Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement jusqu'au 11 mai, retour à l'école, tests... ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Confinement jusqu'au 11 mai, réouverture des écoles, utilisation des masques et tests dans la lutte contre le coronavirus... Emmanuel Macron s'est adressé aux Français ce lundi soir. France Bleu fait le point sur les mesures annoncées.

Emmanuel Macron ce lundi soir.
Emmanuel Macron ce lundi soir. © Maxppp - Alexandre MARCHI

"Étions-nous préparés à cette crise ? À l’évidence pas assez, mais nous avons réussi à faire face", concède Emmanuel Macron. Le président de la République s'est adressé aux Français ce lundi soir, juste après l'hommage rendu aux personnels mobilisés contre le coronavirus

Le chef de l'État a reconnu des failles et des insuffisances dans la gestion de crise, avant d'annoncer la prolongation du confinement en France jusqu'au 11 mai. "Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons d'être civiques, responsables, de respecter les règles et que si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir", a-t-il ajouté.

Retour à l'école progressif

Les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront "progressivement" à partir du 11 mai, a indiqué Emmanuel Macron, mais dans l'enseignement supérieur, les cours ne reprendront "physiquement pas avant l'été". "Trop d'enfants notamment dans les quartiers populaires, dans nos campagnes sont privés d'école sans avoir accès au numérique et ne peuvent être aidés de la même manière par les parents, c'est pourquoi nos enfants doivent pouvoir retrouver le chemin des classes", a expliqué le chef de l'Etat, en faisant valoir que "le gouvernement aura à aménager des règles particulières, organiser différemment le temps et l'espace, bien protéger nos enseignants et nos enfants avec le matériel nécessaire".

Tester toutes les personnes présentant des symptômes

Lorsque le confinement commencera à être levé en France le 11 mai, "nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes" pour pouvoir mettre les malades en quarantaine, a affirmé le président. "Nous n'allons pas tester toutes les Françaises et tous les Français, ça n'aurait aucun sens. Mais toute personne ayant un symptôme doit pouvoir être testée. Les personnes ayant le virus pourront ainsi être mises en quarantaine, prises en charge et suivies par un médecin", a expliqué le chef de l'Etat.

Aides aux professionnels et aux familles

Le 11 mai, les restaurants, cafés, hôtels "resteront fermés", les grands événements tels que les festivals ne pourront se tenir avant mi-juillet. 

Un plan spécifique doit être mis en oeuvre "pour les secteurs qui seront durablement affectés" (hôtellerie, restauration, culture, etc.) avec une annulation des charges et des aides. Il sera également versé sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants, et aux étudiants les plus précaires.

Un "masque grand public accessible à tous"

Toujours à partir du 11 mai, en "lien avec les maires, l'Etat devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public" pour se protéger et protéger les autres contre le coronavirus, a poursuivi le président de la République. "Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique", a-t-il précisé. Il faudra bien sûr "continuer à appliquer" les "gestes barrière" (lavage des mains, distanciation sociale, etc.), a-t-il insisté.

Frontières fermées

Les frontières de la France avec les pays non-européens "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre", annonce le Président.

Revoir l'intégralité de l'allocution d'Emmanuel Macron 

Les annonces d'Emmanuel Macron, lundi 13 avril 2020
Les annonces d'Emmanuel Macron, lundi 13 avril 2020 © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu