Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La mobilisation des habitants contre la fermeture de la maternité du Blanc dans l'Indre

Indre : la maternité du Blanc a été évacuée par les forces de l'ordre

mardi 30 octobre 2018 à 6:43 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 à 10:43 Par Jonathan Landais et Simon Soubieux, France Bleu Berry, France Bleu, France Bleu Poitou et France Bleu Touraine

Après 10 jours d'occupation, la maternité du Blanc a été évacuée par les forces de l'ordre ce mardi matin très tôt, a constaté sur place un journaliste de France Bleu Berry.

Les manifestantes étaient habillées en servantes écarlates au moment de l'évacuation.
Les manifestantes étaient habillées en servantes écarlates au moment de l'évacuation. © Radio France - Simon Soubieux

Le Blanc, France

La maternité du Blanc, dans l'Indre, a été évacuée par les forces de l'ordre ce mardi matin 30 octobre. L'évacuation a débuté à 4h45 et elle s'est terminée vers 6h05. Une vingtaine de gendarmes mobiles a été mobilisée pour l'opération, comme a pu le constater sur place un journaliste de France Bleu Berry.

Les gendarmes ont d'abord évacué une vingtaine d'hommes, un par un, puis une vingtaine de femmes dans un second temps. Les manifestantes étaient habillées en "servante écarlate". "Nous étions _70 personnes sur place, dont une dizaine d'enfants_", a expliqué à l'AFP une des occupantes, Laure Courgeau. L'évacuation s'est déroulée sans violence mais "le corps mou", c'est-à-dire que les manifestants ont été portés physiquement par les gendarmes mobiles, d'autres sortis sur des fauteuils roulants.

Évacuation sous les sifflets

Des élus présents sur place

"Nous avons droit à un gros déploiement de forces de l'ordre comme réponse de l'Etat", a déploré auprès de l'AFP Wilfried Robin, adjoint au maire du Blanc et lui-même occupant de la maternité.  "C'est scandaleux alors que nous sommes pacifiques et non violents et que nous avons pris soin de maintenir les locaux en l'état", a poursuivi l'élu.

Depuis sa fermeture définitive, décidée le vendredi 19 octobre, la maternité du Blanc, dans l'Indre, était occupée jour et nuit par des membres du collectif Cpasdemainlaveille.