Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chahuté à Montpellier, Emmanuel Macron s'engage à lutter contre les violences et les trafics

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Hérault, France Bleu

Le chef de l'État était en déplacement ce lundi à Montpellier sur le thème de la sécurité et de la lutte contre les trafics. Il a annoncé des renforts policiers, après une tournée des "points chauds" de la ville en voiture de police banalisée et des rencontres avec habitants et policiers.

Le président Macron à son arrivée à La Mosson, à Montpellier.
Le président Macron à son arrivée à La Mosson, à Montpellier. © Maxppp - GUILLAUME HORCAJUELO

Le président de la République est arrivé ce lundi dans l'Hérault pour un déplacement sur le thème de la sécurité., accompagné de son ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. À un an de la présidentielle, Emmanuel Macron veut défendre son bilan. Il s'est rendu au commissariat central de Montpellier où il a annoncé des renforts policiers, puis a visité le centre social de la CAF à La Paillade pour parler prévention et lutte contre la délinquance. Emmanuel Macron était attendu par les habitants du quartier de La Mosson, alors que la cohabitation avec les dealers est devenue invivable dans les Hauts de Massane et qu'à la Cité Gély des coups de feu ont fait un blessé grave le week-end dernier. Un homme entre la vie et la mort.

Les annonces à retenir

  • L'arrivée de 50 policiers supplémentaires à Montpellier d'ici 2022.
  • Emmanuel Macron a déclaré qu'il tiendrait son objectif de 10.000 policiers supplémentaires en France d'ici 2022.
  • Le président de la République a annoncé la création d'une académie de police à Montpellier, sans pour autant dévoiler le lieu d'implantation ni la date d'ouverture.

La visite détaillée

18h05 : le président de la République a quitté le quartier de La Paillade. Les habitants du quartier sont déçus de ne pas avoir pu discuter de leurs problèmes avec lui.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

16h10 : Emmanuel Macron arrive au centre social de La Paillade avec deux heures de retard sur le planning annoncé par l'Elysée. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

15h05 : Fortes tensions à La Paillade, où les CRS veulent mettre en place un périmètre de sécurité. Ils ont chargé pour faire reculer la foule. Ils essuient des jets de barrières. Pendant ce temps, le chef de l'État est aux Hauts de Massane où il discute avec des habitants près d'un important point de deal démantelé récemment

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

14h25 : alors que des centaines de personnes sont massées devant l'entrée du centre social, les CRS se sont postés devant les portes pour en interdire l'accès. 

Les CRS forment un cordon pour bloquer l'entrée du centre social de la CAF de la Paillade à Montpellier, où Emmanuel Macron était attendu pour 14h15
Les CRS forment un cordon pour bloquer l'entrée du centre social de la CAF de la Paillade à Montpellier, où Emmanuel Macron était attendu pour 14h15 © Radio France - Romain Berchet

14h : à La Paillade, plusieurs centaines de personnes devant le centre social de la CAF où Emmanuel Macron est attendu à 14h15.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

13h : pendant ce temps, La Paillade attend le chef de l'État...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

13h : Le chef de l'État part en tournée dans les quartiers dans une voiture banalisée avec un équipage de la Bac.

12h40 : Des policiers racontent au président leurs difficultés. Hausse des violences du quotidien ou encore des violences liées au trafic de drogue.  "Vous récoltez les drames de la société. C'est pour ça qu'on investit dans l'éducation", a répondu le président, répétant qu'il tiendrait son objectif de 10.000 policiers supplémentaires d'ici 2022.

12h30 :  Emmanuel Macron confirme ce qu'il annonçait au Figaro, soit l'arrivée de 50 policiers en renfort et la création d'une académie de formation sur le territoire de la Métropole de Montpellier. Une sorte d'"école de guerre".

12h20 : Alors que le président de la République Emmanuel Macron visite le commissariat central, des coups de feu ont été tirés dans le quartier des Beaux-Arts. Un homme a reçu deux balles dans la poitrine et une dans le dos. Son pronostic vital est engagé.

11h45 : au cours de sa visite du commissariat, Emmanuel Macron s'entretient avec des fonctionnaires de police. Une policière de la BAC s'inquiète de la captation d'images. "Les délinquants sont tout le temps en train de nous filmer. Tout le temps."

11h30 : plusieurs pancartes sont brandies par des manifestants devant le commissariat central de Montpellier. Des slogans contre le ministre de l'Intérieur, les violences policières et la loi de Sécurité globale sont lancés. Le dispositif de sécurité est toujours très important et la circulation se fait au compte-goutte autour du commissariat. 

Des pancartes brandies devant le commissariat central de Montpellier où Emmanuel Macron est en visite
Des pancartes brandies devant le commissariat central de Montpellier où Emmanuel Macron est en visite © Radio France - Romain Berchet

11h18 : Emmanuel Macron est au commissariat central de Montpellier. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

11h10 : plusieurs dizaine de personnes sont réunies sur le trottoir en face du commissariat avant la visite du président de la République. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess