Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

DOMICI'LAB, le laboratoire national du mieux vieillir à domicile créé à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

6 millions de Français de plus de 75 ans aujourd'hui, 12 millions en 2045. A Nîmes, AG2R La Mondiale, la Fondation i2ML (Institut méditerranéen des métiers de la longévité) et l'Université de Nîmes signent un partenariat pour créer DOMICI'LAB, le laboratoire national du mieux vieillir à domicile.

 On peut bien vieillir à domicile
On peut bien vieillir à domicile © Radio France - Mathieu Ferri

"On veut créer en Occitanie, une région avec plein de Jo Biden." A l'image du président des Etats-Unis, 78 ans, nombreuses sont les personnes de cet âge qui sont toujours en pleine forme et souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. Six millions de Français ont plus de 75 ans. Ils seront 12 millions en 2045. Il y a urgence à trouver des solutions. C'est tout l'enjeu de DOMICI'LAB, le laboratoire national du mieux vieillir à domicile lancé à Nîmes en partenariat avec AG2R La Mondiale, la Fondation i2ML (Institut méditerranéen des metiers de la longévité) et l'Université de Nîmes. Son objectif : faire travailler ensemble tous les acteurs concernés, publics comme privés pour déterminer ce dont les seniors ont besoin effectivement au quotidien pour rester chez eux. "C'est un objectif de santé publique estime Eric Sanchez, Directeur des particuliers au sein de la Direction des Activités Sociales d’AG2R LA MONDIALE. On est à une croisée des chemins, il faut que cet enjeu sociétal soit pris à bras le corps par tous les acteurs.

"On peut vieillir en gardant du lien avec les autres"

Opinion partagée par Serge Guérin, le sociologue spécialiste des questions liées au vieillissement qui participe à ce projet. "L'enjeu des prochaines années, c'est comment on invente une France capable d'accompagner cette transition démographique très forte et comment on va l'accompagner culturellement. Comprendre que vieillir, c'est une fatalité, mais qu'on peut vieillir avec une grande qualité de vie, avec une santé plutôt convenable et surtout en gardant du lien avec les autres. Si à Nîmes, dans le Gard ou en Occitanie, les gens vieillissent bien, ils y restent aussi mieux et du coup, les autres y vivent aussi mieux avec de meilleures perspectives. On a tous à y gagner. " DOMICI'LAB a donc décidé de réfléchir autour de six grands domaines : l’activité physique adaptée, le maintien du lien social, l'inclusion numérique, l'accès à la culture, la nutrition et les interventions non-médicamenteuses. 

De nouvelles formations pour les métiers du grand âge 

Pour cela, il est aussi nécessaire de revaloriser les métiers du grand âge. 20% des emplois dans ce domaine sont actuellement non pourvus. "Aujourd'hui, ce sont des métiers dévalorisés, discriminés. Ils ont une image négative constate Jean-Marc Blanc, directeur de la Fondation i2ML." D'où cette collaboration avec l'Université de Nîmes, qui sera chargée d'élaborer de nouvelles formations pour donner plus d’intérêt à ces métiers." Donner plus de fonctions en termes de maîtrise des technologies, d'apprentissage au bien-être,... Il faut bien sûr également œuvrer au niveau national pour une augmentation des salaires. Avoir des formations mieux construites et des métiers mieux payés, ça pourra créer un engouement pour les métiers des services à la personne." 

L'Occitanie, un formidable laboratoire 

Le terrain d'expérimentation de DOMICI'LAB, ça sera la Métropole de Nîmes et à plus grande échelle, le Gard et toute l'Occitanie. 29% des habitants de la Région ont en effet plus de 60 ans. "Aujourd'hui effectivement, beaucoup de cadres des services à la personne sont âgés, vont partir à la retraite, confie Jean-Marc Blanc. Aujourd'hui, l'Aude, le nord du Gard , l'Ariège, la Lozère sont touchés par ce phénomène d'accentuation du vieillissement. C'est une réalité et ça crée un formidable laboratoire à ciel ouvert. Ce territoire pourrait devenir une référence y compris avec une ambition européenne ou internationale sur comment on prend en charge le vieillissement démographique."  DOMICI'LAB travaillera également avec les Bouches-du-Rhône et le Grand Est. La première restitution des travaux aura lieu fin 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess