Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition d'Inès : un couple mis en examen et écroué pour proxénétisme aggravé

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Inès, la jeune Roannaise de 15 ans, avait disparu pendant 35 jours. La police l'a retrouvée à Paris. Elle se trouvait avec un couple, qui a été mis en examen et écroué pour proxénétisme aggravé.

Inès est revenue à son domicile de Roanne, mais pour sa mère, "ce n'est plus la même enfant"
Inès est revenue à son domicile de Roanne, mais pour sa mère, "ce n'est plus la même enfant"

Inès B., 15 ans, avait disparu pendant 35 jours. La jeune Roannaise se trouvait à Paris. Elle était avec un couple, mis en examen et écroué pour proxénétisme aggravé par le parquet de Nanterre. Ce couple vit dans les Hauts-de-Seine (92). L'homme est déjà connu de la justice, la femme se prostituerait. Selon le parquet de Nanterre, en charge de l'affaire, le couple est entré en contact avec Inès via les réseaux sociaux. La jeune fille est inscrite sur Facebook. C'est une circonstance aggravante retenue par le juge d'instruction. Inès a pris le train le 24 mars dernier depuis la gare de Lyon Part-Dieu, direction Paris. Elle a passé 35 jours avec eux. "Les cheveux coupés, teints. Ils l'ont fait travailler", raconte sa mère. Les parents de l'adolescente ont porté plainte contre le couple. L'instruction risque d'être longue, entre un an et un an et demi d'après le parquet de Nanterre. Le temps de réunir toutes les expertises psychologiques mais aussi d'enquêter sur les activités de ce couple. À ce jour, le parquet de Nanterre n'exclut pas qu'il y ait d'autres victimes.

Proxénétisme aggravé PAPIER

Le couple risque 10 ans de prison pour proxénétisme aggravé, le double en cas de récidive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess