Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En mémoire des Poilus du Poitou : les initiatives pour faire vivre ce 11 novembre en Vienne et Deux-Sèvres

mercredi 7 novembre 2018 à 17:27 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

De très nombreuses commémorations du centenaire de l'Armistice du 11 Novembre 1918 ont lieu et auront lieu dans les prochains jours dans le Poitou en Vienne et dans les Deux-Sèvres. Nous avons sélectionné quelques manifestations du nord au sud de la région.

Le drapeau du 114ème RI des Deux-Sèvres de 1917 sera veillé par les cadres de l'ENSOA de Saint Maixent l'Ecole.
Le drapeau du 114ème RI des Deux-Sèvres de 1917 sera veillé par les cadres de l'ENSOA de Saint Maixent l'Ecole. - ENSOA

Poitiers, France

En ce 11 novembre 2018, on commémore l'armistice de la Grande Guerre dans le Poitou au travers de cérémonies officielles bien sûr, mais aussi d'initiatives originales pour faire revivre la mémoire des Poilus et de cette période de l'histoire dont on célèbre le centenaire de l'Armistice cette année. 

Les spectacles et initiatives originales 

Lâcher de pigeons et cinéscénie à Smarves

A Smarves, au sud de Poitiers, outre les commémorations officielles qui se dérouleront de 8h30 à 11h20, heure de la cérémonie au Monument aux morts, il y aura un lâcher de pigeons à 12h30 devant l'Espace Rabelais; un lâcher organisé par le collectif cantonal pour rappeler le rôle important joué par les pigeons en matière de communication durant la Grande guerre. A noter également dans le programme chargé de cette journée commémorative à Smarves, une cinéscénie à 18h45, des tableaux vivants accompagnés de lectures de textes et d'effets pyrotechniques. 

Commémorations du centenaire sous des arcs de triomphe à Rouillé

Cela fait plusieurs mois déjà que la municipalité de Rouillé et ses bénévoles sont à pied d'oeuvre. Pour le centenaire de l'Armistice de la 1ère Guerre Mondiale, ils ont construit 5 arcs de triomphe, comme leurs aînés l'avaient fait en 1921 pour l'inauguration du monument aux morts.  Des arcs fabriqués en bois et végétaux à la mémoire des Rullicois tombés au front. 

Un défilé sous les arcs de triomphe est organisé en présence des élus, d’un piquet d’honneur du RICM, de représentants de la brigade de gendarmerie de Vivonne, des sapeurs-pompiers de Rouillé, des porte-drapeaux, des anciens combattants, de la Roliacus Banda, des enfants des écoles et de la population, suivi de la cérémonie de commémoration du 11 novembre et d’un vin d’honneur.  Le rendez-vous est fixé au dimanche 11 novembre à 15h00, place Camille Lombard.

Les cloches sonneront toutes à 11h

Ce 11 novembre , à  11 h et pendant trois minutes, dans le cadre de la célébration du centenaire de l’Armistice, les cloches sonneront à toute volée dans les communes. Comme un écho inversé au tocsin qui avait annoncé la mobilisation du 1er août 1914, les cloches avaient ensuite retenti pour annoncer la signature de l’Armistice qui entrait en vigueur à 11 h. Dans les villages comme les grandes villes, chacun est invité par la Société française de campanologie à être acteur de « la mémoire sonore » en enregistrant l’événement avec  son propre portable. Les sons seront ensuite conservés à la Bibliothèque nationale. Où comment vivre et contribuer à faire l’Histoire

Le travail de mémoire

A Poitiers, le collège Camille Guérin porte désormais le nom d'un Poilu

A Poitiers, le collège Camille Guérin s'appelle depuis la rentrée 2018, le collège Ferdinand Clovis Pin, du nom d'un Poilu poitevin. Depuis 2014, l'établissement s'investit dans le devoir de mémoire autour de la première guerre mondiale. Après avoir retracé le destin tragique du caporal Ferdinand Clovis Pin (soldat poitevin au 325ème régiment d'infanterie tué en 1918 en Picardie) et participé aux commémorations du centenaire de l'armistice avec le RICM, les élèves se sont intéressés cette année aux compagnons d'armes de l'infortuné Ferdinand.  Le travail des collégiens devait être numérisé, remis à la mairie de Vauxaillon et mis à disposition des historiens qui le souhaitent. Un travail qui a permis 8 nouvelles inscriptions de poilus sur des monuments historiques en France. 

