Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dix-huit organisations de jeunesse appellent à la mobilisation ce mardi 3 avril

lundi 2 avril 2018 à 13:09 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Dix-huit organisations représentant la jeunesse appellent ce lundi à la mobilisation le 3 avril. Elles protestent notamment contre le Plan Étudiants, qui réforme l'accès à l'université.

Journée de mobilisation pour contester les nouvelles conditions d'entrée à l'université, ce mardi 3 avril.
Journée de mobilisation pour contester les nouvelles conditions d'entrée à l'université, ce mardi 3 avril. © Maxppp -

L'Unef, la FIDL, les Jeunes Écologistes : en tout, dix-huit organisations appellent la jeunesse à se rejoindre la mobilisation sociale du mardi 3 avril. Dans un communiqué publié lundi, ces organisations dénoncent notamment le Plan Étudiants qui modifie le système post-bac et la réforme de l’entrée à l’université. 

Les organisations souhaitent également protester contre les incidents qui ont eu lieu dans les universités de Montpellier et Lille, où plusieurs étudiants ont été blessés alors qu’ils dénonçaient la réforme. "Nous demandons à ce que le gouvernement prenne ses responsabilités pour mettre fin à de tels agissements", écrivent les organisations dans leur communiqué.

Les jeunes sont appelés "à faire grève et à se mobiliser par tous les moyens décidés collectivement". Les cheminots, les éboueurs, les salariés d'Air France et ceux du secteur de l'énergie sont déjà appelés à se mobiliser ce mardi.