Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les donneurs de sang de Dordogne contredisent la tendance nationale

-
Par , France Bleu Périgord

L'Etablissement français du sang est très satisfait de cette année 2019 en Dordogne. Il termine l'année avec 500 poches d'avance par rapport à ses prévisions grâce à la générosité et à la mobilisation des Périgourdins. Des collectes sont organisées pendant les vacances de noël.

Cinq collectes sont organisées en Dordogne pendant les vacances de noël. Photo d'illustration
Cinq collectes sont organisées en Dordogne pendant les vacances de noël. Photo d'illustration © Radio France - Margaux Stive

Dordogne, France

Si en Ile-de-France, ou dans le Sud-est de la France, les stocks de l'établissement français du sang sont critiques, c'est loin d'être le cas en Dordogne. L'EFS a même une semaine d'avance dans ses stocks grâce à la générosité des Périgourdins. Il a 500 poches de plus par rapport aux prévisions. Selon le docteur Bruno Girol, de l'EFS de Périgueux, "18.500 poches étaient attendus, et on va atteindre les 19.000 poches" qui sont arrivées. 

Interview du docteur Bruno Girol de l'EFS de Périgueux sur France Bleu Périgord

Une semaine de stock d'avance grâce aux Périgourdins

Le médecin de l'établissement français du sang en Dordogne était l'invité ce vendredi 20 décembre sur France Bleu Périgord. Il remercie les Périgourdins pour leur générosité, ainsi que les associations qui se mobilisent pour annoncer, organiser et animer les collectes. 

On a encore un contact avec des gens qui donnent de leur temps, le bénévolat, l'altruisme, c'est ce qui fait tout le charme du métier"

Ce lundi 16 au mercredi 18 décembre, une grande collecte a été organisée à Bergerac. Le docteur Bruno Girol estime qu'environ 450 personnes sont venues donner leur sang sur les trois journées de collecte. Cette collecte a été annoncée "au moins trois semaines en amont" affirme Bruno Girol, "grâce aux associations". Il remercie également le personnel de l'EFS pour une année un peu difficile à cause du manque d'effectif. L'EFS a du mal à recruter en Dordogne.  

Le don du sang créé du lien entre les gens, je suis toujours ravi de voir les gens rester en collation, discuter, rigoler entre eux. On se réunit, on fait quelque chose de bien et on partage un moment sympathique entre nous"

Les poches de sangs  collectées en Dordogne sont ensuite envoyées à Bordeaux où elles sont ensuite redistribuées entre les différents établissements français. La générosité périgourdine permet de faire face à la crise des stocks dans certaines régions. Il ne faut pas que cette générosité s'arrête pendant les fêtes de fin d'année. 

Pas de trêve de noël pour le don du sang 

Cinq collectes sont organisées en Dordogne pendant les vacances de noël. 

Le lundi 23 décembre à Saint-Médard-d'Excideuil, à la salle des fêtes à 16 heures
Le jeudi 26 décembre à Lalinde, salle Jacques Brel, à 16 heures
Le vendredi 27 décembre à Nontron, salle des fêtes à 9 heures
Le jeudi 2 janvier 2020 à La Coquille, à la salle polyvalente Saint-Priest à 15h30
Le vendredi 3 janvier 2020 à Saint-Pardoux-la-Rivière, à la salle polyvalente à 15h30

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu