Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

DOCUMENT - 1917 : Quand l'aviation a pris de plus en plus d'importance dans les combats

samedi 11 novembre 2017 à 11:45 Par Typhaine Morin, France Bleu

Il y a 100 ans, l'Europe était encore en pleine guerre. L'année 1917 a été marquée par le retrait des troupes russes, l'arrivée des soldats américains, mais aussi la montée en puissance de l'aviation dans le conflit. Ecoutez le témoignage d'un pilote qui a participé aux combats.

Réplique d'un avion de la Première guerre mondiale
Réplique d'un avion de la Première guerre mondiale © Maxppp -

En 1917, les premiers soldats américains débarquaient en France pour apporter leur aide aux pays de l'Entente, l'alliance entre la France, le Royaume-Uni, l'Italie et la Russie. Cette année-là, une révolution renverse le régime tsariste en Russie et les bolcheviques prennent le pouvoir. Les Russes retirent leurs troupes du conflit, mais l'Europe est encore en pleine Première guerre mondiale. Il y a 100 ans, l'aviation prenait aussi une part de plus en plus importante dans les combats.

Ne pas foncer comme un perdu, avoir de bons yeux pour regarder dans le soleil" - Le capitaine Jacques Roques

Nos confrères de franceinfo ont retrouvé des témoignages d'anciens pilotes recueillis dans les années 1970 par le Service historique de la défense et jamais diffusés jusque-là. Le capitaine Jacques Roques, fort de sept victoires en combat, expliquait par exemple les qualités requises pour être un bon pilote : "Ne pas foncer comme un perdu, avoir de bons yeux pour regarder dans le soleil (...), et puis il faut être calme. Plus ça va mal, plus il faut être calme." L'ancien soldat explique aussi ce que lui a apporté cette expérience : "De la poésie, parce que le ciel, c'est tellement beau."

Le capitaine Jacques Roques, fort de sept victoires en combat, explique les qualités requises pour être pilote