Un peu de leur terre natale déposée sur les tombes des Poilus

Et le travail de mémoire n'est pas fini. Une centaine d'élèves du collège Ferdinand Clovis Pin ont retracé l'histoire de 1.000 soldats français tombés sur le front lors de la bataille du chemin des Dames. Un travail réalisé à partir de photos prises en juin dernier sur des tombes de la nécropole nationale de Vauxaillon (Aisne). A partir de ces photos, les élèves de 4ème ont pu reconstituer le passé des poilus (grâce aux recherches menées à partir des noms et des dates de décès). Les ados ont aussi écrit aux communes d'origine de ces soldats (plus de 300 communes leur ont répondu) pour leur demander des échantillons de leur terre natale... De la terre que les collégiens sont allés déposer en personne sur les sépultures des Poilus de Vauxaillon. 

Des maquettes de la Grande guerre créées par des lycéens niortais 

Depuis 2014, des élèves du lycée Paul Guérin de Niort travaillent à la production de deux maquettes au format 1/72ème qui représentent deux moments de la Grande Guerre ayant pour cadre géographique les environs de la ville de Verdun. Deux maquettes d'un même lieu dans la Meuse aux alentours de Douaumont, mais sur deux périodes distinctes : les premiers mois de la guerre et l'année 1916 avec la bataille de Verdun. La première maquette, longue de 3,60 mètres et large de près d'un mètre a été construite par les élèves. En cliquant sur ce lien on peut aussi suivre l'état d'avancement de la seconde maquette commémorant la Première guerre mondiale. Le projet baptisé "14-18, mission centenaire" prendra fin ce 11 novembre 2018. il aura vu quatre générations d'élèves de 1ère se relayer pour parachever l'oeuvre collective originale.  

90 000 matricules des Poilus des Deux-Sèvres à consulter

90 000, c'est le nombre des fiches matricules des militaires recrutés dans les Deux-Sèvres indexées et mises en ligne sur le site du Grand Mémorial des Poilus de la Grande Guerre. Celui-ci donne accès, par le biais d’un portail de recherche unique, à l’ensemble des registres matriculaires pour les classes 1887 à 1921 numérisés par les Départements ainsi qu’au fichier des Morts pour la France du ministère de la Défense. Les registres matriculaires des 8 millions de soldats français de la Première Guerre mondiale sont ainsi mis en ligne.

Ce travail a été réalisé par les Archives départementales des Deux-Sèvres qui se sont inscrites dans ce projet initié par le ministère de la Culture et de la Communication. Les Archives départementales ont fait appel à un prestataire extérieur et à plusieurs collaborateurs du service pour aboutir à ce résultat. Cette prestation a été subventionnée à hauteur de 50 % par l’État. 

Les expositions

"La Grande guerre côté Poitiers", une exposition exceptionnelle à l'Hôtel de ville

Du 10 novembre au 31 décembre, la Ville de Poitiers propose à tous de venir découvrir gratuitement l’exposition « La Grande Guerre côté Poitiers » à l’Hôtel de Ville. Cette exposition présente 14 panneaux contenant des textes et des iconographies issus des ouvrages de Gérard Simmat et Jean-Marie Augustin, également commissaires de cette exposition. 100 ans se sont écoulés depuis la fin de la Grande Guerre. Comme toutes les communes de France, Poitiers a vu partir nombre de ses soldats pour le front dont beaucoup ne reviendront pas. L’exposition « La Grande Guerre côté Poitiers » s’attache à restituer l’atmosphère qui régna parmi les habitants pendant la guerre. Elle est le prolongement des chroniques de la vie poitevine pendant la guerre 14-18, signées par MM. Augustin et Simmat dans les colonnes de Centre Presse, depuis janvier 2014. Les deux auteurs ont fait revivre à travers leur plume et un fonds photographique unique le Poitiers de la Grande Guerre. France Bleu Poitou est aussi partenaire de l'événement. L'Hôtel de ville sera exceptionnellement ouvert ce dimanche. 

Illustration - Aucun(e)
Illustration - @Service communication - mairie de poitiers

Une exposition itinérante en Deux-Sèvres

Dans les Deux-Sèvres, une expo itinérante va parcourir le territoire, sur le thème "Les Deux-Sèvriens dans la Grande guerre". Elle est montée par les Archives départementales.

L'affiche de l'expo itinérante dans les Deux-Sèvres. - Aucun(e)
L'affiche de l'expo itinérante dans les Deux-Sèvres. - Archives Départementales 79

Aiffres : Une exposition intitulée "Père, mère, enfant : la famille dans la Grande Guerre

A Aiffres, la municipalité propose du mercredi 7 novembre au samedi 10 novembre, aux heures d’ouverture de l’espace Tartalin, une exposition intitulée « Père, mère, enfant : la famille dans la Grande Guerre ». Une exposition qui présente la vie quotidienne des familles, durant la Première Guerre mondiale, et qui retrace le parcours de soldats aiffricains. Objets, photographies, films d’époque… A voir les mercredi, jeudi et vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h, samedi de 10 h à 12 h. Exposition ouverte à tous, entrée libre, inauguration jeudi 8 novembre à 18 h.

L'événement sera suivi de la projection à 20h du film « Les Gardiennes » de Xavier Beauvois avec Nathalie Baye et Laura Smet, tiré du livre d’Ernest Pérochon, projection suivie d’une table-ronde animée par Éric Kocher-Marbeuf, président des Amis d’Ernest Pérochon et maître de conférence d’histoire contemporaine à l’université de Poitiers. 

Les cérémonies officielles : où et à quelle heure ?

Pour le 100ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre dans le Poitou, retrouvez ici, les horaires et lieux des cérémonies officielles à Poitiers, à Châtellerault, à Chauvigny, à Niort.

Cimetière Chilvert de Poitiers :  un hommage rendu aux Poilus

A Poitiers, pour la première fois, les membres de la section de Poitiers du Souvenir français ont proposé de se recueillir au carré militaire de Chilvert. Tous les habitants sont invités à rendre hommage aux Poilus tombés pendant la Grande Guerre. Le cimetière du quartier accueille 169 sépultures de poilus (146 croix et 23 stèles). Poitiers a contribué à la rénovation de ce carré militaire. Il est entretenu par les services municipaux.

Carré militaire du cimetière de Chilvert à Poitiers - Aucun(e)
Carré militaire du cimetière de Chilvert à Poitiers - @Service communication - Mairie de Poitiers

Une plaque commémorative en mémoire des enfants de Niort morts pour la France

Il y a 100 ans s’achevait l’un des conflits les plus meurtriers de notre histoire contemporaine. La Ville de Niort, appelle à se souvenir du sacrifice des héros tombés pour la patrie. Dimanche 11 novembre  la cérémonie de commémoration se déroulera au Monument aux morts, allée Dunant ; elle sera présidée par le Général Jean-Pierre Guilloton, en présence de madame le Préfet des Deux-Sèvres, Isabelle David et du maire de Niort, Jérôme Baloge. La Compagnie d’honneur du 2ème  bataillon rendra honneur au drapeau du 114ème Régiment d’Infanterie de Saint-Maixent, cité à l’ordre de l’armée après sa participation à la bataille de Verdun.  Jérôme Baloge dévoilera ensuite une plaque commémorative rendant hommage aux enfants de Niort morts pour la France. Des instants musicaux ponctueront la cérémonie. L’Orchestre à Vent de Niort (OVNI), avec la participation du chœur d’Oriana, interpréteront le Chant du départ et la Marseillaise. Le chœur sera dirigé par sa créatrice, Doriane Charron.

Un avion des Ailes Anciennes Niortaises pour la cérémonie à Aiffres

Le Dimanche 11 novembre, à 11 h, commémoration au monument aux morts avec la participation des enfants des écoles, la chorale de la Guirandelle et l’association des anciens combattants. Un avion de l’association « Les Ailes Anciennes Niortaises » survolera la cérémonie. Afin de conclure cette journée du souvenir, un pot convivial sera servi à l’espace Jean-Vilar.

Les militaires de Saint-Maixent veillent le drapeau de 1917

A l'école des sous-officiers d'active de Saint Maixent l'Ecole, les cadres organisent une veillée au drapeau du 114ème Régiment d'infanterie des Deux-Sèvres, présent sur les champs de bataille. Ils se sont relayés par binômes dans la nuit de jeudi à vendredi, au Musée du sous-officier. Ce drapeau sera également exposé aux commémorations officielles de Saint-Maixent et Niort ce 11 novembre.