Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Écoles, confinement, vaccination : ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement national pour quatre semaines ce mercredi soir. Crèches, écoles, collèges et lycées vont être fermés trois semaines et le calendrier scolaire adapté.

Emmanuel Macron lors de son allocution de novembre 2020.
Emmanuel Macron lors de son allocution de novembre 2020. © Maxppp - Olivier Corsan

Alors que la situation sanitaire due à l'épidémie de coronavirus en France suscite des inquiétudes, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures ce mercredi soir depuis l'Elysée.

L'essentiel

"Nous allons tenir encore (...) si nous restons unis, solidaires, si nous savons nous organiser dans les prochaines semaines, nous verrons le bout du tunnel", a assuré le chef de l'Etat au début de son allocution avant d'appeler les Français à se mobiliser. "Croire en la responsabilité des Français, cela n'est jamais un pari", a soutenu le président de la République défendant les mesures prises les derniers mois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les restrictions sanitaires imposées dans 19 départements depuis deux semaines, en plus du couvre-feu national en vigueur depuis octobre, ont eu "des effets" a assuré Emmanuel Macron. Mais pour continuer à "protéger la vie au présent c'est-à-dire les malades, et au futur, c'est-à-dire nos enfants, nous devons dans les mois à venir fournir un effort supplémentaire".

Plus de 5.000 personnes atteintes du coronavirus sont désormais soignées dans des services de réanimation et leur nombre, qui dépasse le niveau de la "deuxième vague" de l'automne, ne cesse d'augmenter. La situation est particulièrement tendue en Ile-de-France, où les hôpitaux sont déjà contraints de déprogrammer en masse certaines interventions chirurgicales. "Tous les volontaires de la réserve sanitaire seront mobilisés" dans les prochains jours pour porter nos capacités de réanimation à "10.000 lits", a promis Emmanuel Macron.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Confinement national 

Les restrictions en vigueur dans les 19 départements seront donc étendues à tout le territoire pour quatre semaines dès samedi soir. "Ceux qui souhaitent changer de région pour s'isoler pourront le faire durant ce week-end de Pâques", a cependant indiqué le chef de l'Etat.

Et "les Françaises et les Français de l'étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment et nous ferons tout pour faciliter le quotidien de nos concitoyens travailleurs transfrontaliers", a précisé Emmanuel Macron.

Concrètement, "le couvre-feu à 19 heures sera maintenu partout et le télétravail sera systématisé et j'appelle tous le employeurs et les télétravailleurs à y avoir recours à chaque fois qu'ils le peuvent", a ajouté Emmanuel Macron. Une partie des commerces sera fermée. L'attestation sera obligatoire en journée uniquement pour les déplacements au-delà des 10 km du domicile. 

Les écoles fermées 3 semaines, les collèges et lycées 4 semaines

Crèches, écoles  vont être fermés trois semaines, les collèges et lycées quatre semaines.

Le calendrier détaillé 

  • 5 avril : cours à distance pour tous 
  • 12 avril : deux semaines de vacances 
  • 26 avril : retour en classe pour les maternelles et primaires, distanciel pour les autres

Les étudiants pourront, quant à eux, continuer s'ils le souhaitent, à se rendre à l'université "pour une journée par semaine".

"Les parents qui devront garder leurs enfants, et qui ne pourront pas télétravailler, auront droit au chômage partiel", a rappelé le président de la République. "Pour les salariés, commerçants, les indépendants, les entrepreneurs et les entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Le calendrier scolaire revu en avril
Le calendrier scolaire revu en avril © Visactu

La vaccination élargie à tous les plus de 60 ans le 16 avril, et à tous les plus de 50 ans le 15 mai

"À partir du 15 mai, les premiers rendez-vous seront ouverts pour nos concitoyens qui ont entre 50 et 60 ans. Et, à partir de la mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l'ensemble des Françaises et des Français de moins de 50 ans", a en outre annoncé Emmanuel Macron.

"D'ici la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés", a-t-il réaffirmé.

"Au total, 250.000 professionnels, médecins, pharmaciens, sapeurs pompiers, infirmiers, vétérinaires, sont aujourd'hui prêts à contribuer à ce grand effort national".

Le calendrier 

  • 19 février : ouverture aux 50 à 64 ans, présentant des comorbidités
  • 27 mars : ouverture aux plus de 70 ans, sans comorbidités
  • 16 avril : ouverture aux plus de 60 ans
  • le 15 mai : ouverture aux plus de 50 ans
  • mi-juin : ouverture à tous les Français de moins de 50 ans

Priorité sera donnée aux professions exposées, comme les enseignants et les forces de l’ordre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sortie de crise mi-mai

"Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec certaines règles strictes. Nous autoriserons, sous conditions, l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants", a assuré le chef de l'Etat.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Covid-19. Les annonces d'Emmanuel Macron
Covid-19. Les annonces d'Emmanuel Macron © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess