Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Distribution alimentaire à l'université d'Orléans : encore près de 200 étudiants bénéficiaires au mois de mai

-
Par , France Bleu Orléans

Ce samedi après-midi, ils étaient encore près de 200 à se rendre à la distribution de produits alimentaires et d'hygiène sur le campus de l'université d'Orléans. L'initiative mensuelle lancée par l'association O'SEM prendra fin cet été.

196 étudiants sont venus récupérer des produits alimentaires et d'hygiène à l'université d'Orléans ce samedi
196 étudiants sont venus récupérer des produits alimentaires et d'hygiène à l'université d'Orléans ce samedi © Radio France - Cécile Da Costa

Ce samedi avait lieu la septième distribution de produits alimentaires et d'hygiène pour les étudiants de l'université d'Orléans. Depuis le mois de décembre, chaque mois, l'association O'SEM (Orléans aide les étudiants du monde) organise cette initiative qui a déjà aidé plus de 900 étudiants. 

Il y a encore des besoins

Sous l'allée couverte près de l'UFR de sciences, au 1 rue de Chartres, ils étaient encore près de 200 étudiants à venir récupérer des aliments, produits d'hygiènes, vêtements, fournitures scolaires... Un chiffre en baisse "qui correspond au nombre de bénéficiaires qu'il y avait au début", remarque Lucile Mollet, présidente de l'association O'SEM. "Mais ça correspond aussi à la fin des examens pour de nombreux étudiants, certains sont partis en stage, d'autres ont quitté le campus." 

Lucile Mollet est présidente d'O'SEM et professeure à l'université
Lucile Mollet est présidente d'O'SEM et professeure à l'université © Radio France - Cécile Da Costa

Si le nombre de bénéficiaires est en baisse, "il y a encore des besoins" souligne Lucile Mollet. "Encore beaucoup de jeunes qui travaillaient dans les restaurants, ou ce genre de choses, n'ont pas pu retrouver d'emploi, et puis un certain nombre de jeunes ont un travail qui ne les occupe que le week-end, donc avec un petit salaire."

C'est le cas notamment d'Assia, étudiante en master à Orléans. Depuis la première distribution, elle vient chaque mois. "Mon travail me suffit juste à payer le loyer et le nécessaire, mais pas les courses", explique-t-elle. "En fait, si on prend aliment par aliment, c'est pas cher", explique Houssam, bénéficiaire de la distribution depuis deux mois seulement. "Mais quand on additionne tout, on monte facilement à 80 ou 100 euros, et ça devient cher."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dernière distribution le 26 juin

Pour beaucoup d'étudiantes comme Marie-Hélène, la distribution permet de faire beaucoup d'économies, notamment sur l'achat de protections menstruelles. "C'est trop cher", insiste l'étudiante qui réapprovisionne sont stock de serviettes et tampons hygiéniques à chaque distribution. "C'est quelque chose dont je ne peux pas me passer, c'est un achat prioritaire", poursuit-elle.

Les protections menstruelles font parti des produits les plus chers à se procurer pour les étudiantes
Les protections menstruelles font parti des produits les plus chers à se procurer pour les étudiantes © Radio France - Cécile Da Costa

La prochaine distribution à l'université d'Orléans aura lieu le 26 juin. L'Association O'SEM ne prévoit pas de distribution cet été en raison des vacances scolaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess