Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Tours : Un millier de gilets jaunes manifestent sans trop d'incidents pour l'acte 11

samedi 26 janvier 2019 à 14:17 - Mis à jour le samedi 26 janvier 2019 à 16:38 Par Yohan Nicolas et Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine

C'est l'acte 11 de la mobilisation des gilets jaunes ce samedi à Tours. Le cortège d'un millier de personnes a défilé jusqu'au Sanitas, puis est revenu à la Gare, direction le commissariat. Il n'y a pas eu d'affrontements pour l'instant.

Le cortège des gilets jaunes dans le quartier du Sanitas
Le cortège des gilets jaunes dans le quartier du Sanitas © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

Les gilets jaunes d'Indre-et-Loire ont de nouveau manifesté ce samedi à Tours pour l'acte 11 de la mobilisation. Une mobilisation sans affrontements, ni incidents majeurs, si ce n'est un feu de benne à ordure boulevard Béranger. Il ne restait que 200 gilets jaunes à 18h.

Selon le bilan de la Police nationale, trois personnes ont été interpellées lors de cette journée de mobilisation. Un homme, porteur de bouteilles incendiaires, et ayant menacé de les jeter sur les policiers, un autre , ayant allumé un incendie, et un mineur pour participation à un attroupement armé. Les derniers manifestants ont quitté les lieux peu avant 20 heures. 

Pas d'affrontements devant le commissariat

Le cortège d' 1 millier de personnes environ s'est élancé à 14h15 de la Place Jean Jaurès, direction le Sanitas, via l'avenue Grammont, puis retour à la Gare, pour repasser par la Place Jean Jaurès, puis la rue Nationale. Les manifestants, comme à chaque mobilisation, sont arrivés rue Marceau en milieu d'après-midi, et ont été stoppés par les forces de l'ordre positionnées devant le commissariat. 

Premier face à face près du commissariat - Radio France
Premier face à face près du commissariat © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Finalement le cortège a emprunté la rue Clocheville à quelques mètres ds forces de l'ordre qui n'ont pas fait usage de grenades lacrymo.

Vers 17h30 en revanche, une benne à cartons a été incendiée sur le Boulevard Béranger.

Les gilets jaunes scandent des messages de mobilisation.

Plusieurs gilets jaunes étaient déguisés pour dénoncer le Grand Débat qualifié de Carnaval

Le cortège a bifurqué en milieu d'après-midi Place Liberté. Au centre des revendications, le Grand Débat qualifié de "Carnaval", d'où les déguisements dans le cortège. Des appels aussi au calme à destination des forces de l'ordre, sans oublier les mots d'ordre autour de la justice fiscale.

Le cortège de gilets jaunes, parfois déguisé, a bifurqué Place de la Liberté - Radio France
Le cortège de gilets jaunes, parfois déguisé, a bifurqué Place de la Liberté © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Plusieurs motards étaient aussi présents avant le coup d'envoi du défilé.

Le parcours n'est pas connu des autorités. Des prises de paroles et des échanges entre gilets jaunes ont aussi eu lieu de 13h à 14h. Le trafic Tram est perturbé. Il n'y a pas de rames entre Place Choiseul et la Gare de Tours.

Pas de violences et des policiers équipés de caméras-piétons

Pour cet acte 11 à Tours, les policiers sont équipés de caméras piétons installées sur le torse des policiers. C'est une mesure nationale annoncée par Christophe Castaner, pour  répondre à la polémique sur l'usage des LBD, accusés d’avoir causé de  graves blessures et même d’avoir éborgné des manifestants. Le  commissariat de Tours a reçu une quarantaine de caméras début janvier. 

Les policiers étaient équipés ce samedi 26 janvier de caméras-piétons - Radio France
Les policiers étaient équipés ce samedi 26 janvier de caméras-piétons © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Par ailleurs, on a appris cette semaine que l'IGPN (la police des polices) avait été saisie par le parquet pour 2 plaintes déposées par un homme et une femme. Des plaintes pour violences policières, alors que Tours a été retenue avec Châteauroux pour accueillir la grande manifestation régionale du Grand Ouest de l'acte 12, samedi 2 février. Bourges avait elle même accueilli cette manifestation régionale qui avait réuni 6.300 personnes. 

Par ailleurs, un appel à une Nuit debout des gilets jaunes a été lancée pour ce samedi soir à Tours. Une chaîne humaine est aussi prévue demain dimanche en Indre-et-Loire.

Des appels à participer à la chaîne humaine sont visibles dans le cortège de ce samedi 26 janvier - Radio France
Des appels à participer à la chaîne humaine sont visibles dans le cortège de ce samedi 26 janvier © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

es appels au rassemblement à Amboise, Sainte-Maure-de-Touraine, Villeperdue. Il s'agit d'un appel national.