand débats" par la République en marche. Vidéo à revoir ci-dessous. 

10h55 : À Laval, une soixantaine de personnes se rassemblent.

10h45 : Selon France Bleu Normandie (Calvados-Orne), à Rouen, ils sont à présent plus d'un millier devant l'hôtel de ville

10h40 : À Caen, les gilets jaunes partent de la place du théâtre.

10h05 : Des manifestants se rassemblent à Rouen. Suivez le déroulé de la manifestation dans la ville ici.

10h10 : Dans le Poitou, certaines actions ont débuté. À Châtellerault, les gilets jaunes était au niveau du péage nord de la ville, pour une opération péage gratuit. A Poitiers, à la même heure, une dizaine de gilets jaunes était rassemblé au niveau du rond-point du Auchan de Poitiers-sud, avec les forces de l'ordre.

10h : Hormis le chiffre, le degré de tension dans les manifestations sera également très scruté ce samedi.  Il y aura "beaucoup de forces de l'ordre dans la rue", a prévenu le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. La semaine dernière, 80.000 policiers et gendarmes étaient sur le pont.

9h50 : La journée va-t-elle mobiliser davantage ou moins que celle de la semaine dernière, qui avait vu le nombre de manifestants rebondir ? Les chiffres des mobilisations précédentes sont résumés dans cette infographie.

  - Visactu
© Visactu -

9h45 : Pour ce samedi, plusieurs manifestations, déclarées ou non, sont prévues à Paris. Des rassemblements sont aussi prévus dans de très nombreuses villes de France. On fait le point dans cet article. 

8h40 : bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons, comme chaque semaine, suivre la journée de mobilisation des gilets jaunes ensemble. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu