Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Discorde autour des deux fauteuils publics de la place des études à Avignon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Un collectif de riverains s'oppose à l'installation de mobilier urbain sur la place des études à Avignon. Il a envoyé une pétition à la mairie craignant des nuisances sonores. Il dénonce aussi le fait que cet aménagement ne tient pas compte de son projet proposé dans le budget participatif.

La place des études à Avignon
La place des études à Avignon © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

A Avignon, alors que la place des études, fraîchement rénovée et réaménagée, doit être inaugurée ce vendredi soir à 18 h, des habitants élèvent leurs voix contre l'installation d'un mobilier urbain et d'une place trop bétonnée à leurs yeux. Deux fauteuils viennent d'être scellés au pied d'un arbre, à côté du théâtre l'étincelle. Une vingtaine de riverains s'est montée en collectif et a envoyé une pétition à la mairie pour s'y opposer. Ils expliquent craindre des nuisances sonores surtout la nuit. Ils expliquent aussi avoir donné leur avis sur le réaménagement du secteur en amont et qu'il n'a pas été pris en compte. 

"On avait proposé l'aménagement d'un jardin arabo-andalou luxuriant. On se retrouve avec du béton et des poubelles".

Jean François Grima le porte parole du collectif ne décolère pas. Son mécontentement serait à la hauteur de sa déception. Il assure que les habitants ont travaillé pendant deux ans pour proposer au vote dans le budget participatif un projet de réaménagement de la place qui leur ressemble. "On avait proposé l'aménagement d'un jardin arabo-andalou luxuriant. On se retrouve avec du béton et des poubelles". Jean-François Grima craint maintenant comme d'autres voisins des nuisances sonores, surtout la nuit. 

La mairie, qui n'a pas repoussé l'installation des fauteuils, répond que ce chantier a été fait dans le prolongement de la réhabilitation du quartier de la Bonneterie. Dans la rue de la Bonneterie justement et place des Halles de nombreux bancs et fauteuils ont aussi été installés. Elle assure aussi que la police réagira si la situation se dégrade. 

un quartier divisé sur la question 

Une autre partie des habitants du quartier témoigne quand à elle de son enthousiasme face à la réhabilitation de leurs rues. Des parcelles ont été végétalisées, jusque devant la porte de volontaires. Un riverain s'est par exemple engagé auprès de la mairie à arroser les plantes devant chez lui. Les trottoirs ont disparu et le revêtement a été complètement rénové. Des arbres ont été plantés pour ombrager la place. "_Les fauteuils permettront"_selon eux "aux personnes âgées et familles de se reposer ou de prendre le frais le soir, comme le font encore les anciens ou comme ils le faisaient avec leurs grands-parents."

Un bac végétalisé devant un habitant volontaire
Un bac végétalisé devant un habitant volontaire © Radio France - Marie-Audrey Lavaud
Les deux fauteuils de la discorde
Les deux fauteuils de la discorde © Radio France - Marie-Audrey Lavaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu