Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Donchery, candidate une troisième fois pour construire une nouvelle prison

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Deux fois retoqué, le projet de construire une nouvelle prison à Donchery revient sur le devant de la scène.

Donchery candidate pour construire un centre de détention
Donchery candidate pour construire un centre de détention © Radio France - Oihana Larzabal

Donchery, France

Lancé en 2016, le projet de construire une nouvelle prison à Donchery refait surface. Donchery et Ardenne Métropole veulent répondre à l'appel à projet INSERRE du gouvernement qui consiste à construire deux nouveaux centres de détention de 180 places en France. Des prisons d'un nouveau genre qui placerait le travail au coeur de l'incarcération dans le but de favoriser la réinsertion des détenus et de limiter les risques de récidive. 

La carte des nouvelles prisons déjà retenues en 2018 - Aucun(e)
La carte des nouvelles prisons déjà retenues en 2018 - Ministère de la Justice

Ainsi, les 180 détenus seraient orientés vers ces nouveaux établissements sur la base du volontariat et d'un projet professionnel. Sous contrats, ils travailleront dans des ateliers de production d'entreprises locales installés au sein-même de la prison

Un projet recalé deux fois 

En 2016, sous la présidence de François Hollande, puis en octobre 2018 sous celle d'Emmanuel Macron, la candidature de la commune ardennaise pour édifier un nouveau centre de détention n'avait pas été retenu. 

En 2018, le gouvernement souhaitait surtout construire des maisons d'arrêts en centre-ville (pour les courtes peines). Troyes et Chalons-en-Champagne faisait partie des 15 projets retenus. Mais pas Donchery, qui proposait un centre de détention (pour les longues peines), en milieu plus rural. 

La troisième est la bonne ? 

Cette fois, les élus ardennais pensent avoir toutes leurs chances.

Les critères correspondent davantage à l'appel à projets. Un terrain de 40 hectares à moins de 30 minutes de bus d'un bassin de 50 000 habitants (Charleville-Mézières) et à proximité d'une autoroute (une rocade de l'A34 se trouve à côté). 

C’est un projet de développement. On compte un personnel pour un détenu, donc on crée 200 emplois pour 200 détenus" - Boris Ravignon, président d'Ardenne Métropole

Un bémol toutefois, pour faciliter la réinsertion professionnelle des détenus une fois leur peine purgée, le gouvernement vise des zones où le taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale. Dans les Ardennes (10,1%), il dépasse de près de deux points le taux de chômage français (8,4%).

Toutefois, les élus restent optimistes. Début septembre, le préfet a réuni les acteurs économiques (Chambre de commerce et d'industrie, Chambre des métiers, Medef, Pôle Emploi). Le projet de créer un centre de détention à Donchery figure par ailleurs parmi les actions du Pacte Ardennes signé le 15 mars 2019 par l'Etat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu